Accueil > Bb comme bibliographie, Porte et Babel.... > G- (Palingenius, René ou) le Guénon Ovale...

G- (Palingenius, René ou) le Guénon Ovale...

mercredi 29 janvier 2014

23 Juin 2016 -titre allongé ce jour.Vu lien Automate, si « étoiles » ou « porte des étoiles »,alors AB- janvier, février, Mars, avril... 2012, en date du 21-02-12, à ce jour, pour ce Matou, 1704 lézards, musaraignes, perroquets et ouistitis...

Google positionnant notre "Guénon Ovale" à quelques encablures de la profession de Foi (des foies..., que l’Enfer les lui rôtisse...) du sieur Borella*, nous nous devons de signaler qu’en aucun cas nos quelques critiques du Vieux Chat ne saurait être utilisées en faveur du Nain sus-nommé qui fait sa crise... dixit les térébinthes célestes...14 mars 2010...

*jean.borella.neuf.fr/autorite_guenon.htm - sur le Faquin,
T- « La pesanteur et la grâce » assassines et décolle, stratosphéric...

révisé ce 29-12-2009, précédent E- D’un sanglier chargé du mont Suméru

La prolifération des sites défendant, attaquant, commentant Guénon
(sa vie, ses amis, ses ennemis, son Oeuvre)- à fois éclaire et confirme
l’étonnante pétrification spirituelle des modernes (y compris de ces « orientaux »,
qui ne sont pas autre chose que des modernes).

Non pas que ses ouvrages soient exempts de tout défauts et même d‘erreurs,
rien moins que négligeables...ainsi on est consterné d’apprendre que
jusqu’au bout Guénon vint au secours de l’Illusion maçonnique...
(1)L- comme EL, ou quand Guénon ne voit pas ....

mais parce que s’il est facile, avec le recul, les témoignages, les archives,
de pointer ce que le Vieux Chat n’a pas vu, il est apparemment presque impossible
à ses « disciples » de voir ce qu’il à Vu, contemplé, assimilé de l’Autre monde (2).

Ainsi il devrait aller de soi qu’un Schuon, quels que soient ses mérites, s’est toujours tenu en deçà du surnaturel proprement dit..., ses travaux se situant au mieux à lalimite du point de vue religieux - jamais plus Loin, ni plus Haut, ni plus Grave.... Comme il ressort de son physique (le chevalier gardien, dans Indiana Jones à la conquête du Graal), de celui de sa tendre biche d’épouse, des ses tableaux « indiens » (bien en dessous du douanier Rousseau, dixit Aurore...) -

enfin, et malgré sa magnifique présentation de l’Islam, de son incapacité à rencontrer de vrais çufis ou plus exactement de vrais "naguals"...(3) qui l’eussent un peu douché sur sa mission, et sa moraline ...(4)

A cette épine près que le çufisme, au sens gnostique, n’est depuis
un certain temps déjà...plus qu’un rêve, la quête de la Connaissance,
en Islam comme ailleurs..., se dégradant insensiblement en recherche
de simple sainteté..., sur fonds de prêchi-prêcha, grande ressource des
prétendus maîtres, se réclamant de la Franc-Maçonnerie (ou d’autre Chose...) (5)

Un bon marqueur soit dit en passant est ce thème de l’Amour,
qui de traductions en commentaires..., de plus en plus mystiques...,
en vient à désigner tout autre chose que cette expansion de la conscience
au delà du Visible et de ses « lois » -
(le Tonal au sens du Sorcier de Castanéda...) -
que le dit « Amour » signifiait dans les traités du XII siècle...
(ex-note quatre).

V- "initiés" et mystiques... , tout spécialement note (3)...29-01-2014.

***************
Par quoi se caractérise Jean Reyor, avec son pif de renard..., pas fichu d’identifier
les goupils de l’Honorable Société (« lettre à un jeune maçon », c’est beau
comme du Jean Verdun...)(6), ou les bedeaux d’une étoile tout sauf Internelle...

