Accueil > A comme Apocalypse de Jean > H- la table du changeur,

H- la table du changeur,

ou Apocalypse XIII,17...

samedi 6 octobre 2012

titre et sous-titre intervertis ce 21-11-12.

Liens Site M-Parlez-vous français ???? * et M- quand Dark Vador en trouve Quatre (1). et F- Oméga - .
Bon lien papier, "le Sarkophage" n°24 de ce 14-5/16-7 2011.Lien féroce H- ou From Square to Crash... , retour sur G- Franc Maçonnerie et Papauté .

[pour toutes réclamations tapez les Breihzozaures sur Fesses-Bouc, My-Spices ou quelque chose d’approchant...](Cyber-souris).

&&&&&&&&&&&&&&&

Nous n’avons guère insisté, jusqu’içi sur Apocalypse XIII,17 de sorte que personne ne pût acheter ou vendre, sans être marqué du nom de la Bête ou du chiffre de son nom...

D’abord parce que s’il devient patent, au plus bouché de nos contemporains, que "le libéralisme", peut-être même « la démocratie", ont quelques problèmes -

il va de soi le nombre croissant des "indignés", ne peut que réjouir la Russie et ces excellents élèves que sont la Chine, comme tout un Islamisme comment dire... de troisième type...(1)

Ensuite par ce qu’il devrait aller de soi que le Roux Dragon a Deux Mâchoires, Capitalisme et Communisme....

Enfin parce que le texte de Saint Jean contient une dimension symbolique rien moins que négligeable, renvoyant à la corruption, déjà séculaire en Occident, de ce qu’un Ibn Aèrabi nomme "la sagesse des prophètes"...(2)

Puisque pour ne donner que cet exemple, si le judaïsme a pour pierre fondamentale (3) Moïse, le christianisme Jésus Christ, et l’Islam, Muqhammad- la trop célèbre franc-maçonnerie et toutes Obédiences confondues, s’est édifiée entièrement sur un étrange marais, virant peu à peu à la Cloaca maxima..

Ou Grand Collecteur de toutes les illusions, perversions, générées par des monothéismes, concédons-le..., sinon en pleine sénescence, du moins en voie de pétrification..,

Partant incapable de revenir aux fondamentaux-

"ésotériques" certes, mais d’un ésotérisme que tout sépare, par exemple, des académies néoplatoniciennes de la Renaissance... Ou encore des cénacles dits rose-croix que répercute, dans la toute première maçonnerie, dite jacobite, le très "boiteux" (4) personnage de Francis Bacon...

Vous savez, cette "Nouvelle Atlantide", comme de juste toute barbouillée d’hébraïsmes, à l’image des "rituels" de nos conspirateurs, tenant ferme pour le Très Catholique Jacques VI d’Ecosse, ce qui explique les ronronnements de Sa Sainteté...

En effet l’amour de la kabbale, chez des érudits que tout sépare, ne disons même pas de la primitive "église", mais tout simplement de l’époque dite romane, cet « amour », diablement impur..., de la "kabbale", est fonction d’un contresens des plus profanes...

Non sans rapport avec l’antisémitisme récurrent, ici de nos humanistes, là de nos réformateurs protestants...

Disons que toute une génération de "génies" aux yeux des hommes, mais de "possédés" aux yeux de Dieu, croyait trouver dans la kabbale un moyen de s’emparer des secrets de la matière, au sens le plus grossièrement matérialiste qui soit...(5).

Ce qui aboutira, avec le machinisme, à cette fameuse production des objets à la chaîne, qui en somme mime en mode parodique donc satanique, tant la très fidèle et tout à fait magique Nature, que les miracles attestés des saints..., que ceux-ci soient simplement des saints, ou davantage...

La Renaissance voit donc proliférer des mages qui n’ont à peu près rien de commun avec les Roi-Mages, ne représentant en fait qu’une caricature de Sages, ou si tu veux de Yogis...(6)

C’est qu’il y a matière et Matière..., comme sur le plan du dogme, chair et Chair (en russe c’est plus parlant, Ptah veut dire gnostique...), puisque "ni la chair, ni le sang n’héritent du royaume"(7).

Assertion que les fans de Carlos Castaneda trouveront en toutes lettres à propos du "double", dans cet étrange ouvrage, "Histoires de Pouvoir"- qui éclaire tant de choses,

Pour qui sait lire... Nous pensons au merveilleux passage où le héros, basculant dans le monde subtil, se retrouve devant "la Table du changeur" (8)...

