Accueil > As – Les Douze Soleils > G - les états multiples de l’être

G - les états multiples de l’être

entre Eschatologie et moraline...

jeudi 7 mai 2009

précédent F-Jambe de bois, jambe de platine

Martin Lings- « Si les êtres n’avaient eu aucune existence antérieure à cette vie-ci, comment pourrions-nous expliquer la naissance de milliers d’âmes jours après jours dans des conditions spirituelles défavorables, au point de n’offrir apparemment aucun espoir espoir de salut ?.

Mais dès que nous prenons conscience que notre position dans l’état humain a été « gagnée » par notre état précédent dans la grande ronde des existences, il n’y a plus de problème :

la situation de ce nombre incalculable de gens dans le monde moderne qui ne semblent pas avoir reçu des « chances égales » ne peut qu’être le résultat du fait qu’ils ont déjà développé une disposition centrifuge dans l’un des autres mondes du samsara.

Ils sont nés ici sur la frange extérieure de l’humanité parce qu’ils avaient déjà, dans leur état pré-terrestre, délibérément fermé les yeux sur les obligations qui incombent à toute centralité ». Fin de citation...

******************

« Analysez ce beau raisonnement » comme dirait de Maistre, et vous trouverez que si je suis né prolo, abruti de BD, et m’envoyant en l’air le samedi soir, avec quelques nanas aussi déjantées que moi, dans quelque boite à bruit et autres mixtures,

c’est que dans une vie antérieure, sous forme de Rat ou de Poisson, j’ai choisi de tourner le dos à la Lumière...

Comme si, né dans un « état périphérique », ou plus précisément à la périphérie d’un état..., j’avais à choisir entre « le chemin droit », le chemin inversé, ou la dispersion râjasique-

Pour rentrer un peu de Coran (1) dans la super-logique des super-grenouilles, cramponnées aux « états multiples de l’être » (super-bénitier, pour super-élites...).

Double illogisme, primo en vertu d’une récurrence ad infinitum- deuzio, puisque seul l’état central permet ce choix, par définition exclut de l’hypothèse...

***************

En traduisant pour les Nuls..., ayant délibérément choisit, toujours dans une vie « antérieure » (2) de naître Rat ou Poisson..., je ne peux m’en prendre qu’à moi même d’un choix

impliquant chez mon « ancêtre », Rat ou Hippocampe..., et en bonne théologie tudesque..., une dignité Angélique, pour ne pas dire Archangélique...

Puisque, toujours en suivant ce beau raisonnement on tombe, comme dirait la grand-mère de Ptah... » « priamo na jèzel Pharaona »...(3).

Nous voulons dire, Lucifer et prédestination aidant, en pleine révolte des Anges...Non moins exclue, par définition...des « états supérieurs * de l’être... » (* ici au sens de "central" 2010).

******************

La « réalité », le Mystère..., est tout autre, de par la théorie même de « L’Homme Universel » (4).

Qui veut que Rat, Poisson et autres moucherons..., de par leur conception même, ne sont que les...formes revêtues par des Idées, des Pouvoirs...

Détenus par les Anges, les Esprits, les Pitris...Qui bien entendu possèdent la raison comme la logique - mais l’ignorance et l’impuissance à produire la Vie...en moins...(5)

****************

Le Jugement que nous prononçons à l’encontre de toutes ces grenouilles manifestement dégénérées, id est incapables de Muer.. est donc celui-ci :

Si le prolo est né idiot, c’est parce que le bourgeois est né ignoble...- si le bourgeois est né médiocre, c’est parce que les élites sont borgnes...- si les élites sont tarées et tordues, c’est parce que ce sont des taupes qui parlent de Lumière, des potirons qui enseignent la musique, et des pisse-froids qui jouent les Echansons divins....

Considérez donc, super-grenouilles-à-la-cuisse-de-platine..., que l’accumulation karmique, à l’Origine de tant de laideur physique, de médiocrité humaine, de fanatisme intellectuel...,

loin de se situer dans un quelquonque état sub-humain..., forme une sorte de Lac ou de Miroir où les Anges, les Kamis, les Ancêtres... finissent par voir, distinguer, pénétrer... tout ce que les hommes cachent..., fantasment..., calculent...

Voici la Nuit, le Rêve...le Songe...

De sorte que le Jour venant..., les uns sont exaucés, les autres « enveloppés... » - les troisièmes enfin conduits à travers délices et blandices, vers les Lacs, les gouffres, où les Enfers ...

Où les attendent les Esprits...
avec la permission du Saint Esprit...

La Mort, Porte par laquelle tout un chacun tombe dans « la sphère de la Lune » (6) n’étant jamais que le prélude à un Très Long Voyage...

Autrement fabuleux que les pâles clichés d’une science fiction cul de jatte, spécial trou-du-cul de prétendus chevaliers...(7)

Sphère où se dissolvent et recomposent les formes, mais dans un processus aussi chimique, ou atomique...- que les fourneaux ou casserolles... de Vulcain ou Vénus -

...

Comme il en appert de plus d’un Très Vieux Conte... Où, parvenu de l’Autre côté..., plus d’une Aventure commence, dans quelque étrange chaumière où vous attend, où guette..., sorcière ou Fée...

Pour dire de façon moins plombée, moins marbrée...cette Autre côté,plus exactement cette Autre Face..., de l’Obscurité...(8)

*****suivantH- de la réalité de la Voie


(1) Plus précisément le commentaire de la sûrate initiale, façon Vieux Chat...

(2) Détermination soit dit en passant exclue de par le postulat (un peu trop
métaphysique...) des « états multiples » - comme chacun sait subsistant (principiellement...) en parfaite simultanéité dans le Principe...

(3) Grand classique des collèges du temps de Nicolas II- soit et sur le ton ampoulé et blafard du pope nous servant quelque grotesque généalogie, parfaitement imbécile et hors sujet de la Thorah (pensum pour ornithorhynques...) : "en ce temps là, la fille du Pharaon, est tombée du balcon, en plein sur le sceptre du Pharaon".

décidément Lénine a très mal travaillé, il reste encore des popes...

(4) le Logos, la modélisation consciente des êtres comme du milieu, qui forcément doivent aller de Pair, pour changer de Darwin, qui n’excite que les crétins ...

(5) En remplaçant "les peintres" du Coran par les ingénieurs et autres « bio » logiques, il vient une inquiétante poursuite d’une très improbable reproduction des mystères de la vie...biologique...

(6) Sur cette « sphère de la Lune » se reporter chapitre XXI « le voyage divin de l’être en voie de libération » in « l’homme et son devenir selon le Vêdanta » R.G...

(7,comme Sheth, ch XX, SSS...RG) « la guerre des étoiles » et autres Oméga-Troies..., pour cerveaux plats...).

techniquement une Tariquah (t-r-k) revue et corrigée par le Grand Frère..., fait toujours grand usage des détraqués, pour ne pas dire des « mé-traké » (t-r-k), comme ne dirait pas Salomé...

(8) Thème Eschatologique, très légèrement effleuré par le Vieux Chat dans "initiation et réalisation spirituelle" - chapitre XXX "l’esprit est-il dans le corps"/.../"/