Accueil > Trois Cônes ou les trois Révélations... > H- Descente aux Enfers, ou des re formulations intelligibles-

H- Descente aux Enfers, ou des re formulations intelligibles-

dimanche 9 mars 2008

Gonde, Gloire et Kangourou, en matière de religion quelque peu Casimir (1)- il n’est pas inutile, tout en soulignant les défauts inhérents à tel ou tel dogme, de reformuler...

Mais au fait ce Dogme ???...Trois Cônes ou les trois Révélations...

Notons tout de suite quelque chose d’analogue au " sabbat " en tant que " fait pour l’homme " rapelle J.C (2)- en plus précis (ce dogme)- une formulation laconique, destinée à ceux capables de réaliser les mystères...

Lesquels, tout en fondant la religion, se situent, par définition, très au delà de la religion. Y compris de ses rites les plus... symboliques...

Par exemple du rite de l’eucharistie- véhiculant une présence réelle - des « énergies », non de Jésus Christ(3).

Rite chez le croyant qui n’est encore que par reflet- sur une surface particulièrement opaque - chez le mystique, au sens dégénéré, religieux...vaguement translucide...- encore que la transparence, obtenue notamment par des moyens psychanalytiques, soit loin de suffire...(4)

***************

En effet il ne suffit pas de « descendre aux Enfers » si c’est pour devenir esclave du « ça », qui une fois maître de la place justifiera successivement, aux yeux de son esclave..., tant la révolte que les phases (presque toujours concomitantes) des dévoiements/désintégration de l’ambition/désir (5)

Il faut, comme dirait Oeil-de-Faucon glosant les « mille et Une nuits », avoir la ferme intention de surprendre son « épouse » dans les bras du « Nègre », ou du « prince de ce monde » (6)- en clair l’âme comme ensemble de tendances plus ou moins passives, prête à tous les affaissements, tout les arrangements, toutes les compromissions, pour réussir...

Obsession bourgeoise...

Trahissant une totale Amnésie vis à vis du Mystère, que la mort d’un passant, d’un proche, rappelle instant après instant...

Jusqu’au moment où, mort, tu comprends que tous tes jours ne furent qu’Une nuit - un Trip...

*************

Mais voici la « descente », non pas de « la croix », de l’ascèse... - mais du Gibet...,la réalisation de tes désirs, de tous tes désirs, qui tels un Incendie une Avalanche emportent, que dis-je ??? reconfigurent ton âme...

De l’Ange ineffable au démon Innommable, se livrant en toute liberté aux plaisirs, tourments de sa rencontre...

Avec les autres damnés, remplissant cette Fosse... Par moments affleurant, débordant...,à la surface de l’histoire...individuelle ou collective ...

Pour le plus grand Profit ou Effroi des « démocraties », dont la face cachée, Obscure, définitivement libérée de toute religion..., avait recruté, subventionné, lancé à l’assaut des Empires, les possédés faisant déborder les Cuves de l’Enfer...(7)

Le père du désert, le çufi, bref l’anachorète, se retire donc de la surface du Jour pour creuser le Puits, où il descend ; muni du viatique, des saintes formules on ne peut plus efficaces, Mantriques...J- propos sur l’hésychasme -

Rythmes domptant peu à peu le subconscient local ou collectif - plus ou moins, ou tout à fait déchaîné..., en fin de Cycle... - marquant la décomposition d’une civilisation, tradition - des élites déchues, respectives......K- de la prière

La finalité immédiate est la transparence, le Vitriol, lequel toutefois, et à s’en tenir là.., risque de tout consumer, emporter...

D’où la nécessité- dans ce combat à mains nues, cette Cornue...(8)- d’aller jusqu’au bout, car il est trop tard pour reculer...

Comment refroidir, figer... pétrifier cet adversaire....

En termes lapidaires passer du Vitriol aux Vitraux (9) ????

