Accueil > OPT comme Occultisme Politique et Tératogénie > Y- Philippe Muray, théologien très politique....

Y- Philippe Muray, théologien très politique....

lundi 4 février 2013

Parmi les "outsiders" défendant bec et oncles la religion romaine, l’auteur du "XIX siècle à travers les ages", mérite une place tout à fait à part... Thème "ousiders", retour sur O- de Bernanos à Schuon ou la colère et la Peur....

Nous avons nommé Philippe Muray, grand herméneute, grand théolochien..., plus dominicain que Dominique..., avec cette pointe de mauvaise foi qui signe les limites du genre...

Une religion, par définition de son champ d’application, ne peut échapper au Temps..., comme de par sa corruption (au sens de Dante), déchaîner les puissances qu’elle se proposait d’enchaîner, mieux, faire travailler à la Gloire de ce Dieu très abstrait..., que le christianisme, "Trinité" aidant, défigure à plaisir...D- La Trinité ; un dogme au service du diable.

*******

Question mauvaise foi, voici René Guénon, une tout autre pointure..., auquel nous devons "l’erreur spirite", "la théosophie, histoire d’une pseudo religion", pompés au kilomètre cube..., classé sans façon dans le camp occultiste...

Comme si le Vieux Chat n’avait pas, ouvrage après ouvrage, de façon autrement savante que des générations de théologiens, souligné, précisément..., tout ce qui sépare le psychique du spirituel ― en plus évangélique saint Pau l ― en plus biblique l’Océan au dessus, de l’Océan en dessous du firmament...(1).

Heureusement voici "les sources occultes du romantisme" et surtout "la postérité spirituelle de Joachim de Flore", tout à fait à la portée d’un européen "riche et bien formé" comme dirait Valeurs actuelles...(2)

Pour étayer, dans les limites de la culture "civilisée", le formidable pavé jeté dans la mare de la Révolution, nous n’osons dire le laïcisme, des adorateurs d’Isis, en attendant "les guéridons"...

Autrement dit les "tables tournantes" par où nos graves accusateurs des superstitions romaines entendent communiquer avec les morts...

Toutefois s,i à suivre Muray, devient patente la collusion, impensable aux "culturés", du socialisme et de l’occultisme ― si, dans la foulée, notre paladin soulève cet autre "çà", l’illuminisme sous-jacent à l’encyclopédisme,

il est à craindre que des études plus poussées, en fait déjà disponibles mais non encore utilisées..., fassent apparaître au grand jour le scorbut décimant dès le XIV siècle la barque de Pierre... ― dont les pilotes ne verront rien, tout éblouis qu’ils seront des splendeurs du (gothique) Flamboyant...

*******

En effet passée l’époque romane, les abbés celtique gyrovagues et thaumaturges, l’offensive de la grande réforme grégorienne...., l’Église qui à toujours rompu "les pieds" pour délivrer les Ailes, est bien partie pour devenir "Autruche", et dès le XVII siècle, "Kiwi"....(3)

Nous parlons de la voie de la connaissance effective des réalités subtiles et célestielles..., de la maîtrise effective du véhicule humain, représenté par le Taureau, le Lion et l’Aigle, des mandorles de Moissac...

Apogée d’un christianisme bien peu latin, se développant parallèlement à tout un cycle dit du Graal, mais très vite couché dans le lit de Procuste romain... Dossier "les Quatre sens...", éditions du Félin..(4)

De sorte qu’au fur et à mesure de la diminution de la pression du Ciel montent les Eaux..., jusqu’aux grandes transgressions océaniques... Qu’un amateur éclairé des Cycles cosmique fera remonter pour l’Europe à l’auto-couronnement du premier Hohenzollern, à 1917 - 216, soit 1701...

Ah ce 17... nombre biblique, de la fondation d’un nouveau centre spirituel... 1717 de la maçonnerie orangiste... 1738, Bulle papale, 1789 - 86 pour le déménagement du charnier des saint innocents..., des cécités papales...

De saint Pierre de Rome, d’une grossièreté toute païenne, aux pâmoisons si peu spirituelles, si charnelles, de la Sixtine, trouvant leur apogée dans le style jésuite ― à suivre Baudelaire (par Muray), tout en transferts rococo, saint Sulpice, de la chair tant abhorrée..

Car et contrairement à ce que voudrait nous faire croire notre paladin, arc-bouté sur Origène...(5), la croyance massive de "l’église enseignée" (sinon "enseignante"), est bien la résurrection de la bidoche, tripes et boyaux...

Au reste tout est viande donc Mort, dans le monde dit latin...

Des reliques des saints aux danses macabres, des accouchements en public des reines de France, au entrailles des princes tenus pour Pharaons..., sans parler des tombes, croulant, giclant..., "sveltes parmi les marbres", qui non content d’entourer les églises, investiront la Nef... cernant le Jubé...

Dans la foulée de crucifixions de plus en plus gorrhe, charnelles, sanglantes... Ou de "vierges" de plus en plus pulpeuses, grasses, appétissantes... Le tout sur fond de "légende dorée" proprement hallucinante, de martyrs invraisemblables autant qu’obscènes...

