Accueil > Mira Ceti > V- Culte Marial

V- Culte Marial

ou les ânes chargés de grelots...

jeudi 11 février 2010

Ce matin 11 février après le réjouissant épisode du nikab et du niqué..., France-Culture nous propose un panorama dantesque sur le culte, la théologie,

et pour un peu les apparitions mariales, censées protéger la France - c’est à dire le Cac 40...de l’irruption turque...

Pour ne pas changer cet incroyable Noeud... d’absurdité dogmatique et de transfert psychanalitique..., relève du pouvoir des Pointes, autrement dit de la capacité à « nommer » le sujet de tant de dévotions, manips..., et doctes controverses...

La première solution vient des titres invraisemblables accumulés sur la tête d’une simple mortelle - de la Théotokos à la Porte d’Ivoire et autres Etoiles du matin...,

puisque pour sortir de l’autisme..., Marie n’est jamais que la forme « occidentale » de Maya, nous voulons dire la Mère de l’Eveillé.

Nous avons donc, d’une part une variante monothéiste du thème de l’Avatara c’est à dire d’un « Sauveur » dont la « descente » se fait par « la porte des Dieux » pour parler grec...(1)

d’autre part une évidente assimilation du personnage féminin à la Sagesse c’est à dire la Shekinah, la Thora, la kabbale, bref l’ésotériseme hébraïque, renouvelé... « La femme dotée des ailes de l’Aigle » de l’apocalypse de Jean...

« Ailes », qui pour les musulmans sont attribuées au Prophète, que ce soit par al-Burak, ou la fameuse surate 108 dite du « Kawthar » dont un éminent linguiste, et au grand dam des gardiens toujours plus barbus...de l’écorce..., vient de donner la bonne interprétation...(2)

En effet que ce soit Jésus-Christ ou Muqhamad, en mode descendant (le Messie dont se réclament ces chiens de rumis...)- ou ascendant (le Prophète, quelque peu zappé par nos inoxydables talibans...)(3)

il y dans les deux cas Voyage (chamanique, pour Chien-huskie...) à travers « les états multiples de l’être », pour restituer à « la porte des étoiles » sa véritable et seule légitime signification...

Ou en étions-nous de Maya (4) ? pardon de Marie...

Pour ne pas changer et au prétexte des « clefs de la science », en laiton pour les catholiques et en zinc pour les protestants...,

un joli amalgame entre un Principe et un être humain..., entre la nécessité de revêtir d’un Voile un mystère, et une voie en réalité contingente, dite monastique, dont il faut bien compenser le déséquilibre systémique...

Nous avons nommé le noeud, noué de façon quelque peu satanique..., des « deux natures »,

renvoyant tout simplement à cette condition humaine où coexistent dans une seule Coupe Vase ou Vaissel (le Nûn idéographique)...une âme et un esprit et, « un mortel et un immortel »...

Encore que cette dernière formulation, dans son laconisme fasse, sous prétexte de gnose, le lit de plus d’une hérésie... métaphysique...

Voire sociologique...

Car bien entendu, la grotesque surestimation du masculin, et de son mode de pensée typiquement rationnel, amalgame, dans une ténèbre intellectuelle inhérente à l’âge de Fer...conditions corporelle et féminine...

Comme le caractère composite de l’âme (la Robe rapiécée des moines bouddhistes) fait oublier le lien avec le Bol et le Baton...

Chien-huskie ??? Gonde ??

Bon, un tableau est fait de couleurs - c’est l’âme - pour l’ignorant les couleurs s’opposent entre elles, voici l’esprit... *

« L’immaculée conception » c’est entendre que les couleurs (dont les combinaisons ou tableaux correspondent à autant d’individualités humaines...),

sont de toute éternité dans la Lumière - « l’assomption » c’est le fait pour les couleurs de retourner dans la Lumière...

Chien-huskie - mais...et les tableaux ???

Clèbs - en regardant les couleurs tu distingues les tableaux, ceux-ci prennent un sens, ou si tu veux une direction...

en regardant de plus près les uns ternissent, difformes..., les autres s’illuminent ou tendent vers la perfection de leur propre forme, les autres se transforment...(3)

Gnou : sous acide...

Clèbs - mieux vaut une plante consommée rituellement...

Gonde - mais, et la résurrection. ?????

Clèbs - voyons Gonde, tout le monde meurt, donc si tu veux, tout le monde « ressuscite », mais ça dépend dans quelle condition...angélique, humaine ou infernale...

Fennec, féroce - les lardistes...

Cyber-souris - les banquiers...

Clèbs - que dit Aurore aux doigts de Rose ???

Ptah - Coupez ! ! ! ! ! ! !

&&&&& &&&&& &&&&&


(1) ch XXXV "le symbolisme des portes solsticiales", "symboles fondamentaux" R. Guénon.

(4) Sur "Maya","hindouisme et bouddhisme", Coomaraswamy.

(2) O-sûrate 108-.

(3) Oeil-de-faucon à l’intention de Brou-d’Ibis... : la Fatiqha telle que commentée par René Guénon...soit les trois Gunas, etc

* les couleurs on tôt fait de s’opposer entre elles, propose Gonde - partant à la lumière, complète Aurore- voici l’Esprit...ajoute Clèbs//22-02-10.