Accueil > C comme "conneries" > A- La religion contre La science

A- La religion contre La science

Dieu et La science...

lundi 13 février 2006

bon lien, muito cientifico... J- atomisme, une secte dure.

Augmenté ce 14-03-12- ce Mardi 27 - 2222 visites, plus kabbalistique, tumeurs ...

"La religion contre La science" (en plus douceâtre "Dieu et la science"), est un créneau à part entière de la stupidité éditoriale...

D’abord en vertu des majuscules explicites ou sous entendues, ensuite par majoration de la dite science et minoration de la dite religion, enfin et surtout par l’oblitération totale des véritables critères :

Il n’est pas de religion digne de ce nom qui ne procède d’un ésotérisme, concept impliquant à sont tour celui de " sciences traditionnelles " - de la médecine, à la géographie, des nombres, à la linguistique...

****************

Or il se passe d’une part que l’Occident, tout spécialement Latin, ne put redéployer (1) ces "concepts" qu’à partir des données reçues ou inspirées de l’Islam (2).

L’époque de ce redéploiement, en gros le Haut Moyen, est enseveli sous le plâtre et le stuc de la Renaissance, dont la composante pseudo-gnostique (3) n’aura pas de terreau plus fertiles que....

le monde protestant, matrice immédiate de la Bête et du Roux dragon ....

Car bien entendu sans l’extraordinaire dégénérescence dogmatique de Rome, ses polémiques stupides contre les juifs, les musulmans, enfin le monde des chrétientés orientales..., pour rester dans le domaine des principes inhérents au monothéisme (4),

la cuistrerie protestante n’aurait pu se réclamer de la théologie ...

***********************

Nous examinons en CC : Cycles Cosmiques, collectifs, individuels (humain...) et à titre de repoussoir, une controverse sui generis de l’imbécillité contemporaine ; nous avons nommé la Querelle opposant le « créationnisme » (sic !!) à l’évolutionnisme-

En effet, et sans même descendre au niveau politique, la liste est inépuisable des "dialogues" fondées sur un Oubli total, parfois involontaire, parfois au contraire parfaitement voulu et maîtrisé, de l’essentiel...

Par contre, concevoir, en toute Logique, ne fut-ce que la possibilité de sciences ou Arts "traditionnels" (5), implique un profond changement des paradigmes mieux, des crypto-mythes sous tendant notre civilisation...

************************

On visitera donc autant que nécessaire les thèmes ayant d’une façon ou d’une autre rapport avec le Monde subtil,

dont les possibilités présentent l’immense avantage de faire l’économie (au double sens du terme) des théories comme des expériences propre à notre science ....

&&&&&&&&&&

Alors si l’on est assez jeune..., et si une étoile s’est manifestement allumée pour soi dans le Ciel..., on prendra conscience du caractère "liquide", verre glacé...(7), des situations les plus existentielles ou matérielles en apparence...

Et par là même du caractère stratégique (au sens échiquéen), des actes les plus inoffensifs en apparence - chez la plupart se succédant sans jamais penser ni se battre..., souligne le Sorcier Yaqui (8).

Tendance dans notre société plus que répandue, nous voulons dire nécessaire à la (bonne ??) marche des choses...

Qui veut qu’un pourcentage infime d’"initiés", moyennant des relais furieusement démocratiques..., donnent une apparence de libre arbitre à des masses asphyxiées d’irréel...(9).

revu ce 09-02-09- merci aux Visiteurs Inconnus pour les liens - Cyber-souris, ce 01-11-10.

&&&&&&&&&&&&&&&

14 mars 2012- Parmi les "concepts" dont on gave les "créationnistes",

- politiquement 80 millions de crétins (évangélistes US) manipulés par 6 millions de pervers (la juiverie universelle, garde prétorienne et bras armé (spéculatif, ou autrement...) du capitalisme anglo-saxon)-,

nous avons La Création en Six jours...

Symbolisme spatial et temporel, donc, A : les six demi-droites de l’espace orthonormé..,. notamment sur le plan vital : tête/ queue -gauche /droite -dos/ ventre... B ou encore les six secteurs d’un cercle ou disque tracé au compas...

Peux-t-on faire comprendre cela à un évangéliste ?? peux-être... A un bouffon coiffé de sa galette et ses guirlandes, comme disent les p^tits gars des cités ??? c’est moins sur...

En effet, et si contrairement au basique, le juif à derrière lui une longue tradition culturelle celle-ci, intellectuellement donc spirituellement, est profondément dégénérée...

P- Lectures Instructives, II partie, chaînée, et dans la foulée U- Talmud - ou de l’envers de la question juive.......

