Accueil > C comme "conneries" > I- Chanson de Gnou *

I- Chanson de Gnou *

samedi 28 mars 2009

- La terre est ronde, les glaciers fondent,

Mais les rose-croix, sont dans la joie (1)

- La Bête immonde, arrêtes pas d’pondre,

produits financiers, et bombardiers

- Des assurances, pour Manu-France,

Délocalisé, chez les pygmées,

- Et des vedettes, produits d’la dette,

Des fainéants..., bouffés d’néant,

- Par voie des Ondes, la Bête qui Grondes,

Nous lave le cerveau, à coups d’Mac Do,

- Et je gamberge, devant ma verge,

Qu’arrêtes pas d’bander, devant la télé,

- Où des grosses stryges *, j’en ai l’vertige

Excitent les gras, gavés de Viagra,

- Et moi j’t’encule, espèce d’homoncule *,

Qui vas voter, pour tes députés,

- Tous des grosses putes, qui font la culbute,

En fin d’Vie, pas vraiment l’Italie,

- De l’urinoir..., au super mouroir*,

Pour gens très riches, à gueule de caniche,

- Des cons frisés, et des gros pédés,

Et des gonzesses, j’en serre les fesses...,

- Devant leur hure, ça peinturlure,

Tu dragues les Queens ?? Fait gaffe à ta fouine !!!

- Ta grosse cervelle, à la croqu’au sel,

Vont t’la bouffer, et te le tarifer,

- Chez le notaire, ami de Voltaire,

Surtout de Rothschild, et de toute la Guilde*,

- Des empailleurs, en vue d’un Ailleurs,

Pour Grands Alièns ..., et te voilà blême ??!!!

- A moins qu’Hulot, les julots pleins de pèze,

Te fasse risette, pour sauver la Planète,

- La terre est ronde, les glaciers fondent,

L’ notaire investit, j’attends Jésus Christ,

- Je compte les tombes, en tournant ce Rhombe*,

Apporté par le chien, d’mon négro de voisin,

- Qui prie les Ancêtres, en proie au mal-être,

des ethnies affamés, vu qu’privées de télé,

- La faute au pétrole, aux fachos du Pactole,

À tout les cons - jurés..., des Arts et métiers,

- Qu’aiment tant les peuples,

qu’ils te les font reluire,

- à coup d’écrans,

de machettes dans l’sang,

- Mais moi j’m’en fiche,

stock options chez Mac Miche,

- C’est bon pour les riches,

Qui très légalement trichent,

- Qui comptent nous distraire, à la Tony Blair,

Parlez-moi d’un Tudor, au Blason Sang et Or *,

- D’un « Dieu couleur de Lune » (a),

qui compte pour des prunes,

- les balles dans l’dos,

Qui guettent les héros,

- Tandis qu’à l’arrière, mon prof’dit l’ »derrière »(b)

 Tous ces initiés, prêts à te dénoncer..

- T’es qu’un populiste, un anar, un fasciste,

Un suppôt d’l’Pen, qu’est vraiment dans la peine,

- vu que le Sarkozy, un vrai ouistiti,

A taillé dans l’ivoire*, un vrai gode de foire,

- pour gros enculés, « A-d-dicts » à- la- Té- lé...

**** La terre est ronde les glaciers fondent,

mais les rose-croix sont dans la J-O-I-E ... (Boum...)

****************

* remontant à l’élection de notre bien aimé Raïss...comme dirait Oeil de Faucon...

* sur ces "rose-croix" ou " Alièns " F- Oméga - 27-03-09

**** 14-04-2010-lienC- Petit glossaire du sublunaire....


Notes Ptah, Clèbs, mise en scène (Qhi) Tobb...

(1) Sur l’intense bouillie regroupée sous le sigle « rose-croix », R.Vanloo « l’utopie R-C du XVII siècle à nos jours » Dervy 2001 -

et bien entendu C- Protestantisme : vous avez dit initiés ?...un précieux détail...2010

pour la version soviétique, 2ème partie III comme le célèbre cheval...« les R-C à l’aube du XXI siècle » et « le marché du diable » faligot et kaufnner...

*stryge-mythologie, pris pour vamp caractérielle ;
Scène- se munir d’un père de seins, chez « Mil’s Choses », St Pabu... -

*homoncule- koncept ésotéric- de nos jours la vie, l’embryon en laboratoire- pour la scène se munir d’un allantoïde (a partir d’un nourrisson hydrocéphale, en plastic ou en peluche).

* Rhombe - bout de bois percé avec une corde que l’on fait tourner de façon à produire un ronflement ; Voix des Ancêtres (rites africains) - se munir de l’objet (avec une règle en bois attachée à une ficelle) pour la scène.

* mouroir - trouver un objet, genre incinérateur, évoquant les funérariums

* Guilde - ici gros carnet de chèque et gros stylo, genre Cigare Cubain -

* Tudor- dynastie ignoble (comme dirait Barboiseau ou la grand mère de Ptah) dont Henri VIII - Se munir d‘une tête de gonzesse décapitée (sa deuxième)

* Ivoire - ici une défense d’éléphant s’impose, à sculpter dans une branche torse...

* L’Or, in Gold we trust, ou Gode save the Gouine - à creuser, pour la suivante..., pétrole en guise de vaseline...

(a,b)« Dieu couleur de Lune » « Le derrière » - pour l’arrière (14-18) c’est du Bernanos " les enfants humiliés " (rat vert //)

****************