Accueil > As – Les Douze Soleils > D- Chaleur et Lumière...

D- Chaleur et Lumière...

où la Fin par le Feu...

samedi 7 avril 2007

De la « prophétie des papes » lancée par un complot catholique, éventé et retourné par les puissances protestantes (1), au qhadifhs très courus, mais assez fadement commentés, attribués au Prophète (2) - on ne compte plus les textes plus ou moins inspirés, plus ou moins périphériques, accompagnant celui de Jean ...

Le plus facile en apparence à trait à la Fin du monde par le Feu, qui est à la fois Chaleur et Lumière mais complètement dénaturés - l’Energie et « La » Science..., animant une parodie de plus en plus inquiétante et forcenée de la Vie, de l’Intelligence, de la Conscience

Mais, et pour peu que l’on y réfléchisse, Parodie portée par une seule et même civilisation, à vocation planétaire, dont les promoteurs et maitres d’œuvre sont exclusivement européens....(3)

***********

Mais si nous regardions cela de plus près ...

En effet le Siècle ne se consume pas seulement par l’usage effréné qu’il fait des énergies fossiles... * Il a aussi la Chimie sous le double aspect, méfait, de l’accélération des processus naturels, et de la compensation des déséquilibres ainsi générés...

Ainsi, côté Terre, les engrais comme les pesticides, qui brûlent la Terre- comme les médicaments et les tranquillisants brûlent l’homme (homo / humus), dans une recherche de plus en plus inquiétante de l’effet immédiat, sectoriel, et par la même impliquant d’autres drogues, licites, semi-licites, selon le niveau ou la fonction (sociale, stratégique etc)(4)

***********

Moins visible mais tout aussi nocifs, l’usage du Métal comme de l’Electricité..., qui pompent les énergies subtiles naturelles..., ce qui va des chemins de Fer, (détestés des paysans comme des sages de l’ancienne Chine), aux câbles de toute espèce

mettant le Feu du Ciel à la portée de cet être à deux pieds, plus que jamais sans plumes, et dont la subjectivité à remplacé toute espèce d’intériorité, donc d’âme ....

Car le fameux passage de l’Apocalypse concernant ce Feu là, commencé avec la « céramique » si prisée du XVIII siècle, s’implante avec les paratonnerres..., pour se terminer (par delà Hiroshima...) avec toutes les activités fussent elles aussi innocentes que les jeux vidéo, conçus pour détruire le système nerveux...,toujours sous prétexte d’accélération ; de l’Histoire, de la production, des échanges...(5)

En attendant la fracture numérique ; évidemment plus excitante que le fracture zoziale aurait dit Zolà ...

***********

Mentionnons encore des matériaux de plus en plus « secs » de moins en moins « humides » ou bio dégradables- des emballages isolants, plastiques, chape de béton, de bitume, les canalisations et autres égouts séparant chaque jour davantage la Terre du Ciel-

Alors que les Forêts, forcées (mais hors d‘Europe dévorées...), disparaissent... Pour alimenter ce Blasphème permanent ; le Journal... prolongeant le Néant, la nuisance, l’incompétence, et le Bruit- Nouveau bréviaire et missel..., pour le tiers inculte....

Où l’ex admirateur de Lénine, Trotzky, Mao, Pol-Pot, continue de sévir dirait Barboiseau- mais pas seulement- la feuille imprimée étant consubstantielle à l’usurpation démocratique (6)

Sion ou Noise, I Tropicoli... revus et corrigés par Natacha...(7)

**************

Car maintenant voici le Son, le Show...(8), le disque, et les « raves »... Partie intégrante des méthodes achevant de Frire les cervelles-

D’où, toujours par compensation, un déluge de confessions, de culs, de bites et d’orgasmes- mis à disposition des larves...

Dont le Temps fragmenté, accéléré, exploité, réduit chaque jour davantage les plages... de Flânerie, de Hasard, de Beauté, de Silence... Sous le signe de la Nuit, de la femme, de la Terre, et de l’Eau....

***************

Car entre temps l’homme à disparu, remplacé par ne disons même pas le mâle, mais par l’individu porteur de ces emblèmes génitaux... ;

Comme à disparu la femme, remplacée par la femelle- entendons la donzelle définitivement immature ; mais qui par on ne sait quel atavisme archéo-réac, après avoir essayé un certain nombre de garçons..., bientôt de messieurs (de moins en moins en rut...), fera une fin...

