Accueil > Trois Cônes ou les trois Révélations... > J- propos sur l’hésychasme -

J- propos sur l’hésychasme -

comme « triangle du coeur » (1***)

vendredi 15 mai 2009

La base scripturaire de l’hésychasme est des plus simples, un musulman dirait « pauvre* » - un chrétien, pure...

« vas et montes dans ta chambre et pries dans le secret, et ton Père qui voit dans le secret te le rendra » - à quoi on peut certes opposer « lorsque deux ou trois seront réunis en mon nom... » ou encore « je viens, comme un voleur dans la Nuit »

****************

Notons toutefois que de telles paroles, véhiculant la « baraka* » particulière à Jésus-Christ, n’impliquent nullement la condition d’eunuque, c’est à dire de moine, ou encore d’ermite...-

mais tout simplement pour l’Oiseau et sa compagne..., avec ou sans petits..., de refermer ses Ailes, afin de mieux plonger dans le Lac du silence...(2)

*****************

En effet « la bonne nouvelle » du christianisme, donc de l’islam..., est cet « Alif* » ou « Vav* », que représentent précisément ces fils d’or, ces rayons descendus du « soleil » des Icônes, sorte de Lune faite de cercles concentriques... déversant sur toute créature, ses rayons d’or...(3)

Toute créature « soumise »...

Car depuis des siècles le juif, comme le chrétien, c’est le refus et la révolte, pétri d’une sorte de morgue d’autant plus insupportable que ces docteurs ne savent rien..., ce qui explique la démence de ces « rois », ayant perdu toute capacité à comprendre le don de la vie, de la Terre, de la Nature...

Partant tout ce que ce Don implique..., comme devoirs sur le plan de la trop fameuse production des biens économiques, culturels, et autres « produits » comme dirait saint Jean, marqués du « nombre de la Bête », extérieurement celui du fric...(4)

******************

Et comme la plus belle semence ou « amande » * ne peut germer que dans une terre, un sol, un humus vivant, irrigué, plein de serpents, de ronces, de consoudes et d’horties...(5) dans un milieu ou alternent normalement et non dans une anarchie démentielle... chaleur et lumière, parfums et frimas..

il devrait aller de soit que les reconstitutions historiques fussent-elles héroïques, auxquelles se livrent, tout spécialement les russes...de l’hésychasme

ne peuvent donner rien de plus, spirituellement parlant...que les grotesques coiffes en carton-pâte (des popes) - ou les « kipa », riches en Apostasie..., que nous inflige le Vatican...(6)

****************

Maintenant se pose, pour les êtres trop misérables, ou trop passionnés, ou trop intelligents..., la question de l’ésotérisme chrétien...

Qui est la plupart du temps celle d’une incapacité aggravée à comprendre, « réaliser » que l’on ne croit plus rien..., et que l’on est sur la pente glissante du désespoir, du découragement de... l’Acédie (7) -

Partant la supposition, qu’en rencontrant un « maître » - pour les plus indépendants, extérieur à toute pratique religieuse... - pour les plus " baktis "... représentants authentiques d’une tradition dûment certifiée...

que l’on va enfin, par les vertus d’un processus initiatique un peu trop Irénique (nous voulons dire tel que défini par le Vieux Chat...)(8), redevenir ce que l’on était, avant que le Vent nous emporte...

Un enfant, près à croire.., mais au fur et à mesure de sa...croissance..., scandalisé...

Moins par les loups que les renards, les blaireaux..., et autres parasites...des « saintes écritures »

Plus que jamais : « je ferme et mes pétales clos, bonsoir je rêve » ...(9)

**************

La vérité de la prière est tout Autre, reposant essentiellement sur « l’intention », qui est comme une direction, mieux un cap donné à l’âme, qui ne doit surtout pas s’acharner -

mais au contraire accepter de regarder ce qui la guette au fond des Gouffres...

creusés par l’ignorance, la convoitise, et ce que d’aucuns ont nommé « le péché organisé », de façon à remettre toujours à plus tard le Choc en retour....

Car quelle que soit la profondeur des Gouffres, ce sont toujours les mêmes Monstres

et pour peu que l’Esprit, le saint-confesseur...(10), l’ange ou le Corbeau vous assiste..., tout simplement des Monstricules, d’une banalité à faire peur...(11)

***************

Cela vaut pour LA science, le dangereux malade qui croit au progrès...

Cela vaut pour le politique, qui veut d’abord le Pouvoir, après on verra bien...

Pour l’Idéologue laïque ou... religieux...

