Accueil > Le coin du Serpent....(Jararàca) > V- "initiés" et mystiques...

V- "initiés" et mystiques...

récup, manip, et "tradition"....

lundi 24 septembre 2012

vous veniez de U- des perfections Illusoires......ou peut-être de C- Bouddhisme et Tupisme ... (1)...ou de B- Mysticisme latin entre possession et spiritisme ....

La différence en quelque sorte de nature (et non de degrés) entre voie mystique et voie initiatique (partagée du moins en théorie, par tous les disciples du "Vieux Chat"(1), étant en passe de s’évanouir,

il est bon de faire avaler quelques Cardères aux acteurs plus ou moins conscients de cette mascarade...

Mais au fait à qui profite cette confusion ?

En premier chef aux représentants plus ou moins légitimes..., des trois monothéismes, qui en quelque sorte définitivement plombés par le phénomène religieux..., n’ont de l’Or, ou plutôt des métaux intermédiaires..., qu’une compréhension des plus abstraite, pour ne pas dire des plus limitée...

&&&&&&&&&&&&&

Gangster en chef le juif, qui veut nous faire oublier, à coups de kabbale, le désastre et surtout le coût humain..., que constitue son cher Israël...(si tant est que notre fanatique considère les palestiniens, les libanais, les syriens, les persans...comme des êtres humains...).

30-01-11-Remarque que l’on étendrait volontiers aux dirigeants de ces peuples, aux politiques près, menées par les Puissances comment dire...du Nord... :

Côté camp du Bien, on n’a de cesse de torpiller les partis laïques, de façon à favoriser la régression, mais on soutient tout aussi bien les pires dictateurs, ce qui fait très "protocoles des sages de"... Noise...

Côté camp du Mal, on ne lésine pas sur la formation, qui des militaires, qui des islamistes, sans oublier le million de juifs soviétiques déversés par la Sainte Russie en faveur de "Sion"...

Ceci dit et pour revenir au "peuple élu" le juif, tout spécialement ashkénaze, étant un schyzo (feuilleté de gâtisme rabbinique et de barbarie teutonne...), et le sépharade croyant dur comme fer à une Thorah confondant, dans un flou très artistique...la Salem de Melki-tsédeq et Jérusalem..., on signale sans plus ; attention ; chimpanzés..., tachetés...(2).W- Salèm ou Jérusalem ou l’ancien testament revisité....

&&&&&&&&&&&&

Parfait brigand, le chrétien, qui ne sait plus comment racler ses fonds de tiroirs mystiques pour soutenir le siège de Pierre, occupé par une sorte de Fantôme désolant et épuisé...

Dans la foulée le Vieux Chat se trouve transformé en sorte de monstre de duplicité, quand ce n’est pas un agent conscient des Puissances infernales...

Vu le style de ce genre de Blog, genre Mgr Lefèvre amélioré (Fennec propose "reconstitué" comme le steak..., sans voir le sous-entendu théologal implicite...), on est tout à fait édifié sur la sincérité de ces émois...

vous veniez de AE- from January to May 2013... 23 Mai ??? ou C- René Guénon ou le Triangle des Bermudes......croissant Viennois

Enfin, fort habile, mais parfait forban, le musulman, nous voulons parler de tout un "soufisme" qui sert tout simplement de grappin pour amarrer les petites felouques de nos corsaires..., aux grasses caravelles de l’Occident...

Soit en usant d’une sorte de langue de bois "ésotéric" dont (Charles André) Gilis fut en quelque sorte le précurseur..., et que ne font que reprendre, en l’enrichissant de considérations érudites, les connaisseurs musulmans, ou "islamistes"..., de notre Vieux Chat ...

Soit en gommant, très méthodiquement..., toutes les distinctions, établies par R.Guénon à ce sujet... Notamment en surfant sur le curieux "barzakh" scuzzi, no man’s land, qui sépare.. .les textes de la main même des grands...mutaçawwuf, de ceux du à la plume de leurs disciples...

On ne peut plus trouver une traduction d’Ibn Arabi, Attar..., sans mourir d’Amour... ça palpite, ça gémit, ça se convulse, bref ça dégouline..., et pour une méthode active, ça manque singulièrement de Yang...(3).

A vous dégoûter une fois pour toutes de l’ésotérisme islamique...

Lequel donne ; au mieux, l’impression d’une super-théologie ; au pire, surtout quand il s’agit de "lettres"..., d’une sorte de dialogues de sourds, quand ce n’est pas d’une maison de... majâdhîb...*(4)

Il y a bien entendu dans tout cela le problème de la nature plus que fragmentaire, véritablement éclatée..., des textes traduits selon... l’inspiration du traducteur...

