Accueil > As – Les Douze Soleils > K— De « l’Homme Universel »

K— De « l’Homme Universel »

implications politiques, écologiques, scientifiques et religieuses ....*

dimanche 16 août 2009

revu ce 27-10-2009-

Le thème dit de l’Insan-el-Kamil (1) dans l’ésotérisme musulman, plus que jamais nécessaire au Politique..., demeure l’un des plus difficiles à entendre tant pour les rationalistes que les religieux...

En effet si le thème du « dieu pathétique » pour parler Corbin, affecte dès le Haut moyen-age les trois religions, avec palme de la nécrose intellectuelle pour le christianisme dit latin...(2)(3) -

il demeure que l’obscur sujet du « corps de Dieu » chez les juifs, ou de Pan-Kou chez les chinois..., en plus abstrait « le Livre du Monde »..., recouvre les plus profonds Mystères, à condition de sortir un peu du paradigme rationaliste et de l’atrophie scientifique subséquente ...

A condition aussi peut-être..., que les trois monothéismes admettent leur limites...

Leurs traditions, fussent-elles authentiquement Prophétiques, n’étant jamais qu’adaptations..., à un niveau déjà particulièrement matériel... Question de « Chute », d’« éternité du monde » et autre débats tronqués quand à l’essentiel...

En effet il existe, préexistant à toutes les traditions et formant comme un Fonds implicite, un certain nombre de données, voire Paradigmes dont la compréhension conditionne tout le reste...

**************J- atomisme, une secte dure.

Le premier est le caractère cyclique du Temps, avec pour corollaire une modification quasi rythmique des lois naturelles comme du milieu, où réside la vraie solution de la querelle, on ne peux plus artificielle..., opposant l’intégriste au scientikus...

Temps Cyclique ou si l’on veut Spirale, en rien aboli par le monothéisme, encore moins par les organisations à prétentions « initiatiques » qui prétendent parler à la place du Pontife Romain (4).

Sécularisant une fois pour toutes, dans le sens Infernal, la peu glorieuse et déjà passablement diabolique « histoire du salut... » (5)

*************

Le second renvoyant au thème de « la matière première » poursuivie avec tant de succès par les scientifiques... Lesquels, des tout premiers « céramistes » aux atomistes.... n’auront de cesse de « faire tomber le Feu du Ciel à la vue des hommes » comme dit St jean...

Au gouffre près de son acception au sens Antique..., où la « materia prima » se situe par définition toujours en deçà de toute existence concevable,

à fortiori de sa formalisation mathématique..., elle même « limite », infra-existentielle... des particules telles que modélisées par nos très modernes physiciens...

« materia secunda » désignée par toutes sortes de symboles - de l’Eau dont la plasticité épouse toutes les formes, couleurs -

à l’Ombre...(alors du Shinto au Coran en passant par le sorcier Yaqui, où sa contemplation révèle le mystère de Téjas...(6),

de ce fait et dans sa réalité subtile... impossible à « traiter » par la machine, malgré l’apparente réussite résultant des technologies hyperfines...(7)

*********************

Ce qui nous amène aux troisième paradigme - toujours d’actualité pour les artistes...les Vrais artistes...,toujours à l’âge de la pierre polie...

c’est à dire dont tout le travail se situe en amont des amplifications ou reproductions rendues possibles par la machine....

En effet contrairement à la machine qui ne modifie que « la surface » matérielle sans la moindre prise sur la réalité subtile sous-jacente... l’Outil, par définition « magique » de l’artisan, rend « solide » en profondeur- 

« solidité » qui ne sera acquise, pour l’objet venu de l’usine..., qu’en fonction d’un long usage, et surtout du « pouvoir « de son utilisateur...

