Accueil > Trois Cônes ou les trois Révélations... > K- de la prière

K- de la prière

et de ses présupposés cosmo...logiques*

dimanche 7 juin 2009

précédent H- de la réalité de la Voie ou G- Des limites, et de la Foi....

A- De la prière

la prière du sous-doué, du looser, de l’écrabouillé..., n’est pas la prière de celui qui a réussi -

celle de la personne mariée, ou qui a trouvé la femme ou l’homme de sa vie (mais vu ses nombreuses rencontres n’est pas sur du tout de la garder...) bien entendu une autre...

Prière...???

A qui, comment, pourquoi ??? on tombe au niveau du souhait...de la pensée infantile, « magique » bref irresponsable....

Enfin la prière d’une personne très intelligente, mais pour une raison ou une autre totalement prisonnière de la distance que cette faculté, ce Coursier mal dompté... provoque entre soi et les autres..., est encore autre chose...

*************

Bien, prier c’est « mantrique », et à ce niveau même Poutine peut « essayer », pour voir comment ça fonctionne...

L’ennui c’est que "l’aimantation" que provoque cette « technique » ne peut pas ne pas réagir avec le monde subtil...

Un croyant, lui, s’interrogera sur l’Intention...c’est un peu mieux...

On prie en effet d’abord pour se nettoyer, se purifier, voir clair - enfin pour tester sa capacité à ne pas partir dans tous les sens, au moindre prétexte, comme un fils de pute -

bref essayer de faire prévaloir le « soufre » (yang) sur le « mercure » (yinn) toujours très Fatal....

Un bon test est celui de tâter du "Notre Père", dans un coin tranquille, le soir ou très tôt le matin, par exemple en se réveillant d’un rêve plus ou moins amer ou saumâtre...

au bout deux minutes on se rendort ...

C’est qu’il y a tout un travail, toute une Ascèse..., qui vaut bien celle des arts martiaux...

Surtout tels que déterrés par les modernes..., ou encore un « yoga » qui n’est jamais que l’écorce, soigneusement détachée de l’Arbre de la tradition correspondante, à supposer cette tradition encore vivante...

*********

Aussi le mieux est de commencer par prier pour quelqu’un, c’est à dire très doucement un "chapelet", éventuellement coupé de telles demandes, souhaits, rêveries..., en rapport avec la..., les personne(s) considérée(s),

mais c’est une Prière, vous lui voulez du Bien, et vous mesurez votre impuissance...

***********

Il ya bien sur la prière de remerciements... car on est encore en vie, en bonne santé ou tel évenement qui vous causait de l’appréhension s’est dissipé...

*************

D’une certaine façon une mère prie toujours... l’ennui c’est la Fantasmatique "de gauche", qui est là pour détruire... - celle de droite est plus hypocrite, surtout si papa est banquier...Passons...

******************

- Il faut quand même, remarque Aurore, écrire ce que tu m’as dit tout à l’heure, au sujet des gens très intelligents qui doutent, et ce d’autant plus que s’étant empoisonné avec des super-considérations théoriques...

- Sur les morts ??

- Plutôt sur les... « vivants »

- Ok...

Les trépassés, qu’ils soient devenus Anges ou démons, sont « dans » l’Espace comme les couleurs « dans » la Lumière ...

- Et les hommes ??? je veux dire faits de chair et de sang ....

- Disons que les hommes ont le choix entre devenir des saints ou des diables, mais que dans leur ignorance ils se croient en permanence localisés dans leurs corps (biologique), à tel endroit, et à telle heure ...

Chien-Huskie - Wouaaa ! !!!

Gnou- il déconne bien...

*****************

B- et de ses présupposés cosmo...goniques*-

Clèbs - bien on va continuer, comme tu, dit à déconner ...

- La prière qui suppose la religion, et non une vague religiosité..., ou un enthousiasme naturiste et écolo pour la nature (très fort la dessus, les grands blonds avec une ceinture noire...), implique donc Une ou des Divinités- ou des Ancêtres (1), donc un interlocuteur Invisible....

Gnou- qui a pioché son sujet - bref un dédoublement du cerveau, gauche-droit ; du coup j’entends des voix...

Clèbs très calme- ça n’est pas exclu, mais je n’ai pas fini ma phrase...

Gnou s’incline...

Bien- l’interlocuteur étant forcément dans une Autre dimension, il n’est pas de tradition, qui en son fort intérieur, ne dispose d’une certaine description de l’Invisible...

