Accueil > Glossaire > A- premier glossaire

A- premier glossaire

samedi 7 avril 2007

Glossaire de termes faisant éventuellement l’objet d’une Rubrique //2010///.

Ascèse- pas nécessairement mystique au sens dégradé, latin du terme-

********

Arcane - application synthétique et visible, condensant tout un développement -

Ainsi 29 premier terme d’un Trait (29-73-137 etc), générant la commensurabilité à partir d’un rapport ou intervalle musical....

Le métal et le bois (des taoïstes)- condensation énergétique ou intellectuelle opposée à la genèse ou dissipation des formes, significations ;

*******

Art des lettres - au principe même de l’herméneutique hébraïque ou coranique nous trouvons des idéographies alphabétiques dont la signification profonde à très peu de rapport avec ce que l’on entend habituellement par religion, Art des lettres, science des "nombres" ... etLe regard des Cigognes....

*******

Cycles cosmiques- inhérente au monothéisme (les siècles des siècles, le siècle à venir), cette théorie est depuis longtemps battue en brèche par les mêmes théologiens qui ignorent tout de l’Apocalypse comme des Clefs des écritures,CC : Cycles Cosmiques, collectifs, individuels (humain...).

*******

Comprendre et Décoder- c’est voir la même Idée sous une autre forme. Il n’est nullement nécessaire d’être parfait hébraïsant (ou arabisant) pour comprendre les principes de l’art des lettres ou du séphirotisme-

sans compter que " le don des langues " (cette Pentecôte qu’un ministre a cru bon de supprimer) se trouve par définition au départ de toute révélation se séparant, puis se distinguant de la forme immédiatement antérieure (transmis immédiatement sous le voile des contes de fée...),Q -L’Oiseau de Feu - éléments -.

*******

Dogme ; c’est du latin de catacombes autrement dit du bon et franc hébreu pour signifier cette "pierre" dite encore grain de blé, de sénevé, de maïs, de riz, de mil par des initiés tout autres que nos ânes revêtus de la peau des Lions,D- code D comme " dogme."... et Trois Cônes ou les trois Révélations....

*******

Formalisme - développement systématique des formes constituant un « langage » soit synthétique, graphique et « muet », (nécessitant décodage)- soit linéaire (les écritures au sens immédiat donc religieux).La question du formalisme où réside l’orthodoxie formelle (Schuon) appelle celle des limites et contours d’un langage traditionnel, dont les principes comme les arcanes sont normalement fermé aux croyants, et pour l’essentiel aux docteurs de l‘écorce...

Le formalisme se distingue du décodage qui s’adresse ici au grand public au sens ou un formalisme est comme un développement systématique à partir d’un réservoir de formes normalement fermé au public (et même pour l’essentiel aux théologiens...)- réservoir constituant un « langage » symbolique, synthétique, graphique et « muet »- ordonné à une ascèse tout autre que mystique au sens dégradé, pour ne pas dire latin du terme-

Nous débrouillerons donc un peu du formalisme dit « kabbalistique » représenté de façon purement théorique par des robots marchant à fond dans le grossier contre-sens, véhiculé par l’oxymore mésotérique de « peuple élu »,
A comme Apocalypse de Jean et Science moderne, seconde Bête : la composante idéologique....

*******

hermétisme- on commence par Hermès trahi de Patrick Geai qui nonobstant sa qualité maçonnique déblaie très bien le sujet - et puis on se calme...

En effet et ne fut ce qu’en raison d’un humanisme exclusif de toute transcendance... la question se pose de savoir si la littérature dite alchimique, comme celle dite initiatique, à la gloire de « l’Honorable société », véhicule autre chose que des parodies du spirituel comme des sciences traditionnelles...MOC ou la maçonnerie entre Occultisme et Cécité et tant qu’à faire OPT comme Occultisme Politique et Tératogénie...

C’est le lieu de citer Jésus Christ ; "voie si la lumière qui est en toi n’est pas ténèbres".

********

philosophie- disposition à rechercher la sagesse- application du raisonnement aux sujets usuels - théorie subjective censée remplacer les mystères révélés- autisme- appliqué aux doctrines de l’Orient le terme relève d’une intox destinée à séduire ou corrompre, Symbolisme Zoomorphe ; langage et parodie ....

********

principes - clefs intellectuelles ordonnées à un mystère où une application - cf arcane Ainsi Dieu crée par la seconde lettre (la polarisation) et non la première ( l’essence non encore manifestée) - application ; le rapport au sens mathématique, la sexualité ordonnée à la manifestation d’un vivant- le vide relatif à une forme (sons et silence)

********

religion- minimum éthique, eschatologique, et rituel propre à une société, culture, ou civilisation- la caractéristique d’une religion est de s’adresser à tous sans distinction mais non sans hiérarchie.

« Religion du salut » ; pléonasme-

appliqué aux doctrines ésotériques de l’Orient constitue un grossier contresens-

*******

Unité - principe cosmogonique - indivisibilité conceptuelle ou logique ( l’élévation à la puissance, le mouvement du cavalier, douze comme cardinal) -

" de l’unité transcendant des religions "- ouvrage de Schuon ; transcendance toute relative, pour peu qu’on les rapporte au Paradis terrestre comme à la « Jérusalem » céleste - ce mystère dit encore du siècle à venir-

reformaté ce 28-12-07//renvois ce 07-04-2010