Accueil > C comme "conneries" > K- Bassiak et Zibeline....

K- Bassiak et Zibeline....

textes A et B...

mardi 8 septembre 2009

texte A- Zéro cinq, zéro Une ou B & Z ....

Ce matin Bassiak s’est réveillé soucieux because Clepsydre...(1)

Sournoisement il s’arrange pour réveiller Zibeline qui grogne, mais s’adoucit à l’idée des bons petits croissants ...

D’habitude Bassiak à c’t’heure fait ses prières, à cause de la tradition qui veut que Dieu descende vers les hommes dans le dernier tiers de la Nuit...

Mais que Bassiak pries ou non il rêve..., et son Rêve, ce matin, lui cause quelque souci ...

Donc dans une grande maison il y a une fête, et ton serviteur rentre pour voir Mme Machin battant de son poing la mesure, rugir « c’est nous, les gars de la Marine » à la tête d’une bande de jeunes chenapans en costard, Fête patriotique oblige...

Les jeunes rentrent et sortent, l’un d’eux pour vomir, sa première cigarette, pensez donc...

Mais voici cheveux long, frisotés, vieilli, insommniaque : C... Disons trente-huit, quarante..., et son teint fripé contraste sinistrement avec celui de nos jeunes gars...

Et Bassiak "aux pieds poudreux"...., de glisser amicalement à C...

« méfies-toi de Dame Squelette... »

Qui est C... ??

On passe en revue les êtres (Subotaï dirait les Choses...*) rencontrés la veille...

Non, personne, à moins que...

Mais bien sur... Mâme machin, vigoureuse, increvable, insupportable octogénaire aux dire de ...

- çà peut être que lui, Clepsydre....

Ce qui m’inquiète, dit Bassiak à Zibeline, tout à fait réveillée, c’est la façon dont tu as disposé hier soir en forme de Croix... le couteau noir et la petite cuillère, et en saint André les deux Tournevis...(3)

- N’importe quoi !!! j’ai faim, dit Zibeline.

****************

Les deux croix sont bien là, le couteau noir et sa « copine », et les deux qui tournent en rond (Tourne... Vice...), car il n’y pas que les initiés qui trouvent toujours le moyen de se payent leur dose...*

D’où, impalpable mais d’autant plus présente qu’en rangeant nos amis on retrouvé la canne Africaine, sculptée Caméleon...,

Mme Squelette...(4)

**********

Nos amis comprennent maintenant la visite, comme ça en passant de Clepsydre (ou Sablier...) qui peut-être n’en a plus pour très longtemps...

Avant de tomber, raide, tête la première, neurones caramélisés, ou gauffrés.... au fond du Gouffre...

Zibeline, pensive - donc c’est moi qui ai croisé le couteau...(avec la petite cuiller et les deux tournevis en croix...) - je ne m’en souviens pas...

Pause...- vu la forme (le couteau), pas très sympathique... On pense à Truc, jeune, affreux, froid comme un glaçon.., grand amateur de culs de garçons...

Bassiak - et la petite cuillère d’argent, c’est tout à fait Clepsydre, petit fils de famille, en proie à « la toute puissance infantile » aurait dit Barboiseau...

On évoque d’autres cas, d’autres Intersignes...(5)

La conversation se poursuit sur la prière.. façon curé... On va chercher le bouquin, on cite Diadoque de Photicé... « chez les baptisé la Grâce cache sa présence dans l’attente de la décision de l’âme » (6)

Pour Clepsydre, vu sa capacité à « décider » c’est rapé....

Comme dirait le sorcier on n’ensorcèle pas le Courage...

Zibeline - ça y est je pige, pourquoi il rage éructe, trépigne, à s’en crever la vésicule...

Bassiak - certes, d’assez bonne naissance... il est forcément conscient - mais sait-il seulement qu’il Rage, de ne pas avoir ce Courage...

Zibeline - ce courage que ton Sorcier appelle « la Volonté « (7)

*********************

texte B - 29-09-2009

Bassiak et Zibeline ont revu Clepsydre, assez maussade et pour ne pas changer archi-planqué, dans son Bunker : le discours Indirect...

On passe sans transition des « dégénérés consanguins » aux alcooliques, on stationne sur les avocats, les juges...- tous franc-maçons tarés, juifs, hollandais (pourquoi hollandais ??? la culture de Clépsydre ne lui permet pas ce genre de rapprochements...),

pour se retrouver section pissouces, aussi « affranchies » qu’immatures, exibant leur « sexualité » sur Face-book ou quelque chose comme ça -

Vu celle de Clépsydre on est un peu étonné, de tant d’Alacrité ...

De retour, Zibeline- « Dis donc, ton « rêve » on a pas zappé quelque chose ? ? ? -

- Ah ?? fait Bassiak, déjà parti ailleurs...

Zibeline - Il a bien deux gosses ?? et « placés » ce me semble...

*************

Le « rêve » prend une autre Teneur... Les « poëtes » diraient une autre « Nuance » ....