Où le peu de symbolisme, donc de gnose, pardon !!! mille z’excuses..., sagesse "chrétienne", qui pouvait encore subsister ― Marguerite au Dragon, donc à la Perle... ― achève de se dissoudre....

Supplantée par une iconographie diabolique de plus en plus imposante, terrifiante... dossier Muchenbled...(6). Car derrière la querelle du Pape et de l’Empereur, les Rois de France, Charles Quint, la déification bien germanique de l’Etat, monte un tout Autre empire...

Le Saint Vampire Protestant, de la livre, du mark, du dollar...

*******

Ce qui nous amène à autre aspect de cette mauvaise foi, la volonté bien arrêtée d’exonérer les juifs, ardents supporters du monde protestant... ― vecteurs au moins aussi engagés que les enragés franc-maçons téléguidés par le Kulturkampf ― des maux dénoncé par notre théolochien ...

En effet, dans l’intox grossière qui consiste à ranger sans plus d’examen René Guénon dans le camp des socialo-occultiste,- la ficelle est énorme, et digne d’un "sayanim"...(7) ― ne faut-il pas voir plutôt la nécessité, pour certains, de gommer certaines études trop peu connues du Vieux Chat...

Où celui-ci souligne, avec "la vérité du mensonge" des "protocoles" (des sages de Sion), le rôle des juifs dans la grande mutation qui attendait le dit socialisme...

A savoir le communisme "russe" et ses hordes de bourreaux, Inquisiteurs.

Témoignage d’Albert Londres (à Koba près et de ses braves), tous youtres...(8), nuance Saint Aulaire, Odessa, le tchéquiste flanqué de l’officier allemand...(9).

En attendant la deuxième conspiration des banques, toujours aussi Warburg, Kœhn, Lazare, à l’origine du nazisme... Chanté en proportion de la frousse du prolétariat, comme de la haine..., inspirée par la reprise de Groznyï, donc du pétrole, dès 1920, par les Sovièts...(10).

*******

En deux mots de quelles Puissances, Projet Global, Nécromancie, Massacres... l’Occultisme, n’est il jamais que le rideau de Fumée...

De combien plus impénétrable, isn’it ??? que ceux dits de Fer ou de Bambous...(11)

xxxx xxxx

Faustine, 16 septembre 2014 à 16h26min

Nous avons habituellement la fâcheuse habitude de réfléchir trop vite et à faire des généralités sur ce sujet difficile.Vous avez vraisemblablement eu raison de montrer cet aspect du thème. Au revoir, bonne chance pour la suite.


(2)-Auguste Viatte, "les sources occultes du romantisme", Champion, 1928 - et surtout "la postérité spirituelle de Joachim de Flore", Père Henri de Lubac, dernière re édition, Sycomore, 1981.

(3)-("pieds" pour sexe), pour les nuls, coup de patte sur "la Femme munie de Grandes Ailes", de l’Apocalypse de Jean...

(4)-"le symbolisme des Quatre vivants", Michel Fromaget, éditions du Félin, 1992.

(5)- Origène, IV siècle c’est un peu loin... d’autant que c’est seulement après la 2 guerre mondiale que Rome, toute à son néo-thomisme, s’avise de l’existence des pères grecs (passe encore), mais de maître Eckhart, d’Hildegarde (de Bingen) ...

Argumentaire (d’Origène) très bouddhique : le corps-de-gloire (ici pour Nirvana), ce n’est ni un fantôme, mirage très humain (hérésie matérialiste du retour au néant) - ni la reconduction pure et simple de la chair et du sang (en plus bouddhique, plus féroce, de l’âme réduite au tourbillon évanouissant, dérisoire et tout à fait infantile du "je pense donc je suis")...

cf dernier chapitre de "l’homme et son devenir selon le Védanta", R. Guénon, et pourquoi pas "les rites secrets des indiens sioux", Elan Noir, Mail - histoire de montrer de quoi le culte de la Terre-mère, façon gros bourgeois, gibier de bordel, justement dégonflé par Muray, n’est jamais que la caricature... à la mesure du minuscule verre d’Eau croupie... de la trop fameuse culture européenne.

(6)- "histoire du Diable", Robert Muchenbled, Points, Seuil, 2000.

(7)- dans la mesure où le journalisme français, brillamment éreinté dans "exorcismes" est saturé de juifs ex-marxistes devenus pro-Likoud...

Puisque d’un autre côté, son bref séjour aux USA, coïncide avec la politique de cette Puissance, prétendant piloter LA civilisation, donc unifier ses "puissances spirituelles" ; (saoudiens, mais également papauté, juifs, franc-maçons (Vatican II, Mondialisme Noachite...), dans son Ultimate Fighting contre le Mal...

(8)-Albert Londres ///

(9)-Comte de Saint Aulaire, Ambassadeur de France... (eh oui tout cela à existé...), « confessions d’un vieux diplomate », Flammarion, 1952.

(10)- livre du suisse, les guerres du Caucase/// ok,
c’est 2006, Eric Hoesli, " à la conquête du Caucase"/...// Google.

(11) - sur le rôle (mi-officiel, mi-occulte ???) de Churchil, un peu plus rencardé que ce parfait crétin de Roosevelt..., cf Michel de Grèce, "promenade singulière à travers l’histoire"....

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.