Accueil > CC : Cycles Cosmiques, collectifs, individuels (humain...) > T- Gog et Magog * ou des 7 démons plus méchants que les précédents...

T- Gog et Magog * ou des 7 démons plus méchants que les précédents...

jeudi 5 avril 2012

2017- L’Art des lettres, sous ses deux formes (arabe, hébreu), permettrait d’affiner, mais pour l’instant nos magiciens ont la flemme, d’autant plus que l’ouvrage proposé en K- Jésus Christ, "kabbaliste" ?! contient (rapporté au présent topo, en négatif), tout ce vous étiez incapable de comprendre...

lien M-Culture et barbarie.... Pour les connaisseurs du Vieux Chat, notamment de "l’ésotérisme de Dante", les Enfers sont à plomb de "la Cité de Dieu".

La grille théorique est alors d’autant plus simple, que l’on reconnait la multiplicité des Formes traditionnelles... ;

Gog débonde l’Enfer d’une Forme, Magog de toutes...

A l’intérieur d’une Forme vient encore, en mode individuel, que Gog correspond au débondement d’un subconscient, Magog du branchement dudit sur "le grand collecteur" de l’Ame collective...

Moment redoutable (dans le cycle d’une Forme), où la Quête initiatique demande plus que jamais la clôture... Puisque son équivalent exotérique - la Loi ou son lieutenant (1) - à depuis longtemps subi trop de brèches, pour constituer à elle seule une protection digne de ce nom...

D’autant que la dite clôture, en tant que telle, est loin de suffire... ; Il y faut et la capacité intellectuelle, et la Baraka...(2)

Dans les Évangiles le thème est abordé via l’homme qui voulait se bâtir une maison (3), dans un premier temps il réussit à expulser les 7 démons de la vie ordinaire (quelque chose comme les sept péchés capitaux )

Dans un second temps, il se voit infesté par "sept démons plus méchants que les précédents, et sa condition est pire que la première"...

Un aspect classique de cette infestation, mais qu’un peu de jugeote suffirait ne disons pas à dissiper, mais à "évaluer", à trait au sexe...

Avec trois variantes : le simplet scrupuleux et frustré, le roué bourré de pèze..., avec entre les deux le gros vital, éventuellement "missionné" pour en finir avec toutes ces conneries - la religion, la morale, l’adultère, l’inceste, plus récemment la pédophilie...(4).

Version franche, Alesteir Crowley, et autres "satanistes" - Version semi-visqueuse Raspoutine, sincèrement "orthodoxe" - tout à fait pourrie, tel ou tel messie venu du Sabbataïsme, on observe la Loi le jour, on encule sa sœur la nuit - en attendant de l’envoyer faire le trottoir à Buenos Aires...(5).

Le tout s’accumulant, cela va s’en dire..., dans les tréfonds de l’âme individuelle - d’où curieux retour de bâton, ou prodigieuse incohérence, jusqu’à la psychiatrie..., chez le petit blond ou la petite brune, si jolis, si innocents...

&&&&&&&&&&&

Brochant sur le tout, les structures des différends "Services", dont l’inflation est en fait proportionnelle au délitement du Politique...

Donc à l’écrabouillement du populaire... Qui prend un tour inédit avec la propagation du machinisme... A peu près impensable pour les Prophètes...(6.)

L’écrabouillement du populaire..., est une vieille constante des grandes civilisations sédentaires, peu à peu retranchées de leurs racines célestes...

Le machinisme se combinant au militarisme, double yang, à pour sanction immédiate le double ou triple yinn ; prostitution, soumission, homosexualité "virile", eunuques et autres castrats -

la drogue compensant le rationalisme, c’est à dire l’atrophie complète des fonctions supérieures de l’âme...

Ce qui nous amène à "L’interdépendance", chère aux bouddhistes de pacotille..., en moins cuistre, les figures tissées dans un Tissu, des archaïques...

Avec deux sorties, le milieu humain tissé, donc inter réagissant avec le milieu cosmique... Et dans le milieu humain, l’impuissance des castes supérieures, tout spécialement intellectuelles..., à obtenir quelque chose du fameux rattachement initiatique...

Vrai ou supposé... Désolé pour "les frères" et autres g-s-o...(7).

*** En effet par mille et un canaux l’âme individuelle se nourrit de la Terre Ancestrale.... Or si la fortune de ta Maison, s’est fondée, ne disons pas sur les conquêtes, mais le mésusage des moyens, le premier Ciel te reverse la note...

