Accueil > Mira Ceti > B- Mysticisme latin entre possession et spiritisme ...

B- Mysticisme latin entre possession et spiritisme ...

vendredi 23 octobre 2020

Début de chaine. contre-lienH- jésuites et jansénistes ou des schizophrénies minuscules .... Bon lien qui tue S- meurtre rituel ... ,
deuxième partie.V- "initiés" et mystiques... . retour sur N- de quelques idées chrétiennes devenues folles.. ....

La grave altération doctrinale à l’origine tant des représentations réalistes de la Passion (1), que du mysticisme sous forme latine aboutit, dans ses phénomènes les plus outrés, à tout autre chose qu’un contact avec le Ciel....

En effet et par définition de l’espèce, tout corps rentre "en résonance" avec un corps présentant les mêmes caractéristiques - soit par les organes corporels, soit par les facultés, d’ordre subtil, dont ces organes sont le siège, ou "main" ou "bouche" (2).

Résonance qui se trouve encore à l’état naturel chez les vieux peuples (3)- encore qu’avec des différences notables selon la naissance, le rang, la fonction, l’hérédité (4).

Résonance, comme toute faculté naturelles "déchue" de par le processus Cyclique - mais par définition sous-jacente, comme « matière première », à tout ascèse digne de ce nom - nous voulons dire entendant d’une façon ou d’une autre détacher la "volonté" (au sens du Sorcier...), la lucidité, la conscience - de la subjectivité plus ou moins étendue (5).

Il nous faut toutefois insister sur une donnée naturelle, présente de ce fait dans toutes les grandes civilisations - mais qui tends à s’atrophier définitivement avec la nôtre - laquelle par une sorte de réflexe inconscient, tends à lui substituer des ersatz de moins en moins efficaces, et à bien considérer crypto-totalitaires...

Nous avons parler du Corps, comme effort et comme joie...(6), mais dont l’affaiblissement, au nom du développement cérébral pour les maîtres, émotionnel pour les esclaves,va de pair avec une étrange composition d’ignorance comme d’inversion, de ce qui peut encore subsister du "corps subtil...".

En effet de l’autorité parentale au maître, en passant par le Roi, le grand capitaine,
pour arriver au saint thaumaturge, tout passe par la "communication"
non physiologique, et pour qui en mesure ou domine les effets, sur-naturelle...,
des "nâdis" de la forme subtile

De ce point de vue, le saint thaumaturge ou "l’homme médecine" - initié par définition - à un moindre degré le guérisseur, est "yang" ― le simple croyant, le pieux ascète (ou théologien...), le mystique enfin est "yinn" -

Et dans ses formes les plus dégénérées, pathologiquement passif...Au point de devenir par une sorte de télé-pathie, la parodie satanique de la Passion au sens christique-

ou tout simplement de cette "œuvre au Noir" dont le succès conditionne tout devenir, à vrai dire autant "individuel" que collectif...(7)

Puisque bien entendu, l’impuissance d’une tradition en matière de réalisation supérieure, génère par compensation toute une gamme anticipant sur le binôme
(cette fois définitivement laïc, profane, agnostique...), opposant rationalisme et sentiment, où si l’on veut mental et émotionnel...

Car ici comme ailleurs c’est la "corruption" de Eglise (donc de la tradition représentée extérieurement par l’Eglise) qui génère tout les maux développés dans la sécularisation ultérieure...

En effet,et en soulignant encore une foi le caractère exemplaire de la technique du "gros mensonge", régissant les concepts d’"intégrisme" ou "fondamentalisme",

il devrait aller de soi, pour un lecteur objectif des travaux du grand Guénon que,
des plus forcenés (l’ascèse jésuite), au plus séraphique (le curé d’Ars)-
de la plus parodique (Marthe Robin ...) au plus sobre (le padre Pio)-
nous demeurons plus près des "Infernaux Paluds" que des sommets du Sublunaire...

Nous avons nommé cette "Montagne du Purgatoire", dont quelques nations ont conservés, par une sorte d’ironie involontaire..., les couleurs ...

Verte comme la Mer, que seule le détachement (par le moyen de la Connaissance) à pouvoir de figer en Banquise...― Rouge comme la caractère essentiellement actif, de tout ascension réellement verticale...― Blanc comme la Neige, en laquelle se résolvent les ossements..., des âmes qui ont cessé de se mentir....

&&&&&

Nous reprendrons rubrique "le monde subtil" , la doctrine Abstraite, comme les développements techniques impliqués par notre résonance -

Pour les phénomènes dits de stigmatisation qui, non sans raison, renvoie aux Fleurs donc aux Lotus, ou sceaux, scellant le mystère..., il serra toutefois plus commode, pour le visiteur, de les trouver à la suite du présent article C- Des saints céphalophores à la tortue taoïste

01-10-2012- mais puisque vous prétendez dialoguer avec autre chose que vous-même..., note (7) S- Vieille Europe, l’Érosion psychique, ...

*********


(1) Mieux, Kénose, qui du coup rentre dans le thème de l’Avatara ou Seconde personne

(2) La "bouche"comme le voir - "la main" comme regarder- Alors "les dents" sont l’assimilation inconsciente, et "la langue" ce qui retourne le dormeur dans son rêve, le méchant dans son remords, le mort dans son cercueil...

(3) De façon générales les Noirs- dans le Vieux monde la grande écharpe Atlante, déjà développée― en France certains types dit "de souche"― pour les historiens ; les étrusques, les crétois, les miaos, les aïnos ― alors ces blancs d’Asie qui ne sont pas des européens...(Pr Bernard- « le Sang » édité par Que choisir...).

(4)― Ici comme ailleurs et comme le note Farrère "il faut trois générations" pour former un gentleman" - ce qui explique qu’un bon trotskiste mieux, un "initié" (aux sciences diaboliques), chante éperdument les mutations détruisant ce lien ...

(5)― Donc de l’égoïsme infantile, au narcissisme ado, enfin aux corporatismes virant vite au tribalisme de classe, au détriment de la profondeur de champ ...

(6)― Article "la négation du corps dans les utopies bourgeoises et assimilées"

(7) C’est bien l’incapacité à réaliser "l’œuvre au Noir" des un-― le caractère composite du moi (ou de l’âme stricto senso) des autres ― qui sous tend les différends opposant les protagonistes du "second Anneau de pouvoir" de Castaneda,

par ailleurs traitant de la Montagne visitée par sainte Catherine Emmerich- (sainte Sotte, comme "iésod", pour Frédégonde... qui croirait volontiers la sainte emmenée en "kether"...) -D- De la Montagne d’Emmerich au Dôme de Castanéda... *