Sans même mentionner le retrait Ciel (en plus biblique, lorsque "la pluie" cesse de tomber) - l’une des raison de cette atrophie réside dans la confusion quasi inconsciente entre le véritable pèlerin de l’Infini et le simple théoricien de la kabbale, puis à ce niveau entre le kabbaliste et le rabbin...,

enfin entre Elie et Warburg, et autres Goldman-quelque-chose (le nom nous échappe)- bref la confusion entre le droit d’aînesse et le "plat de lentilles"...

De toute façon large est la route, spacieuse qui mène à la perdition, étroit et resserré le chemin qui mènes à la Vie, et peux qui le trouvent...,

de nos jours qui le cherchent..., puisque il s’agit içi de tout autre chose que ce vitalisme, ce culte de la santé, du bien-être, en plus vulgaire du confort..., qui envahit les sociétés totalement retranchées de tout surnaturel...

Et ou jamais au grand jamais, les dirigeants n’envisagent une seconde de s’arrêter, et surtout ralentir (à défaut de stopper...), la délirante machinerie productiviste..., pour se donner à eux-même et surtout à leurs serviteurs, voire esclaves,

- un salarié qui n’a que son salaire pour vivre, trouver (et garder...) un logement, fonder une famille.., est un esclave -,

le temps de se retrouver, se reposer, rêver, contempler...

&&&&&&&&&&&&&&


(1) Il semble en effet que le druidisme connut, sans avoir à les développer spécialement, les principes de plus d’une science traditionnelle,

en témoigne l’emplacement des fameuses chapelles bretonnes selon un Feng-Shui des plus autochtones, les jardins de curés, la métallurgie - enfin cela va s’en dire l’équivalent occidental des mantras comme des yantras détenus, comme aux Indes..., par toute une tradition sylvestre...

(2)- le petit recueil intitulé " Aperçus sur l’ésotérisme islamique et le taoïsme " par R. Guénon, déplaira à plus d’une personne engagée dans cet invraisemblable Pot au Noir ou " le Bien " - immédiatement le pétrole nécessaire aux intérêts « « vitaux » des nantis (Bernanos dirait des gangsters...)- se voit contester par " le Mal ", dont on ne perçoit, pour ne pas changer, que la Frange la plus extérieure, pour ne pas dire la plus outrée...

(3)- Frances Amélie Yates, intarissable sur Giordano Bruno, Marcile Ficin, Agrippa, John Dee, et autres faquins, chantés comme grands maîtres par les dindons et surtout les Goupils....

(4)- le brahmanisme, théiste- le bouddhisme « athée » - la taoïsme- enfin le Chamanisme - autant de traditions à côtés desquelles le monothéisme sous forme religieuse, fait figure de nouveau venu...

En effet la tradition Chaldéènne (la fameuse date de 3761 avant JC... récupérée sans vergogne par le judaïsme) est assurément tout sauf religieuse...

(5)-les ouvrages de Fulcanelli (en réalité tout un collectif) pour n’envisager que la physique (sous l’aspect énergétique), et nullement un processus initiatique- contiennent une belle réfutation tant de la vanité Renaissance que de certains dogmes de laborantins....

(6)- Si on ne sait rien du " Monde Subtil " on essaie de lire " le règne de la quantité et les signes des temps " de R. Guénon- si on ne craint pas l’encre " l’erreur spirite"- c’est ardu, mais ça éclaire beaucoup de choses...)(Gnou et Kangourou...).

Pour les audacieux " le voyage à la drogue " de Gérard Borg-Seuil, 1970 (Kangourou et Fennec...).

le monde subtil c’est "la Mer" dans les "écritures" les contes, les légendes... ou encore le murmure du ruisseau - ou, plus " évident " en apparence... le thème du héros qui remonte un Fleuve (Clèbs et Aurore).

(7)- Notamment dans un certain monde ou les désirs les plus féroces (et de ce fait le plus imbibés d’irrationalité...), se combinent avec la froideur, la ruse, et la méchanceté-

enfin un égoïsme de classe qui, vu les désordres précisément générés par ces passions engendre, du côté des dirigeants apparents (ou cachés...), un Autisme qui tôt ou tard vous explose à la figure...

soit en mode familial, soit en mode sociéthâl, pour rentrer un de ces néologismes dont le robot se délecte, en attendant d’en crever...

(8)- " Voir " les enseignements d’un Sorcier yaqui " Carlos Castanéda- Nota Bene ; à partir du " don de l’aigle " faux et usage de faux R- vrais et faux toltèques... (You said Castaneda ???)...

(9)- Georges Corm ; "le nouveau gouvernement du monde" ;la Découverte 2010...