Avec un brave type un peu timide, sur lequel notre nympho anorexique, entre trente et quarante, aura finit par jeter son dévolu, avec deux possibilités ; le pauvre type encaisse, ou craque, souvent dès le premier enfant... Car vers le même âge le " père " est encore ado, immature, irresponsable et névrotique...

Cela s’appelle « fonder une famille » et l’on comprend, dans ces conditions, que les couples « différents », à leur tour, on est en démocratie, prétendent ...

Car c’est précisément le Feu, (ici l’émotion, la passion), qui a progressivement été botté en touche... Car qui dit Feu dit parade, jalousie, possession, machisme ... Tout le contraire d’un échangisme, proposé en remplacement des bordels disparus...(9)

******************

Mais quid de la Lumière ??? Du Feu sacrificiel, tempérant, amendant purifiant, l’égo ???? Dans une société de plus en plus « Tertiaire » où les métiers de cloporte ne le cède qu’aux métiers de parasites- sociologue psychologue, écrivain, publiciste- des lettres ou des « Arts » tout en déjections, de beaucoup plus fatales qu’à Charenton...

Car un Fou (souvent d’avoir été normal..., dans une société Anormale) par définition, n’a pas droit à la parole, alors que nos vedettes, nos critiques,nos journalistes..., dégoisent matin et soir, à l’Infini ...

Cela consomme de l’électricité, des circuits, du papier (donc de l’Eau, des Arbres ...)- Du chauffage, de l’Encre, du tourisme, du confort... Cela exige, terrorise, défile, obtient toujours plus de subventions... Enfin cela pense, dénonce, n’arrête pas de faire la morale... De dire le Beau, le Vrai, le Bien...

Vous avez dit Eglise ????


* Alain Gras " le choix du Feu " (aux origines du changement climatique) Fayard 2007 (19-1-2008)

(1) Sur cette « prophétie » accommodée à la sauce P.V Piobb, (Malachie, d’Orval, Nostradamus...) René Guénon in « compte rendus » 1929-50.

(2) Deux puissances rivalisant pour un seul et même objet ; LA civilisation (de la Bête, portée par la seconde Bête, inspirée par le Roux dragon...). Comme toute vraie prophétie ce « hadith » balaie large, donc au delà des récupérations à courte vue...

(3) Le judaïsme, surtout ashkénaze, reste quelque chose de très européen, donc et de ce fait à la pointe du « progrès » (groupe de Vienne ...)- plus « oriental », un peu daté..., le sabattaïsme, le frankisme (avec quelques débris du côté des " jeunes turcs "...) mais n’illusionnant que les rabbins. cf G. Scholem.

(4) Il y aurait tant à dire sur la composante médicale accompagnant la fabrication de l’homme nouveau et de sa compagne, de plus en plus affamés et frustrés, d’une simplicité à son tour proposées sous cellophane .

(5) Plus soft la BD, les dessins animés.., comme Dub ou Dubina (le chêne et le gourdin, bref, "l’éveil"...C- Bouddhisme et Tupisme ... (1) et N- Comme les tuiles d’un temple noyé dans le brouillard...).(ptah)

(6) Proposée par Cyber-souris « les miroirs équivoques » de Louis Quéré, font toute la lumière sur cette fonction essentielle au bon fonctionnement des démocraties...

(7) Il faut être obtus comme Taguieff pour s’évertuer à dénoncer le nouveau roman « ésotérique-antisémite », qui par définition du genre n’atteint qu’un infime pourcentage de la population active...- tout en maintenant à température ad hoc « l’intellectuel », ingrédient indispensable de toute sorcellerie digne de ce nom ...

(8) Comme chow-show ou Shao-lin id est les petites armes anciennes...A- La seconde Bête - Un petit goût de Pravda... etD- Les Neuf Inconnus .....

(9) en mentionnant derechef « la fin de la monogamie » Pauwels &... , vibrant plaidoyer pour l’échangisme au fond nos campagnes... il vient (curieux choc en retour de la lutte des classes), un pourcentage saisissant de fils de la bonne bourgeoisie fondant une famille avec une femelle pas même jolie..., souvent féministe (Soral...) parfait sous-produit de la désintégration des castes...