Disons le tout de suite la morale, mieux l’éthique...- voir la simple vision, anticipation, de la conséquence de ses actes,

les abstractions de la théologie, tout spécialement d’une théologie, docteurs latins aidant carencée de tout Sel, Pourpre, Verdure...

sont loin de suffire.......L- mantra et prière....

***********


(1) Casimir (Bullet) s’ouvrant à la comtesse Tonska- sur-douée et frigide... mais comtesse et non ladie ...

« j’ai eu le malheur prévu par Montaigne, qui, sans doute, en savait quelque chose par expérience, de prendre en méfiance ma religion naturelle » -

Gobineau « les Pléïades », toujours Bien Venües ....ch III page 247 poche 1960 exquise couverture, modifiée par le cuistre de service... ci-contre (merci kangourou)

(2) J.C aux fanatiques, de nos jours se réclamant de la bible et du fusil, pour infester la terre sainte de leurs... caprices ...(Kangourou- pourquoi caprice ??? -Aurore ; because " les visiteurs du Soir "...)

(3) On étend naturellement aux autres " prophètes " au sens générique, islamique- et ce dautant plus que Le Fils, à proprement parler..., c’est l’Avatara éternel ou l’Adi-buddah- qui est au Ciel ce que Melki-Tsedek est sur terre- ou Idriss au monde subtil... (111 axial, polaire)-

Question posée au père Achille- paroisse sur bookée, moins de tchétchènes que de çukin-tchinns- réponse palamite, " les énergies ", (créées /// l’Essence etc ...)

Image moderne *, la longueur d’onde spécifiquement christique forcément réceptionnée par tous les prêtres ordonnés selon les rites (à contrario le pasteur, qui plus est militant pour " Israël " ce mensonge, cette illusion, et ce crime ...)

(4) L’alcool jusqu’au délirium, les drogues, les entretiens façon « église de scientologie », délicieusement cosaque ...

(5) satyrique ou nympho pour les plus normaux- pédophilie, bi bientôt très banale homosexualité pour les moyens, on n’ose dire les médiocres...- sadisme et crime pour les plus « graves »-

- à titre de condiments les " sublimations " littéraires à la le Dantec (surdoué par rapport à Pue-du-Becq)- bref, je me vide les entrailles, j’infeste la psyché collective, et j‘appelle cela créer... et les marchands de vendre, de chanter... - hosannah au plus haut des comptes ...

(6) pas plus que le « je suis légion », du possédé au Christ..., les visions dudit « prince » (voire des Enfers, synthétisé dans quelque inquiétant Palace) n’impliquent une volonté consciente-

mais plutôt le fait que l’ascète à touché juste, et que les forces mouvant le « ça » individuel et collectif sont sur le point d’être domptées ...

Note 3 * Les ondes n’existent pas de l’autre côté du froid...

Gnou ; le Froid ??? Aurore ; il veut parler du zéro absolu ... Fennec, Oua lou, ta mère elle suce...- Clèbs ; je sais, des Ours polaires... Gnou ; ça explique tout... Aurore veut rétorquer mais Chien Huskie très zenn, qui tient la bouilloire..., d’un geste suave entreprend d’ébouillanter le pied de Gnou...

(7) on reviendra en OPT sur la préhistoire, très anglaise, prussienne, bref « protestante »... d’organisations plus que spéciales- plus ou moins entrevues par les grands contempteurs de la Chose maçonnique...,-sous la forme de rituels sataniques, de messe noires et autre orgies...-

formant le cadre technique, trivial..., de la formation des tueurs, saboteurs, " romanciers ", renardes et autres culturistes...- sans lesquelles il n’est pas de « grand service » digne de ce nom ...

****** en cours (8) citation Fulcanelli (à son corps défendant, puisque métallurgiste, ne voyant rien au delà !!!!

(9) J. Gracq commentant Huysmans in " en lisant en écrivant (vitre + eaux)