Sous niveau des études formant "le Bestiaire du Christ", mamours à Paul le Cour, suspicion quand à "l’orthodoxie" du Vieux Chat - bref les sempiternelles fadeurs
des "légionnaires du Christ", sous-off furibards enragés de vertu (7).

D’où par contamination, tout un travail d’approche..., pour obliger le Vieux Chat,
retiré au Caire, à se fendre d’une série d’articles sur la nécessité de l’exotérisme-

Entendons la messe du dimanche - entre temps traduite « en français... », communion dans la gamelle pour chats (l’Humilité...) - la prière et
les bonnes œuvres...- assorties de quelques lectures érudites...

Ici comme en maçonnerie, surtout ne pas risquer, Valeur Ajoutée,
placements, Assurances... D’aucuns diraient « Indulgences »...

***********
Plus près de nous Gillis, Charles André pour les dames..., brillante mécanique,
on ne peut plus névrosée..., à propos duquel Clèbs glissa, au niéme repreneur des « études traditionnelles » « il n’est jamais tombé de son cheval » et, devant l’intérêt stupide de ce brave libraire, « la langue de bois ésotéric », sans plus de succès (8)

Esotérik pour Evola... Qui en somme regrette surtout les fastes de la Renaissance - comme d’innombrables catholiques, intégristes, royalistes, regrettent surtout
le colonialisme, l’Ancien régime, le commerce triangulaire, les guerres de religion, enfin ces merveilleuses croisades (tout spécialement la Quatrième...),
couvrant de gloire les brutes venues de l’occident...

****************
Bref tout sauf le mystère, et le dépouillement que ce Mystère implique...,
comme le rejet de formules dont le Parfum s’est évaporé...,
formules-masques..., enfilées par des larves....

Comme le montre au demeurant les fables, de plus en plus en plus haletantes,
et de plus en plus décevantes, de Raspail... - dont l’inculture, ne fut-ce qu’en matière de simple théologie, est prodigieuse...- que dire alors du scorbut décimant la barque de Pierre, les rames en métal..., où un Aveugle guide des aveugles,
au nom du « père du mensonge » ...

Mensonge subtil... et non « gros mensonge »...

Retournement insidieux, séculaire, des symboles de la Foi... Que René Guénon
n’a pas vu...- lui qui dans sa naïveté prônait de laisser intacte les formes...
Autant de formes, autant de démons ...N- de quelques idées chrétiennes devenues folles.. ..., plus récent I- Scolastique, cap 666...

Tout est faux dans la bouche de ceux qui prétendent « annoncer l’Evangile »,
pire « l’Ancien » testament... Et dans celle des protestants franchement fétide...
Il est vain d’expliquer ces effluves...

lien technique S- meurtre rituel ... , deuxième partie

Mais la mocheté de toute ces poires, ces crânes (9)- faciès allantoïdes,
à la Yourcenar...Lèvres flasques, tenant du pédophile et du gâteux,
lèvres minces de l’avare, du comptable - pour les plus avides, du jouisseur
et du maquereau- et nous comptons pour rien les bourgeoises ....(10)

Acheter et vendre, foire aux âmes, marketing du Futur...rible....(11)

* suivant H- Franc-Maçonnerie et Papauté ... ou directement K- en Chiens de Faïence....


(1) nonobstant l’amitié d’un André Préau lequel, à défaut de pénétrer plus avant
dans les limites inhérentes aux prétendues « initiations » artisanales observe ;

« comment peut-on affirmer que la confrérie des tailleurs de pierre par exemple,
offrait des possibilités spirituelles très supérieures à celle d’un ordre religieux »
(lettre à Pulby 1948- J.P.Laurant « R.G les enjeux d’une lecture »)...

cf MOC ou la maçonnerie entre Occultisme et Cécité ; tout spécialementE- Initiation de métier ?? - ce que parler veut dire ...

