Accueil > Bouddhique /// Celtique > B - Bouddhisme et Tupisme ...(reprise*)

B - Bouddhisme et Tupisme ...(reprise*)

lundi 7 septembre 2009

précédent E- Ne Pas especially about Zenn, note 4...so Fun, so crazy, you see ??? baby... //2010/.

Bon lien ce 16-07-10 U-Evola, Ebola * ....

Tupisme note (1)

Aurore goûte « conte du maître chat » d’Henri Brunel et recrache « le doigt et la lune » du sieur Jodorowsky ... C’est ce qui s’appelle avoir du nez...,

en plus théologal ce « discernement des esprits » dont l’absence achèvera de ruiner la puissance temporelle de l’occident, spirituellement non plus barbare, mais carrément imbécile...

**********

C’est que cela va faire quelques siècles que l’occidental le plus cultivé, le plus évolué, (nous voulons dire revenu de la maçonnerie comme du Progrès, de « la » science comme d’une théologie aveugle et impuissante) à perdu sa « perle Noire »(2) -

Partant s’imagine à trop bon compte, en creusant les cendres du bouddhisme, de l’hindouisme, voire du chamanisme..., retrouver l’Esprit, le levain, le pouvoir et le Souffle..., à l’origine des civilisations, des cultures...

Nous n’osons dire des religions, tant ce concept sert d’écran de fumée aux combats acharnés que se livrent en coulisses, les bons et les mauvais (esprits), le Dragon de la Terre (pièce lâchée, pièce jouée) et le Dragon du Ciel ...

*************

Or ce n’est pas en cherchant la Perle qu’on la trouve, puisque la perle, avant de devenir « Noire » était Argentée, pareille à toutes les autres...(3), sur le Fil mystérieux, faisant de chaque vie un chapelet... d’instants, doux, amers, acides, sucrés...

C’est que le Noir est ici l’Indicible, l’ineffable, très exactement le centième grain de votre Rosaire..., et si le fil est rompu (et Dieu sait que pour un jeune rendu stupide, à force de journaux, de partis, de propagande et d’inculture..., ce fil se trouve rompu tôt...),

c’est d’abord moins les perles que le Fil, la Fileuse (4), c’est à dire l’âme, comme un parfum, qui s’est évaporée...- (concept que les égarés ont rendu haïssable, à leur propres dépends, et à celui de leurs enfants...)

**********

Si on ajoute à cela que les Possédés, via des services vraiment très spéciaux..., se font la guerre..., par publications, gourous, et sectes interposées-

quelles chances restent au pèlerin d’atteindre ne fût-ce que les premiers contreforts de la Montagne (5), faits de métier Vrais..., de patience, d’efforts, si possibles relayés, reconnus....

Et pourquoi le Ciel sauverait-il le juste, si le sauvant Il donne ainsi répit à l’injuste ...

Aux menteurs, aux princes (de nos jours surtout, de fameux parvenus), qui se prennent pour Dieu, jamais en retard d’une bien ignoble ruse...

Fuir, toujours fuir, jouir, crever enfin..., et alors rejoindre des montagnes de cadavres, qui les attendent, bien vivants, soyez en sûr..., une Fourche à la main ...(6)

****************

La première corruption de la doctrine bouddhique tient, comme l’enseigne Coomaraswamy (7) à la prétendue négation d’Atma, c’est à dire du Soi, (Vav, Alif, Vajra..., formes verticales), confondu avec le moi (en arabe les lettres à dominante horizontale (Bâ à une plume, sous le c..., Tâ à deux plumes, Fhâ à trois plumes...)

La voie du Milieu est donc en termes graphiques sinon géométrique, Hypothénuse (donc Oblique)(8)- avant tout prise de conscience en chacun de quelque chose qui n’est ni " la droite " ni " la gauche ",

entendons ni l’action ni le rêve,

ni la conscience ordinaire (impliquée dans les actes de plus en plus inconscients du quotidien),

ni le ressourcement (plus ou moins réussi d’ailleurs) dans un subconscient chargé de toutes les « vâsanas », ou alluvions de l’hérédité- physique donc psychique, donc mentale, donc intellectuelle...

Autant de « démons » autant de forces, régulées et domptés dans une civilisation normale, mais à qui notre occident à un jour lâché bride- dans l’idée d’un Règne qui durerait toujours, au profit des surhommes... Du moment ...

Utopie, dont le XX siècle on jurerait avait montré les limites ..., mais que le Progrès au sens Bestial (stratégique, scientifique...) se fait fort de ranimer ...

*************

Mais revenons à nos Nuages ...(9)

La « souffrance » dont le missionnaire (bouddhiste) de base nous rebat les oreilles, est cela va s’en dire fort mal rendue,

ne serait-ce qu’en raison de la civilisation on ne peut plus normale (id est sacrale) qui vit éclore cette théologie sans Dieu (suprême Idole)-

mais non sans Transcendance- car rien n’y manque ; ni les Paradis ni les Enfers, ni les Cieux, ni les Puissances... Pour parler le langage des hommes du Couchant ...(10)

Le vrai sens de cette " privation ", se retrouve pourtant facilement dans le çufisme, ou plutôt dans la relation du pèlerin qui, par un bel après midi, arrivant en vue de Samarcande, attends (conformément aux instructions de son maître) pour rentrer dans la grande mosquée au Ciel d’Azur et Or se reflétant de même, dans le merveilleux tapis reproduisant sur terre, ces Cieux ...(11)

Par quoi nous rejoignons le thème universel des Energies divines en toute être, Qualité, force, vertu- comme de leur émergence au moins aussi étrange que leur évanouissement... saint Augustin, dirait Ailleurs ...

car bien évidemment le « Néant », " le Vide " s’entendent ici du Non manifesté...(12)

***************

Une autre analogie et non des moindres, se trouve cette fois entre les techniques pour « arrêter » le mental et celles que le sorcier préconise à Castanéda, qui toutes convergent vers une cratophanie ...