Et bien entendu le style...La rencontre avec "le jeune homme évanescent" (dont le favorisé des Dieux "soulève les voiles"... façon Penot, est quasiment un cas d’école...

A supposer que les dits textes soient authentiques..., et que l’on ne nous fasse pas le coup des guerriers trouvés tout intacts, dans le tombeau de l’empereur... de Chine...(5)-lien T- « La pesanteur et la grâce » .

&&&&&&&&

Mais que dire de tout un laïus de père fouettard, comme quoi il faut d’abord et avant tout la fermer, et surtout devenir la chose du shéikh, censé vous avoir transmis la barakah..., pardon "l’initiation virtuelle"...

Un shéikh qui par les temps qui courent, est de tout au plus un saint homme, mais d’abord un tyran ignorant tout du "monde intermédiaire"..., et vous transformant, et fissa, en moulin à prières...

&&&&&&&&&&&&&

Mais au fait cette "initiation" ??? transmettant quoi au juste ??

Tout au plus un enregistrement vu que, vu du Ciel, et tout spécialement du Ciel de la tradition étrangère ainsi sollicitée..., l’initiation enfin obtenue ne sera jamais...

Pour les purs..., qu’une sorte de "prise de refuge" pour quelqu’un qui n’en peut plus de ne pas pouvoir vivre sa Foi..., nous voulons dire laisser en friche son intelligence, et surtout sa sensibilité... :

Le massacre du patrimoine, du paysage..., la messe "en français"..., les vitraux destroy..., l’ignoble "pause-cathé", toute une sociologie...

Et puis la lente corrosion des certitudes..., sous le flot jamais tari des publications, voire des émissions intéressées..., toute cette offensive (simili-européenne...), ne fait-elle pas plus pour l’islamisation de l’Europe (ci-devant chrétienne) que tous les prêches à Ramadan..

&&&&&&&&&&.

ici bon chainage à partir de G- Des limites, et de la Foi....

Par ailleurs et plus techniquement... qu’attendre d’un tel "rattachement"... Déterminant, pour les plus doués..., une progression d’autant plus harassante, millimétrique..., que l’européen "de souche" ainsi rallié à l’islam,

du point de vue de son âme individuelle,

ne peut pas ne pas plonger ses racines dans son âme Ancestrale, plus ou moins juive ou plus ou moins chrétienne..., alors Celtique, Nordique, "païenne"...

De même que le... "rattaché", de culture orientale, ne peut éviter que son Islam soit, de par ses ancêtres, un islam Turc, ou Persan ou Egyptien ou Arabe...

De sorte que les obstacles ou démons qui forment au demeurant le combustible de ce "voyage de Nuit", ne sont pas autre chose que le crédit ou la dette laissés par ses propres parents, sa propre culture, son histoire, ses engagements, son destin...

&&&&&&&&&

Avec cela que les temps ne sont plus du tout les mêmes, de sorte qu’imiter sans la moindre distanciation le langage, les façons et modes des maîtres d’autrefois revient, pour le prétendu shéikh..., à montrer sa queue de Renard sous sa bure de moine ...P- Lectures Instructives, IV partie détail stylistique...

&&&&&&&&&&&&&

Il est du reste une belle image, qui pourrait faire réfléchir tant les guénoniens se lançant tête baissé à... la conquête de l’Islam..., que les bons apôtres qui les accueillent à bras ouverts ...

Celle du portier du couvent, mieux du vieux serviteur, d’un très vieux Château abandonné... Le voyageur demande la bénédiction du vieillard et celui-ci ma foi bien volontiers la lui accorde...

Et le visiteur, tout à sa fougue, tout à sa Foi..., de lui servir les vieilles Légendes sur ce Château, ses habitants, qui courraient autrefois...

Et le vieux serviteur de secouer la tête, et lui souhaiter bonne route...

&&&&&&&&&&&&&&

30-0111- A propos de Charles André (qui commence à agacer même les musulmans les plus convaincus...), mais dont notre Lutfi national pointe l’ignorance apparente de Ossendowski, voici la citation qui évidemment fait grincer :

"le Croissant s’effacera et ses adeptes tomberons dans la mendicité et dans la guerre perpétuelle. Ses conquérants seront frappés par le soleil mais ne monteront pas deux fois. Il leur arrivera le plus grand des malheurs qui s’achèvera en insulte aux yeux des autres peuples".

Le pire des malheurs n’étant pas celui qu’on pense..., mais nous laissons le lecteur découvrir tout seul le reste de la prophétie de la mystérieuse apparition de 1890...