Quand à son aversion mal dissipée pour le Bouddhisme, qui l’eut éclairé
(encore qu’autrement que le çufisme), sur les mirages propres à une
« Identité suprême » faisant le grand écart entre abstraction et Fantastique, surhomme aryen et mondes Angéliques....

(2) Façon de parler, des degrés de réalité non sensible, interférant pourtant
d’instant en instant avec le nôtre, en mode Fatal (les « heures » des gréco-romains
ou des Hopis) ou providentiel, selon...

(3) note renvoi de décembre 2009- sur ce thème du Nagual, correspondant aux apparitions de el-Khidr dans le légendaire çufi, cf articles Le coin du Serpent....(Jararàca) ;R- vrais et faux toltèques... (You said Castaneda ???).

(4)- sur F.Schuon, chainé à partir de X- janvier, février, mars, Avril 2010, § 16-01-10. sinon direct U- des perfections Illusoires...

(5) autre Chose...le soi disant bouddhisme d’un soi disant dalaï-lama ou le zenn façon Deshimaru...C- Bouddhisme et Tupisme ... (1), N- Comme les tuiles d’un temple noyé dans le brouillard... soit encore...l’Imam caché de Samarkande...

(6) Formant le chapitre XXXI de « pour un aboutissement de
l’œuvre de René Guénon » -Jean Reyor- Arché...

Jean Verdun, grand maître de nous ne savons plus quelle Obédience -
aussi pernicieusement doué que le Lang des « bébêtes show »
(Citrouille furax ??, ne donne plus signe de vie...)

(7) Frédégonde est horrifiée, mais Aurore lui fait remarquer que notre cynocéphale déchire les études et non l’iconographie (rassemblée et gravée à grand peine par Ch. Lassay), et que l’on se rattrapera sans doute avec les Evangéliaires irlandais....

(8) Ignorant évidemment que notre Grand Imam avait été pendant des années rédacteur en chef des dites « études », mais l’aurait-il su que notre Fou ne se serait pas privé... (un ton plus bas, à l’intention d’Aurore, un proverbe arabe cher à Montherlant...)

(9) Aurore à l’issue d’un tournage sur de soi disant moines
« ils ne servent pas Dieu, ils se servent de Dieu »...

(10) Il y a une différence subtile et pourtant parfaitement tranchée entre
le laid et le moche - le vulgaire et le grossier (soulignée par des auteurs autant dissemblables pourtant que Montherlant ou Bernanos...)- la « bestia » pleine de santé et la femme - le tortionnaire et le soldat - l’intello dégoulinant d’humanité et l’homme -

(Barboiseau ; il s’enfonce...,
aucune importance,"contemples l‘œuvre d‘Allah, le Juste...")

Chaînage 2017 - Pédophilie, concept un peu flou cf W- "Mariage" homo - la fin de la sous-race...., mais on peut affiner

(11) ce 25 mars 2007... Que le visiteur ignorant tout des Auteurs ici analysés, recadrés, etc - ne se prive surtout pas de les consulter, étudier, méditer ;

par exemple les travaux d’un Evola montrant entre autres la convergence
de " l’américanisme " et du " bolchévisme ", qui sont comme
les deux têtes du Vautour s’élevant sur les ruines de la ci-devant chrétienté-

Sans parler de certain " qhadith " (ou révélation accordée au Prophète) et dont
il sera question prochainement...,sans doute rubrique " Apocalypses " au pluriel...

(12)-Addenda- Nous ne sommes pas les seuls- A- à douter du caractère initiatique de l’Honorable Société...-B- pointer les limites de F.Schuon, tout en regrettant son absence dans le dialogue inter-religions....

Le visiteur curieux d’un autre son de cloche peut donc aller sur « Mystica » autour du Vieux Chat, XXI siècle - en ce qui concerne Schuon c’est très méchant, un peu injuste quand même... - mais bon, quand on est jeune, intelligent, et que l’on en est encore à chercher le chemin qui mène à la Voie...on est forcément un peu mauvais...(03-05-2009)