Terrifiante, un Trou Noir - dans toute son horreur pour l’imbécile, le fou, le tyran, le milliardaire...-

ou Salvifique ; Puits de Lumière, de douceur (ou de Gloire...) pour celui, qui dans sa Quête (pour « stopper le monde » )(13) à suivi le chemin « droit » -

« voici la Merveille » comme dirait les contes celtiques d’Autrefois ...

*************

Nous bégayons, déraillons, pris de genièvre... ???

Pensera l‘érudit cramponné à ses textes, le faux, voire le " vrai " ascète, maigre et noir d’acharnement à s’évader de ce monde ...

Tout en se refusant absolument à admettre l’existence d’Autres mondes-

****************

Non pas ces boules de Feu qui donnent à l’astronome l’illusion de l’Infini...,

mais bien d’autres états d’existence- que la Terre précisément reflète..., dans sa merveilleuse Luxure, abondance, richesse et profusion .

Car en vérité tout sur Terre est à la fois utile et inutile, et c’est parce que c’est inutile que le croyant, à juste titre, y voit la main de Dieu...(14)


reprise Rubrique le coin du serpent article 23-11-06 C- Bouddhisme et Tupisme ...

Notes (1) Du russe « TuPo » obtus, idiot... Plus sérieux- DuB, le chêne - BuDit6, réveiller ...

Les « essais sur le bouddhisme zenn » du célèbre DTT..., font la part belle aux faux sens et contre sens propre à l’occident (filouzoufique comme dirait Faulkner...)-

on relit donc avec son Guénon, son Schuon, son Coomaraswamy à la main. Alors et alors seulement, le texte à peu près débarrassé de ses chimères...- il y de quoi réfléchir sans engraisser les démons, toujours prêts à réenchanter le monde...

(2) En latin, Marguerite ... La perle étant la réalisation du mystère symbolisé par les sceaux ou roues ou Lotus...on comprends pourquoi le Christ prévient ses disciples quand à l’opportunité de dévoiler imprudemment la gnose, ce qui revient à jetter des perles aux cochons ...

La perle Noire - taoïsme - Comme de juste sous le menton d’un Dragon (la précisions est subtile, mais puisque les spécialistes savent tout, nous les attendons sur cette étrange localisation...)

(3) La perle ou le collier c’est, plus simplement, l’instant qualitatif- l’icône de la Joie Inattendue chère aux chrétiens orthodoxes... Enfin le pain « supra-essentiel » (qui transcende le devenir) que Rome, jamais en retard d’une réduction..., remplace par le pain quotidien...

(4) Ou Tisserande - en russe tisser : Tkat6 anagramme Utka le canard (mandarin, merci Drimo...)- Sur le thème du tissage RG « le symbolisme de la croix » ;

(5) « Ascendere in eminentia mentis » (je gravirai les sommets de l’entendement), chante Bonaventure à défaut de gravir...

- Plus magique (ou rhénan...) la Montagne de l’âme, où Dieu gît enseveli (AKC)- enfin Tma et Mta dans la langue de Dato (georgien, pour linguistes seulement).

(6) Selon une croyance des plus anciennes, le mort rencontre les Gardiens, Ancêtres, Juges..., en charge de la civilisation (ou tradition) dont notre nain demeure tributaire... Avis aux trotskistes et leur petits copains du FMI...

(7) « Hindouisme et Bouddhisme » gallimard 1949 et Folio essais 1995. « Textes fondamentaux du bouddhisme » Corréa- par Ananda Kentish Coomaraswamy.

(8) Remarquons en effet que dans un Carré Long ... la somme des deux carrés (l’hypothénuse) donc l’extrême positivité, n’est pas la verticale (le double produit) « absolue » et illusoire des formules chères aux théologiens...

(9) On commence par acquérir " l’erreur spirite " de R Guénon I partie ch VII " l’explication des phénomènes "- on en cherche les exemples dans les 5 premiers Castanéda -

alors et alors seulement on commence de se représenter ce que peuvent bien signifier les allusions au " corps " subtil parfaitement développé soient

"le corps d’arc-en-ciel", "Manteau d’invisibilité", ou d’Elie - l’anneau de Gygès -

enfin la racine Tav-Lamèd...(On réalise mieux alors les imbécillités récurrentes prétextant du symbolisme du Bélier...(rubrique Zoomorphe)

(10) sur ces « hébreux" RG in « aperçus sur l’ésotérisme chrétien », ratatine les barbus, qui font semblant de ne rien voir ...

Toujours Oblomov de " Lomi " (Lion, en georgien) ou lomat6 (rompre, russe...)

A : les os de la substantifique moëlle pour les démons B : les fondamentaux de l’intelligence, lire, écrire, retenir, compter... pour les imbéciles en charge de la pédagogie...28-02-09

(11) perdu référence !! cf la substance du Bien et sa manifestation dans le devenir /etc

(12) sur le Temps - " les confessions " Augustin - tout autre chose que les trivialités formant le raisonnement du tiers inculte...

La création ex nihilo - autre sommet de crétinisme « doctrinal... » (la lettre qui tue...)- derechef le Vieux Chat....

(13) Terme technique Toltèque - " le voyage à Ixtlan " etc ; la porte de l’autre monde gare au coup de Vent- (Deniau dirait aux Alyzées..)

(14) le Lion a une crinière qui ne lui sert de rien - donc une âme immortelle (rapporté par Schuon).