**************

Quand on ne comprend rien au mystères - que l’on ne perçoit, comme dirait Schuon, qu’à travers d’un formalisme particulier - ajoutons plus que déformé au cours de siècles...

on devrait, fut-on dans une fonction d’Autorité.., accepter de méditer, sur les causes de cette invraisemblable Chute...

Car c’est d’un dogme chrétien prodigieusement déformé qu’est née la civilisation de l’Antéchrist...

qui a beau jeu de s’épouvanter du péril Rouge, Jaune, Brun ou Vert, qui sans sa cupidité, ses financements... et sa morgue imbécile..., n’auraient jamais pris une telle importance dans la direction des Affaires du monde...

******************

Et si Dieu guide qui Il veut comme il veut *..., et si l’Esprit se refuse si obstinément à descendre - descendre et trancher les liens du prisonnier..., celui-ci doit bien y être pour quelque chose...

Ne fut-ce que par sa volonté, son intention..., de sauver Avant toutes choses... LA civilisation, L’Eglise, la Franc-Maçonnerie, ou « saint » Petersbourg...

Retombant dans cette pathologie qui, pour devenir parfaitement caricaturale dans le Judaïsme..., affecte plus que jamais les ci-devants humains...

Moi d’abord, tout pour moi, rien pour les autres...

*************

Et mort aux femmes, ces démons, qui m’empêchent d’avoir une âme, pour résumer la philosophie des talibans...,

sorte de sous-produit du monachisme, ce qui est bien le comble, pour des musulmans !!!

***********


(1) Nous avons mis en astérisques les islamismes, à peu près connus de nos lecteurs.

Notons toutefois que « Islam » contient, comme bruisse le Corbeau d’Elie, à la fois le voyage, la destination, et le voyageur-

soit ISM, le Voyage, en tant qu’il s’effectue par le Nom - le Voyageur, en effaçant le A pour I, qui est le Cygne, sur le Lac du temps -enfin LM, la Vision, où demeure de l’union du Ciel et de la Terre-

préfigurée par les deux points sous le I ... mais sur le Qaf ...

(2) le Lac, car contrairement aux promesses du Diable, tu es limité, et ces dans ces limites que tu dois, chaque jour que Dieu fait, rencontrer l’icône de la Joie Innatendue...

Sur le précepte (très zenn...) des hésychastes de " garder l’âme dans les limites du corps ", voir la sûrate XXIV très étrange...dite de la Lumière, verset 35, émeraude sur améthystes..., à l’image de Lah (Lam+Ha...)

(3) Dans l’art des Icônes le soleil a disparu la terre est d’Or..., et les Cieux vont du plus Clair, la nature, la poésie, la pudeur, la campagne...au plus Foncé...

Lune dans l’Islam, où l’étoile est la même que sur les vierges étendues dans une grotte des bysantins, et Lune dans le zennisme...

(4)Science moderne, seconde Bête : la composante idéologique.

(5) Serpents et Ronces, la vitalité, notamment féminine, qu’il nest jamais bon de trop tchadoriser...

et la dureté, férocité, ambitions, résultant des conditions "naturelles" id est sociologiques...

les Horties sont les hérésies "primitives" en tant que signe de santé...- et la Consoude..., savez-vous au moins à quoi ressemble cette plante ?? et vous oser parler Bio ??!!!

(6) Et puis zut !!! laissons les charognes, dégoulinant de Thorah..... sodomiser les squelettes, réformés ou contre-déformés... annonçant « la parole de Dieu » !!!

(7) Sorte de mélancolie inguérissable, remontant de proche en causes..., à cette asphyxie de l’Intelligence à laquelle convie le magistère chrétien...(et de proche en proche tout les barbus...- Schuon, "Logique et transcendance")

(8) ou abstrait, partant de Lah, ou Al-Lah et non de Rabi-ka/i au sens de Corbin - car la guerre Sainte est bien une guerre... et il s’en faut de mille éclairs que tu recoives (de façon « stable » ), l’agrément d’une étoile...

(9) Népomucène Jonquille...

(10) Pire que la Luxure, du généreux égoïste qui se refuse à aimer, mais couvre sa poule de diam’s - l’Avarice, qui vaut exclusion perpétuelle de l’OTC...

(11) "Gogol et le Diable", le financier anglais, le bourgeois façon Thuilier- partant, Dostoiewsky...

Produire, exploiter, rendre rentable... jusqu’aux bijoux de la grand-mère, poussé par sa petite-fille à raconter ses émotions..., tout doit rendre...

Dollar... mac « DO » - Ni Tien... Do...

Vous avez dit Maléfice... ???

Ah bon, Culture..., nous voilà rassurés...

***********