En clair si ton père ou ton grand-père est une grande salope, un écorcheur, un maquereau, ou "un grand initié"- de la Banque, de la Révolution, de la Terreur..., et des bombardements "stratégiques" (version soft, de l’ingérence humanitaire...) - tu peux toujours te traîner à quatre pattes à Katmandou..., jouer au hippy, en attendant d’hériter du paternel...

lien lyrique- O- Plus d’un prend la route... ; circonstanciel, X- De quelques naufrages.......

Evidemment si t’es une cloche qui vient d’la base, t’as plus de chance - mais là t’es comme l’âne de Buridan. L’ascèse c’est bien beau, mais ça fait bien trois générations que mes vieux sont de pov’esclaves...

Contentes toi de rendre justice à tous ces "prétas" que tu traînes, partout où tu poses les yeux...(8), devient riche (pas trop charogne...), sois généreux avec tes bonnes amies..., et si t’épouse, c’est parce que tu aimes et donc tu respectes ta femme... Tâche que tes enfants soient un peu moins requins, ou tout simplement moins déséquilibrés...

Le deuxième Ciel trouveras bien un joint si la motivation est sincère ...

Un joint, pour que l’un d’ tes enfants retrouve la Foi... Juste la Foi...

***Et mon "rattachement initiatique" ???. Il insistes ! ! !

Dans ce cas le troisième Ciel va t’refourguer au troisième Enfer...(9).

Tu sais le sorcier nègre, ses fétiches, ses poisons...

Bref, tu vas devenir, en moins de deux, un expert en manipulations... Passer ta vie à pourrir celle des autres..., pour maintenir en place le gros industriel ou le banquier...

Car derrière les prodigieuses stratégies des (V)Empires..., y rien d’autre, n’est-ce pas ?? que l’Nécrozone et l’Dodékacon...

(le Biocrate pour les "lettrés", cf M-Parlez-vous français ???? *) ...

Ploufff.... &&& &&& &&& repassé ce 14 avril 2013.


* les lectures préalables à cette brève de comptoir... sont, outre Sholèm (en note), la descendance spirituelle de Joachim de Flore (père de Lubac) - histoire de l’occultisme d’Alexandrian - le jour où Jésus devint Dieu, de Rubinsteïn - enfin sur Google..., un certain nombre de débris confits en "Débir" (traditionnalisme intégral), comme dirait à peu près Mardochée...

(1)- rappelons que le christianisme, contrairement aux deux autres monothéismes n’ a pas de Loi sacrée, au sens scripturaire du terme.

(2)- la racine évoque la Foudre - l’action, un catalyseur...- ce qui implique des passions, ou si l’on veut des "métaux" dûment purifiées au préalable...(brutalité / force - lâcheté / ruse - agilité mentale / intelligence, ambition / vocation...).

(3)- reliquats des Formes disparues, trois cochons, trois moutons, blanc, brun, noir, (version islamique). Formes plus récentes, plus quatrième, soit l’homme au sens de "maître du véhicule"...

(4)-le grand argument est ici la maturité sexuelle des peuples du Sud ; en oubliant la maturité psychique, déterminée par tout un contexte culturel (plus ou moins dévoyé, voire complètement vicié, mais culturel - donc psychique...).

(5)- sur le Sabbataïsme, plus ou moins saucé de kabbale (à la recherche du "Luz" ...), Gershom Sholèm, "aux origines religieuses du judaïsme laïque" ; Sur la prostitution et les macs juifs polaks, Albert Londres, "Buenos Aires".

(6) au sens d’Ibn Aérabi...

(7)- les frères en maçonnerie, les guénoniens de stricte observance, qui à peine rattachés au soufisme, posent au shéikh, "maître" ou "détenteur" du secret...

Variante néo-bouddhiste (Midal, beau comme Jugnot...) ; les juifs, déjà pré-Thoréfiés, caramélisés au Tétralemme, (où ils croient reconnaître le Tétragramme, auxquels les rabbins, par définition..., ne comprennent à peu près rien), déguisés en grands lamas......

(8)- "prétas", bouddhisme -les structures du désir, à l’oeuvre dans « les personimages », comme dirait à peu près un Daudet devenu bikkou...("l’hérédo et le monde des images").

(9)-les Cieux étant aux trois champs de Cinabre, ce que le lac est à la Montagne, au Ciel et à la Mer...

&& &&& &&& &&&