Chien-huskie- tu veux dire du Nagual...(2)

Clèbs sérieux comme un pape - mais il va de soi, au départ, de « saints », pour qui le Nagual est chose tout à fait « concrète », comme la Mer ou l’Atmosphère pour nos modernes navigateurs, voire techniciens....

Gonde - de visite sur cette Ile..., Enez ou Enessos...

- si je vous suis bien la prière- pour parler comme votre Guénon, les « rites », sont au départ des actes techniques....(3)

Aurore, qui prend le relais - pas exactement... Quand je parle à Fifi ou ma musaraigne, je me suis donné la peine d’apprendre son langage...(4).

Gnou fasciné, à voix très douce - et quand je parle à un Oiseau...

Ptah trimbalant partout son Lieu-Tseu bouffé aux mites - ou à des Mouettes...(5)

Large sourire de Clèbs...

Gonde impétueuse - bref pour que nos prières, soient entendues par un Esprit ou par un Ange... (notre vieille amie à fait beaucoup d’efforts pour arriver à cette notion d’Esprit...)

Clèbs - « remarquées, considérées, emportées par ... », mais d’une voix si peu audible que la vieille dame n’a pas entendu...(6)

Chien-huskie - il faut quand même en rabattre, et même voir si on est dans les conditions requises...

Gnou- sinon ????

Clèbs féroce...- sinon c’est très simple- on se retrouve branché ou entrainé par un Courant qui risque de vous faire boire la Mer par les narines...(7)

Gonde curieuse et inquiète malgré ses cheveux blancs - le Diable ..

Gnou- Ah, Ah ! ! !

Clèbs regarde Aurore qui regarde Chien-Huskie qui regarde l’étoile Polaire ... -

Ptah- Il me semble que ce cher Abellio a eu comme ça une expérience assez terrific....(8)

Clèbs- il n’est pas le seul, mais c’est là un point de doctrine qui mérite quelques éclaircissements...

Gonde- Rubrique Dogme ???

Aurore- plutôt les Douze Soleils...As – Les Douze Soleils

Clèbs- bon, et ces crêpes au sarrazin ???

***************

suivant L- mantra et prière....


* "cosmologique" verse dans l’illusion grecque d’un monde donné une fois pour toutes, alors que nous n’en connaissons qu’une tranche infinétisimale -

"cosmogonique" contient l’idée de génération, donc de pluralité des mondes, ou degrés de perception - c’est donc un peu plus gnostique...scuzzi...

(1) les Ancêtres sont içi tout autre chose, par leur "réalisation", que les simples morts, fussent-ils moines ou barons...

(2) les contes russes, (qui ont échappé aux frères Grimm...)cf Q -L’Oiseau de Feu - éléments - et F- le buisson ardent - mystère, légende et traitement de texte ...

les contes celtiques, plus ou moins authentiques, dont Markale nous rebat les oreilles cf D-serpent tête de Boeuf

de façon générale les Héros légendaires, enfin les prophètes du monothéisme, présupposent cette Autre dimention alors décrite comme formant les Mondes Angéliques...(voire les enfers, au sens moral...)

(3) Toujours ritualisées (mais dépassant de très loin le psychologique), les techniques probatoires de pure concentration, renvoie aux métiers formant alors la Base sur laquelle se greffe une voie...(menant à LA Voie...)

(4) chaque tradition à comme cela un langage Formel, comme une "signature" comment dire ??? subtile... qui doit être conçue comme un Interface entre des mortels et des immortels, pour dire autrement la notion d’Alliance...

citation Qoran//

(5) Lieu-Tseu, le vrai classique du ... Non manifesté...l’enfant qui jouait avec les mouettes...- représentants les djinns, les Anges ou les siddhas, voire un " serpent blanc ", venu d’un Autre terre...

Vu lien Google, M- quand Dark Vador en trouve Quatre (1)., un autre genre de "mouettes"...

(6) En bonne logique..., si la prière est faite pour attirer l’attention des Esprits...- de simples paroles ou pensées, sans direction, ni intention sont nulles et non advenues...

Le reste de la phrase renvoie...aux anneaux de Saturne....

(7) il veut parler des curieux ou des cobayes, lancés à fond la caisse dans le « mantrique » ou tel autre exercice, qui en l’état n’est jamais qu’une simple concentration...un peu comme si on maintenait à toute force un cap dans une Mer inconnue, couverte de brumes....

(8) Raymond Abellio relatant cette expérience in « Ma dernière mémoire » Sol Invictus III, « mais dans le même instant un souffle glacé... » page 434- J.J.Pauvert de gris...)- Ramsay 1980.
**************