Ce qui du reste va de soi pour les chasseurs, les militaires, et de façon générale pour tout Artisan encore autorisé à travailler à son rythme et de ses mains..., avec ses outils et à l’ancienne....(8)

Solidité et même « opacité » au sens magique, un objet fait en usine étant comme « transparent » à toutes les influences, des plus anodines voire dispersantes, aux plus denses partant dangereuses....(9)

De sorte que non seulement un métier, fut-il nouveau, mais développé et maturé « à l’Ancienne », permettra un immunité naturelle du jeune, à la démence organisée sous prétexte de distractions et de marketing - mais dans certains cas une transmission quasi magique des qualités et aptitudes... comme ce fut le cas dans les métiers plus orientaux ...

*** ********

Le cinquième paradigme est des plus difficile, car il renvoie à la dimension cette fois transcendantale de "l’Homme Universel", dont notre civilisation est comme image inversée et à rebours ..

Il demande avec une réflexion orientée sur l’Eschatologie comme l’absolue réalité des Mondes Angéliques..., de comprendre une fois pour toutes que « ce monde n’est qu’une description, Créée pour nous aider » comme le dit le Sorcier à Castanéda...(10)

En d’autre termes que le rhinocéros, le kangourou, l’émeu, le colibri, l’Orque et le Poulpe, l’ornythorinque et...le dauphin.., ne sont en rien des « produits de l’évolution » au sens agressif, inconsistant..., voire contradictoire..., postulé par ses utilisateurs incultes et fanatiques....

Mais bien des « Signes », des hiéroglyphes d’un langage Divin, chantant Sa louange en un tout autre mode que les Ecrans du Grand Ordinateur....

***************


* bref, tout ce qui conditionne en Amont la sacro-sainte sphère économique... Notes, en ce 29 de Saturne...- Août 2009 - texte, petites modifs sur le thème de la "matière"... physique ou subtile..-

(1) « homme » effaçant complètement l’idéogramme arabe, ne fut-ce qu’en vertu des deux Nûn de Insan (1+50+60+50) - (il arrive que nos amis soient un peu distrais.. cf cartouches hyéroglyphiques ce 27-10-09...A)

mais dont le tracé dit quelque chose de plus que le Tétragramme (10+5+6+5), via ce Sîn par lequel le Aïn (âme * esprit) est revêtu d’existence (corps),

comme diraient ou plutôt ne diraient pas... les muets pétrifiées devant le huitième du neuvième de la Queue du rat...(de la musaraigne, selon Tétiguienne... qui fit longtemps la navette entre le pays de Ganesh et celui des Lys...)

(2) Corbin, de plus en plus " Auroral" et fragile...I- Prélude en forme de Poire ...., la question du Docétisme hélas abcente de Vatican II //

- "les temps des réformes" Chaunu "la devotio moderne" "l’Imitation" (le singe de Dieu...)-

"le Zohar, aux origines de la mystique juive" -Dieu, comme de juste partie prenante..., de toutes les convulsions donnant un semblant d’intelligence au "peuple élu"... M.R.Hayoum, pocket (Noésis ??)

(3) L’immanence de l’Etre à l’existence, de la Lumière à la couleur, de la Mathématique à ses objets - cosmologiquement 2 * devient, en termes spirituels, celle du Soi au moi, du Principe de toute conscience à ma conscience, soit 20 - comme l’indéfinie multiplicité des rapports de cette conscience avec le monde - sera 200 - d’ou Rabi-Ka/i - soit 200+2+20 en arithmosophie coranique ...

(* 1 abolit la conscience, soit par répétition mantrique, soit par privation sensorielle...)

En dilution exotérique.... « je », le moi contingent, submergé par le sublunaire, souffres, ou encore éprouve toutes les affres de l’Exil..., parce que Je (mon propre Soi) suis absent de mes actes...

Ou encore parce que le "tissu" social voire en Amont religieux... dont je suis tributaire... a depuis longtemps perdu sa "Chaine", la "trame" s’effilochant au gré de circonstances..., que les docteurs commenteront à la mesure de leur propres ténèbres...