Bien sûr, les deux petits tournevis - rouge et vert - c’est son fiston, quand à l’autre croix..., grand couteau, petite cuillère..., on comprend qu’il se mouronne ...

Des souvenirs vieux de Trois ans ans remontent...

Dans le salon du H.l.m, dans un affreux désordre ou trône l’Ecran Plat..., les « parents » pas encore divorcés...se peignent...

La mère - c’est la Zone...- le père, certes de meilleure naissance, mais ne sachant rien faire d’autre que de gueuler ....

Et le petit, 7 ans, noir d’Agressivité... avec un fusil Rambo...énorme, en plastoche...

Et la petite, 6 ans, ravie de sa ceinture en peluche, en forme de Croissant, hurlant à son frère - va z’y ! ! ! tire sur ma Lune...

Et surtout cette remarque de Clèbs, qui après avoir apaisé le gamin, proposé aux parents de laisser tomber les gosses, et prendre un pot avec Aurore dans la cuisine, (autre chantier ...) dira à son amie - en présence de Bassiak et Zibeline épouvantés...

(mais qui se sont entichés de « Karma » - vous savez ? ? cette doctrine Bouddhique des effets et des causes...) :

- Dans cinq ans ce petit flanque des raclées à sa mère, flingue son père, viole sa soeur, et la met sur le trottoir...

*************

Zibeline, pensant surtout à la petite - C’est dur quand même, cette histoire de Karma....

Bassiak tout pensif, réalisant tout à fait les angoisses de Clepsydre...- du Karma comme ça, y en a plus qu’on n’pense -

**************

En effet sociologiquement ce sont ces petites gueuses et leurs copains, abrutis d’alcool de « murs de son » et d’autre choses..., qui par la force des choses vont devenir « parents »....

Avec en contre-champ toutes sortes de possibles..., qu’on préfère regarder à la Télévision...

Où il se trouve toujours quelque flic au grand coeur, une petite juge héroïque..., pour sauver in extrémis la petite femelle, l’adolescent révolté, des Gouffres creusés en toute Inconscience par toute une société...

Des « parents » aux start-ups... bercée par les Chimères, gavant de gadjets et de bandes dessinées, les fragiles "héritiers" des sociétés démocratiques.......

Zonards, O.S et O.S.S..., petits Potters penchés sur prophéties Maya...


Notes (1) Question création littéraire Ptah avait proposé au départ çObol6 (la zibeline) et cobAka (le chien), mais question typo, nous ne trouvons pas de ç cédille majuscule...

Alors tonton à proposé BassiAk, cest à dire le va nu pieds, l’errant... et nos amis n’ont pas trouvé inutile de mettre en ligne, un cas douloureusement réel, à commencer par le rêve prémonitoire qui réveilla Bassiak à 05-01 - ergo 51 ergo 17x3 -

« i khudo vy tvoèmu » ajoute ce vieux routard de Subotaï... (jeu de mot liturgique, du genre « et que la poisse soit avec toi » - pour kremlinologues distingués...)

(2) L’ancien grand maître de l’Ordre Tribal Celte, de retour après une petite virée en Hongrie !!! - Incroyable bonze, se payant sans problèmes des jeunesses, que Zibeline traite de « mendiant professionnel », mais d’un drôle...

Racontant sa visite à on ne sait quel centre « bouddhiste » - « cette Chose jaune... » -faisant la connaissance de Citrouille - « p’tite Boul’ »...

(3) Croix droite, addition - saint André multiplication - bref la peste et le choléra...

* Fennechisme... allusion à la bibliophilie compulsive des "initiés".

(4) super-argument des revendeurs de Daupe* - « avec cette Came mec, tu vas te sentir comme un Lion » *

* à cause du poëme

"ci-git qui, pour avoir trop aimé les Gaupes, descendit jeune encore au royaume des Taupes"-

Zibeline : « ça fait gothic... »

(5) par exemple que son super-appareil à bouffé la moitié d’la pellicule, du moins çèçkidit... Par contre les coups de fil ou visites qui ont failli être passés... Chien Huskie - comment vous savez ça ?? vous ... les Bêtes : t’es trop jeune...

C’est terrible ces âmes réduit en tas de loques - on allait en parler à un Ami, un aîné - on voulait passer... et puis non « toujours plus vite dans le virage » comme dit Vyçotçkiï...

(6) Bernard Bro « la meule et la cithare » cerf 1982 chapitre « faire oraison, & les pierres du Maraé... » On trouve décidément de tout à la Samaritaine ...

(7) « Voir » 10 CC ... /// et le père Bro "la Grâce "... (que notre cureton écrit en minucules). Zibeline : il écrit bien, mais quelle nouille...

(remarques acides sur la "virilité" de nos jeunes gens - qu’il est loin le temps où " jamais soldat français ni vainqueur ni vaincu, ne laissa compter les poils de son cul...")

texte B - (1) Lequel bien entendu « aime » ses enfants (aimer c’est être Adulte...)

La mère aussi les « aime », et le divorce se pointant, s’averrera beaucoup plus douée que Clepsydre pour manipuler les Autorités, dipômées et stupides..., se servant des deux petits comme munitions...