En effet ce qui est visé par delà les bénéfices temporels c’est la destruction de l’Islam, et vu de ce côté, tout un "soufisme" concocté en Asie centrale, se conjugue avec tout un "zennisme" de même Eau - car bien entendu, du point de vue de l’homme futur, bionique, toutes les religions sont à détruire...

* "Bêtes Hommes et Dieux", chap 49", réédition Arista 1991.

&&&&&&&&&

18-02-11- a propos d’un grand procès en cours...

si l’on devait se détourner d’un auteur au prétexte de ses manquements à la morale, dans le cas de F. Schuon d’une affligeante banalité, il est à craindre que nos bibliothèques seraient à peu près vides...

Disons que F. Schuon dérangeait beaucoup de monde... ; des "artificiers" du 11 septembre aux catholiques, des mollahs aux philosophes, des scientifiques aux marchands de "spiritueux"...

Pour notre part nous relisons « soufisme, voile et quinte-essence ».

Il y là des passages terribles sur ce qu’il faut bien apeller les idiotismes du monothéisme, les lumières et les ombres d’un Ibn Arabi..., enfin toute une série de remarques qui remettent un peu à leur place les grands délirants du taçawwuf...

Ce que fait du reste un Ibn Khaldun..., dans son petit traité sur la Voie, et les cohortes de déséquilibrés, ou de mandarins..., qui y prétendent...(6)

lien à cette date, in U- des perfections Illusoires.... 07-12-11 P- Lectures Instructives about "sufism"... plus récent N- dossier Frithjof Schuon, une curieuse enquête de police....


(1)-l’ennui dans dans cette distinction de principe, c’est que Guénon, toujours très abstrait, oublie que l’initié (en théorie, tout Autrement...), traverse exactement les mêmes paysages que le mystique..., autrement dit qu’il n’est pas de Voie qui ne commence par assainir les fondations, qui par définition reposent sur le marais sans fond de l’Ame ancestrale...

(2)-Chien-huskie- c’est le Serpent qui est tacheté !!!. Ptah- oui, mais le Serpent symbolise la sagesse... Gonde qui ne voit que le bon côté de Dermenghem (que le visiteur scrupuleux se fera un devoir d’éplucher...) - et ces babouins ??? Aurore- c’est Cyber-souris qui nous avaient branché sur un blog du neuf trois...

(3)- Un bon exemple de tout ce coulis au framboise, vanille, chantilly, cannele, sans oublier le stylo à yaourt... : la "vie des saint musulmans" de Dermenghem... On arrête pas de pleurer, de s’embrasser (nous passons sur les dingos-à-poil qui coursent des gros babouins tout nus...)

et quand il est question de prodiges, donc de Nagual *...,(l’étonnant Homme-au-Poisson des égyptiens), il se trouve comme par hasard un zélé disciple pour tout gâcher, moyennant une soi-disant apparition du Prophète, traitant notre salikun de "bandit" et "détrousseur de grands chemins", procédé que l’on retrouve du reste dans certains soi-disant traités zenn...retour sur P-Islamisme, entre mensonge, mystère et vérité....

(4)- * XXVII "folie apparente et sagesse cachée", "initiation et réalisation..." ibid Vieux Chat... L’ennui c’est qu’on ne voit plus que la folie..., et ce d’autant plus que beaucoup d’initiés conjuguent avec plus ou moins d’alacrité, émotivité et idolâtrie (des formes propres à leur tradition), enfin que leurs disciples prennent un soin jaloux de gommer tout ce qui dépasse...

Le moins que l’on puisse dire, pour peu qu’on ai le "goût" de ces choses, est que l’on ressent fortement les "palimpsestes"-

(5)-Comme dirait monsieur Mohammed Chaouki Zine, dans son /portail/IMG/jpg/ du 07 février 2005, "on ne peut départager les écrits authentiques des apocryphes " - en plus Umberto (Eco...) le coup du mélange des fiches, saucé "à la manière de"...

(6)- Fâcheux, et au demeurant curieux, vraiment curieux, que Schuon soit devenu subitement à 87 ans, gâteux à Bloomington..., mais du moins c’était des gonzesses, alors que Platon...

C’est qu’il en dit des chose sur l’âme arabe..., allant même jusqu’à mettre un peu d’Eau dans le vin des adorateurs, tout aussi gâteux, de shéikh el-Akbar..., dont on vient à doûter qu’il ai rencontré des siddhis * sur le plan du pur intelligible...

* "siddhas","transmutation et transformation" XLII,"aperçus sur l’initiation..." René Guénon.

*Nagual,Tonal, concepts toltèques, cependant R- vrais et faux toltèques... (You said Castaneda ???).