Accueil > MOC ou la maçonnerie entre Occultisme et Cécité > E- Initiation de métier ?? - ce que parler veut dire ...

E- Initiation de métier ?? - ce que parler veut dire ...

dimanche 21 janvier 2007

légèrement augmenté, modifié ce 19-12-12- sur l’ésoterisme chrétien authentique, et non pas "reconstitué" E- les sept sceaux . liens ce 16 Mars 2014, L - Franc-maçonnerie, un masque tombe... et M - Franc-maçonnerie, le grand ravalement......(difficiles à contester...).

27-05-2009- La Maçonnerie proprement dite résultant d’une sorte de comité de sortie de crise, à l’issue des guerres civiles déchirant le sein de la perfide Albion..., il est pour le moins ambigu de renvoyer à tout propos, comme le fait notre Tigre Borgne... à une prétendue "franc-maçonnerie" Opérative...― Amalgame capiteux...désignant en réalité ces corporations de métier..., qui depuis des siècles n’ont plus rien de commun avec les bâtisseurs de cathédrales... Que dire alors des traditions plus Orientales, sans lesquelles les latins en seraient restés aux "mottes" fortifiées, des premiers féodaux...(beau texte in "la vie de voyage- "Nouvelles Asiatiques"- Gobineau...)

08-09-09- sur Google " Buddhaline - la perte lors du passage de l’opératif au spéculatif ", (merci rat mordoré...) éclaire sans pour autant le réfuter..., ce que Nous disons de la différence entre "travailler à une forme supérieure de salut" et l’initiation proprement dite... lien G- (Palingenius, René ou) le Guénon Ovale....

TEXTE, 21-01-07- Les jugements prononcés par Guénon en matière de compagnonnage et franc-maçonnerie continuant de faire autorité, il est bon de préciser les limites de l’exercice (1), la première n’étant jamais qu’une application de ce que Herr-Gê itself nommait "les déterminations qualitatives du temps"...(2)

En effet si déjà le régime de l’ésotérisme change du tout au tout avec les trois monothéismes, à preuve Deutéronôme, XXX,11 à 14, ou la Mer désigne le monde subtil..., cet envers de la matière la plus solide en apparence P- Corbeau lumineux ... (Corbin / Castanéda).

"cette parole n’est pas non plus de l’autre côté de la Mer pour que tu dises qui traversera la Mer pour aller nous le chercher, et nous le faire entendre, afin que nous l’observions"

il va de soi que le métier, au sens d’activité non sacerdotale, se retrouve comme rejeté à la périphérie des valeurs ― avec toutefois une légère exception pour le métier des Armes- dont le statut, toujours ambigu, prélude à toutes les querelles entre l’Autorité spirituelle et le pouvoir Temporel ....

*************

On peut donc considérer, tout au long du Cycle d’apparition des trois monothéismes (3) que chaque Révélation, vue du côté du Ciel, prenait acte d’une sorte de "baisse de niveau général" de la communauté appelée à la nouvelle forme traditionnelle ― du côté de la Terre, de l’émergence de certaines capacités, dont le développement supposait précisément reléguées au niveau des légendes, les Prouesses d’autrefois ....

Temps "mythique" auquel fait précisément allusion, dans son " Guide ", un Maïmonide parlant de "la nouveauté" du monde (4) ― mais également le Sorcier * - Lequel évidemment n’est pas plus mythique ou irrationnel que le fait - toujours actuel, pour ceux capables d’entendre le message global de la Création-

qu’un Chat entend trotter une musaraigne à 8 mètres, une souris à 18 mètres, un Rat à 32 mètres (5) ― ou qu’une chauve souris soit un As de la voltige, et un singe du trapèze volant- et ne parlons même pas des phoques, des loutres et autres colibris...-

Capacités qui furent autrefois "humaines"..., et qui ne cessèrent de l’être qu’à fin de permettre, au présent Cycle humain, de déployer toutes ses virtualités ― "pouvoirs" donc, conservés en mode terrestre par les Mages ― en mode extra-terrestre par les Anges (6)- sans parler des Co-naturels formant comme la Bogue * du prophète, Avatâra ou " fils " de Dieu (7)-

Encore qu’à ce niveau les capacités magiques, thaumaturgiques, etc ― n’apparaissent qu’au fur et à mesure des circonstances, dont "le dieu fait homme" ne peut avoir que la prescience - car ici et plus que jamais tout est suspendu à la Volonté divine...(8)

&&&&&&&

De sorte que, dans le Cycle monothéiste, l’initiation (9), fut-elle limitée aux "petits mystères", se trouve comme exclue du champ du métier - avec pour le christianisme une incapacité aggravée à concevoir une science, donc un Art sacré, constituant une voie à part entière... (10)

Et même une suspicion comme justifiée à posteriori..., si l’on songe au caractère dantesque, vite démoniaque, des sciences telles que développées par les modernes-

Qui en somme ne peuvent pas ne pas détruire les fondations pour édifier les murs, et brûler la charpente sous prétexte de contempler les Etoiles du Ciel - de leur point de vue nécessairement physique...(11)

&&&&&&&

Reste la question de l’initiation chevaleresque- mais si l’on excepte un cycle primitif de "la Table Ronde", vite récupéré par le désastreux magistère romain (12)- de sorte que "le meilleur chevalier du monde" devrait peu ou prou se faire moine, ce qui revient à fausser les Balances du destin ...