En borborygmes trinitaires.... le Père c’est le Principe, donc 2 ... Le Fils (de l’Homme, ou Adam/Eve, totalement prisonnier des causes secondes...) c’est 200 - le Saint Esprit c’est 20 - partant 7... comme le Carré Long généré en inscrivant le double intervalle...)

(4) Sur Google, le site Schuon pose en effet l’intéressante conclusion se dégageant des obcessions du Vieux Chat, qui de fil en aiguille aboutit à remplacer le magistère Romain par les délires, fussent-ils" écossais " de l’Honorable Société...

A la limite, et en renoncant une fois pour toutes à un qualificatif d’Initiatique parfaitement usurpé..., la franc-maçonnerie pourrait, moyennant une profonde révolution culturelle...(et l’agrément du Ciel...) devenir l’équivalent de la hiérarchie confucianiste...

(5) Georges Corm « la question religieuse au XXI siècle -les frères Tharaud « quand Israël est roi »*... BHL et autres social-traîtres..., (liquidant le gaullisme au profit du plus colossal Empire-Voyou qu’oncques ne vit...), s’abstenir ...

*27-03-11-lien Google, bien rustique...

(6)Téjas ; l’aspect "Feu" de l’énergie universelle..."kundalînî yoga", R.G-1937- "le voyage à Ixtlan" "ne-pas-faire",C.C-1962-

(7) le sujet est difficile ... disons que l’artisan, l’enfant, la fourmi déplaçant une brindille..., le fait par la conscience, qui de proche en proche procède directement de l’Esprit ou si tu veux de l’Intelligence Universelle...

Alors que la machine, dans son acte même, suprime ce regard, qui est celui des nâdis-de-la-forme-subtile...

Bien entendu un yogui confirmé peut utiliser un artefact, mais c’est parce qu’il le revisite, partant reformate, en rêve...

(8) Si nos « initiés » aussi tordus, bancals et vendus à la Finance qu’ils soient, voulaient bien refléchir au désastre Ikéa, soit des milliers de menuisiers obligés de travailler pour une Boite dont le marketing est proportionnel au néant artistique et culturel - comme le petit maraîcher esclave d’une monoculture qui ne profite qu’aux grandes surfaces...

(9) A l’opposé du porte-cigarettes en ivoire de la grand-mère venu(e) de Saïgon, des objets " Bénis...", les églises pillées, conchiées par les petits déchets manipulés par de parfaits salauds - sont par définition des " conducteurs "..., du tout et du n’importe quoi... Bon, vous êtes intelligents, refléchissez...

(10) Il serait temps qu’un Honorable visiteur conscient de ses devoirs... reprenne notre distinction entre vrai et faux Toltèques,

partant dénonce* une fois pour toutes la Morgue... l’imbécilité et la nuisance... de toutes ces Officines qui, du Worse au Wasp..., prétendent faite du "chamanisme" dans le plus parfait mépris de la Vision impliquée par ces savoirs ...R- vrais et faux toltèques... (You said Castaneda ???).

* au sens russe de "dissipation des nuages" (raz-oblatchénié) de la " désinformatsia..." (ce nuage "ob-lak" soit ce qui entoures (ob = circum) la lumière, racine Lk sanscrit, Lz sémitique).

Encore une fois et question métapsychique.... le plus doué des télépathes, le plus génial théoricien produit par le monde blanc n’est qu’un affreux petit singe... débondant les sources de l’Enfer....

Sur cette « macaquice » P. Drouot "le chaman le physicien et le mystique" - le Rocher 1998 en prime, page 310 ( "pau* no cu da sua mae...") Psytech... cf Rubrique "symbolisme Zoomorphe"

* carcomido (bouffé aux vers...) - d’après Jurubi, toujours sensible à la musique (la rime avec corcundo : bossu...)- accent tonique sur le o donc carcômido !!! (sur le i selon les profs...)