&&&&&&&&&&&&&&&&&

lundi 6 juin 2011 - Très vieux symbole, qui court des taoïstes, à l’Evangile en passant par le Coran, et soulignant de ce fait même ce que dit René Guénon concernant le caractère sacré de la monnaie, nous voulons dire relevant "primitivement" de l’Autorité spirituelle, et non du pouvoir Temporel...,

que dire alors de l’emprise exercée sur ce vecteur par une bourgeoisie tarée et cupide, et donc manipulable en proportion...

&&&&&&&&&&&&&&&&&

Mais revenons à nos textes, pour les mendiants du Ciel, à ces Visions..., où la pièce de monnaie métallique (comme Ecus au sens des tarots), les vieux livres, sont donc comme autant d’objets synthétiques renvoyant à la science contenue dans "les livres"...

Tout spécialement ceux dont l’alphabet se développe à partir des "coupes" et des "bâtons" comme dirait à peu près Ibn Arabi...(9)

Nous voulons dire rédigés par de vrais initiés et non de parfaits profanes, fussent-ils affligés de quelques "pouvoirs" mêlés d’argile..., pour ne pas dire d’urine et d’excréments (10).

&&&&&&&&&&

Dans l’Apocalypse donc il est donc question, dès le départ, de l’Aloi de l’Or obtenu à la Pentecôte par les "Eglises", mais apparemment très vite dégradé et mélangé de gnose certes, mais d’un niveau déjà de plus en plus inférieur...-

Ce que explique le maximalisme, vite totalitaire..., des théoriciens de la Trinité, soulignant à l’aide d’énormités..., le caractère avâtarique de leur prophète,

"engendré, non créé, né avant tout les siècles" - repris en plus équilibré, mais surtout plus discret dans la Troisième révélation, lorsqu’il est dit que le çufi (au sens du Vieux Chat), n’est pas créé...

A contrario tout ce qui en occident prétends à l’ésotérisme à commencer par la franc-maçonnerie, porte la double marque de la Bête et du Roux Dragon de sorte que"nul ne peut acheter ni vendre", c’est à dire d’échanger des Idées,

qui ne soient tributaires des crypto-dogmes imposées par la ruse, la guerre, la révolution, la mise en esclavage et le massacre, de tout ce qui peut subsister de la sacralité traditionnelle...

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

Car cette Bête ci exerce son pouvoir par "la seconde Bête", notre techno-science qui dès le XVII siècle s’est ingéniée à faire descendre le Feu du Ciel, de façon à domestiquer la Foudre...

De la Bombe atomique qui à failli tout emporter, jusqu’au minuscules petits circuits qui animent nos merveilleuses machines, des engins de guerre porté à une puissance effroyable (vous avez dit réchauffement ?? pollution ???), jusqu’au déchets dits nucléaires...

Et notre civilisation, par la voix de ses Géants monstrueux et Goyesques que sont l’Amérique, la Chine, en attendant un Brésil et des Indes définitivement acquis à la Croissance..

Pétrole, minerais, génocides et écosystèmes ravagés..., et bien entendu, guerres, "révolutions"...

Car derrière l’alphabétisation il y le bourgeois, ou plutôt un pouvoir autant Ignoble qu’Occulte, celui que l’Apocalypse nomme Dragon Roux (et non Vert, ça vous arrive de réfléchir ??, une fois ???) pour qui "la mise au pas" des peuples est une nécessité historique...

de Rugir, et de défier Dieu au combat...

Tout en L’accusant, dans un délire de crétinisme, de ne pas venir au secours de l’Umanité avec un grand U....

&&&&&&&&&&&&&&&&&&

Et maintenant relisez, têtes chenues ou jeunes chiens...,ce petit bréviaire de la contre-initiation que constitue "le matin des magiciens" des sieurs Bergier et Pauwels...(1960 nouvelle revue..., française ???)

Arrêtez-vous au chapitre intitulé "le futur antérieur", admirez la phrase comme quoi 

"Si l’Europe Occidentale devait s’enfoncer /.../,la marche en avant de l’humanité ne s’en poursuivrait pas moins, faisant éclater les structures, établissant une nouvelle forme de civilisation entre les deux nouveau pôles de la conscience active que sont Chicago et Tachkent,tandis que les masses immenses d’Orient puis d’Afrique, passeront à la forge".

Etonnez-vous de ce que l’auteur de ces lignes ai été bombardé grand patron du Figaro magazine, çà vous changera du "21 avril", brandi comme épouvantail par de parfaits imbéciles...