Sur un autre plan, y a-t-il la moindre comparaison entre l’entraînement d’un chevalier, mieux du "templier" tel que rêvé par un saint Bernard, et celui des moines de Shao-lin ?? Lequel se perpétuera à l’époque, déjà fort avancée cycliquement, d’un Musachi ??? (13)

&&&&&&&

Mais et Dante ?? "Les fidèles d’Amour" ??? Demandera, l’admirateur transi de l’Opus guénonien ...― Well, le moins que l’on puisse dire est que cette Voie là n’a plus rien à voir avec la vision que le Vieux Chat pouvait se faire de la maçonnerie...-― allant jusqu’à la créditer d’une "initiation virtuelle", venue tout droit du çufisme...

Mais, et ce Carré Long  ??

En quatre traits de crayon...

Et cette Voûte étoilée ???

En trois coups de fusain... ce qui fait Sept..

Il y comme ça des singularités remarquables...- mais pourquoi vous priver de la joie de les chercher, trouver peut être..., car "tout" ici est divisible par Sept-

Par Thot ! ! ! ! ! ! ! *** D- franc maçonnerie ; mythe et réalité et D- un lézard parmi les ruines

Pour mieux se rendre compte de la différence entre travailler à une forme supérieure de salut, et l’initiation au sens propre, se balader dans le Monde subtil ce 15 mai 2009.


Notes

revues et corrigées ce 31 Août 2007 scuzzi...

(1) « Etudes sur la F-M et le compagnonnage ».(Paris, E.T 1965, deux volumes). De bien belles choses...- mais rien sur le rapport qui relie le "Quatre de chiffre" au Nom d’Allah (en Kufique, cela va de soi, "l’avare de Bassorah" Œil-de-faucon...)

(2) "Le règne de la quantité..."ch V & VIII (métiers anciens et industrie moderne). lien sur ce thème article M - Petite alchimie du quotidien.

(3)- Le judaïsme proprement dit étant contemporain du bouddhisme, soit 600 < JC - le christianisme - enfin l’islam- soit encore 648 comme 720-72 - ce dernier nombre à la fois géométrique et musical...

(4) Mutations d’Age en Age, de ce que le Sorcier nommerait "le Tonal collectif de l’époque" - ce qui touche la perception, son assimilation, la logique - mais également les lois prétendument invariables de la Nature...

A une toute autre Echelle de temps...les connaisseurs de Castaneda auront remarqué in " l’herbe du diable et la petite fumée "..."en ce temps là, le Pouvoir pouvait s’acquérir facilement, et les hommes s’en montraient particulièrement avides"...etc, R- vrais et faux toltèques... (You said Castaneda ???).

(5) En trois traits (segments, ou directions de l’espace...)

(6) Il y aurait certes toute une méditation à mener sur la condition des Dragons blancs...

(7) Ptesan Win, soit E- L’envers du Gris.... En plus cucu la praline (scuzzi... biblique...) "bienheureux ceux qui s’endorment dans le Seigneur, car leurs oeuvres les suivent" -

A contrario sur des "créations" qui n’ont de sens que par rapport à la Chute, formant comme le décor ou scénario, où les plus grands échangent le Ciel (et même la Terre...) contre "un plat de surgelés" *, plus où moins saupoudré d’idéalisme ― sans guère penser aux Enfers, auxquelles les dites « œuvres » serviront de combustible, avant de retourner purement et simplement au néant...

(7) Théorie attestée dans le Bouddhisme * mais bien présente (sous une autre forme) dans le Christianisme ― les Co-naturels apparaissent comme les protagonistes se partageant les rayons du Cône céleste, formant la substance Impersonnelle de la révélation ― dans la légende de Bouddah comprenant son Cheval(* Coomaraswamy Hindouisme et Bouddhisme- Folio)- dans celle du Christ, Judas lui même...

(8) Il faut être dangereusement fêlé pour soutenir un Christ capable de bouleverser la Création, mais acceptant d’en prendre plein la gueule, comme n’importe quel héros yankee revu et corrigé par Natacha.....

(9) selon le Vieux Chat lui même commençant par les « épreuves » ordonnées immédiatement à l’Œuvre-au-noir...

Lame XVI - la-Maison-Dieu, mais inversée - cette Lame reproduisant très exactement, ne fut-ce qu’en raison de la Couronne (donc Kèthèr), les Trois nâdis du Trident ou Trishula des shivaïstes...― Nous voilà bien loin du métier comme permettant une "forme supérieure de salut"...(Ptah 06-09)

(10) La volonté délibérée de tenir toute intelligence pour "naturelle", etc bien analysé par F. Schuon (esprit grec et sémitique).

(11) Soit détruire le rapport normal de l’homme à la Terre, aux métiers, à l’outil - tout en rendant impossible, sous prétexte de "science", de naturalisme, de réalisme (autant d’idéologies...)- l’éveil de toute faculté "naturellement surnaturelle" dirait Schuon- (inhérente au " temple du saint esprit ")

(12) Sur l’affadissement hypocrite et douceâtre des versions successives du Graal voir E.Bergheaud in « les grandes énigmes » etc déjà cité. A contrario Guénon, in « aperçus sur l’ésotérisme chrétien » n’y voie pas malice ...

(13) XVII ère Edo. « ...Musashi » par K. Tokitsu.(DèsIris 1998).

Ne pas manquer, Trois III la prodigieuse incapacité d’un « adepte » du sabre contemporain à entendre les coordinations les plus instinctives - dixit Aurore, qui à mis trois minutes à voir les défauts du shotokan, alors que H.Plée juste trente ans, pour repérer la grosse intox ...

* " plat de lentilles " donc d’esclaves de la bogue biologique ou corporelle A.T- (* Bogue - enveloppe, écorce, dans le jargon d’Aurore).