Vous entendrez mieux la grande campagne contre René Guénon et la nécessité de blackbouler F.Schuon au prétexte d’un pince-fesses tout à fait dérisoire, au regard de enjeux visés par les "supérieurs inconnus"...

Qui ne croient pas du tout à l’Enfer, mais curieusement haïssent, à en trembler de haine... toutes les Révélations...

à commencer par le Coran...


(1) à propos duquel il y aurait lieu de reprendre le mot de notre célèbre diplomate "vert dehors et rouge dedans"... Sur ce "vert", "les dollars de la terreur", s/t "les états-unis et l’islamisme", R. Labévière, grasset 1999 (pour rééquilibrer E.Barnavi "les religions meurtrières", Flammarion 2006.

(2)- célèbre traité, jurant quelque peu avec la sentimentalité dégoulinante, assortie de quelques généralités ésotériques ultra-basiques des autres ouvrages, attribués avec beaucoup de sérieux au grand shéikh...

(3) dans les "langues anciennes" on ne dit pas "verbe fait chair", mais lumière faite cristal, ce qui à l’avantage d’éviter de confondre "un lieu très éclairé et très régulier", * avec le Jour...

(*expression "maçonnique" c’est à dire d’origine monastique, appliquées sans le moindre sens des proportions à cette énorme contre-façon des centres initiatiques montée de toutes pièces par "les frères"...).

(4)-il est tout à fait curieux de voir des "frères" fussent-ils du genre spiritualiste, mais du fait même de leur adhésion à "l’honorable société", "boiteux" et "cocus" par définition, la ramener à chaque instant avec tout un symbolisme- dont le caractère grotesque et contrefait repousse indéfiniment la moindre perspective de guérir de la très alchimique "lèpre des métaux"...

En bon français des passions...

A commencer par celle qui affecte ceux qui ne voient rien au delà du devenir, et pour qui la dissolution sans retour, de tout ce qu’ils furent, de tout ce qu’ils aimèrent, constitue très logiquement un horizon indépassable..― ce qui chez les plus lucides ne va pas sans révolte ni sans fureur, comment dire..., révolutionnaire...

15 septembre 2013- (5)-In « Voir », « l’affaire de voir », chapitre 12, le héros est amener à « voir » l’Eau- à coté de cette relation..., (concernant une substance qui selon le Coran est un peu plus qu’un simple élément...), toute la science des atomistes semble dérisoire ― sans parler du caractère proprement infernal de ces recherches, comme de ses conclusions, toute en parodies de ce qu’il fallait entendre....

(6)- A propos de Yogis méditons, brothers, sisters... : sur « Satan grand ascète », de la tradition hésychaste― pour les plus orientaux, sur la fameuse dispute entre Wu-Kong et Fu dans le Si-Yéou-Ki, ou encore sur le poème de Nid-de-Corbeau...

(7)- chapitre « rendez-vous avec la connaissance », à propos de la réalité du « double »... Le plus admirable étant la totale incapacité des occidentaux à se rendre compte de l’émergence de ce Soleil...― que ce soient les guénoniens regardant ailleurs, avec des mines offusquées...― ou les les nains de jardin s’efforçant de prouver qui la fiction, qui la redite, à partir d’ouvrage d’ethnologues où ne figure pas le 100 ème, de ce que le véritable lettré comprendra sans peine …― même s’il lui reste à effectuer tout un chemin, pour traverser certain pont dans un certain brouillard, soit dit en passant des plus celtiques...13-09-2013-

(8)- chapitre "le rétrécissement du Tonal", Tales of Power...

(9)- A charge du visiteur de s’intéresser aux alphabets sémitiques, et pour une fois commencer à réfléchir sans ses théologiens, tous plus ou moins vendus au Prince de ce monde, car c’était à eux de vous avertir, mais depuis que leur orgueil à commencer de morfler, ils n’ont pas cessé de ramper...
Rubrique Le regard des Cigognes...., ou directement P- des abstractions transcendantales ou Kitab el sukun, pour esprits intrépides...

(10)-kabbalisme- Gugommos... voire, comme Martinès de Pasqually, flanqués d’un "esprit" dont l’assistance, en ce qui concernait la progression spirituelle de ses disciples, tenait à la fois du grand Guignol et du cauchemar...

Comme disait en rigolant, mais très sérieusement le Sorcier à Castaneda..."attaquez un esprit allié sans être préparé, c’est comme attaquer un Lion en pétant".

sur ces "supérieurs inconnus", "études sur la F.M et le compagnonnage" R.Guénon et surtout "histoire de la philosophie occulte" (la poursuite de la Chose...) Alexandrian,Seghers 1983,Payot 1994.