Accueil > OPT comme Occultisme Politique et Tératogénie > Z-néo-intégrisme catho et mondialisme...

Z-néo-intégrisme catho et mondialisme...

mercredi 25 septembre 2013

titre précédent.Z-Godes et frémissements, ou l’intégrisme catholique au service du mondialisme-bon lien, assurément pénible à nos néos...U- Benoit XVI et les quarante menteurs....

pourquoi néo ??? avez vous déjà vu un curé à l’ancienne (messe en latin, sus au divorce et tout le tremblement), s’intéresser sérieusement au bouddhisme ???
Mieux à l’Aniconisme primitif ???, faut-il le rappeler de rigueur jusqu’au XI siècle chrétien (apparition à Bysance du premier Christ en croix, Impassible, selon Evdokimov...)- 5 octobre -

TEXTE. Un Grousset, acquis pour un euro... excite la curiosité de nos jeunes amis...

« Sur les pas de Bouddha », immédiatement l’itinéraire de Hiuan-Tsang (1) ―
en ce VII siècle chrétien que le Ciel toujours attentif..., entendit doucher...,
via la Geste de certain Prophète, manifestement peu goûtée de l’historien...

Mais qui ici met une sourdine à ses convictions catholiques pour restaurer, au mieux de la méthode historique..., l’histoire comme les religions de la Haute à l’extrême Asie, à la veille de l’avènement des Tang, comme le suggère le son, pas des tendres...

Ecriture magnifique, avec quelque chose d’assez absent des travaux des modernes, nous voulons dire d’un côté tout un vocabulaire administratif et militaire, de l’autre esthétique ― histoire de concéder ici au Bouddhisme, là aux oasis tokhariennes si merveilleusement indo-européeennes (comparaison des costumes masculins et féminins avec le roman, le gothique ...), un peu de cette civilisation qui comme chacun sait commence avec les grecs...(2).

Ces réticences venues après consultation sur Google, moins de la biographie de l’historien, que de ses récupérations, qui pour s’inscrire dans une réaction nécessaire à la déferlante mondialiste, n’en laisse pas moins une pénible impression aux esprits peu sensibles au prétendu renouveau de la défunte Europe chrétienne...

D’une mauvaise foi et d’un (contre) fanatisme exemplaire (3), le blog « Gnose et bouddhisme » (4), qui en somme reprend via Paul le Cour et surtout Braudel (5), les fameux délires celtiques... Comme quoi Rama, Vishnou, Shiva sont des dieux gaulois, et Brahma le représentant le plus éclairé du British Israélism...

Bref, exporter et à l’occasion imposer..., par le Fer le Feu, l’Agent Orange et les semences stériles Monsanto..., le messianisme de l’Antéchrist qui signe la géo-politique protestante... On exagère à peine, mais voici un petit extrait...

« Une deuxième difficulté devra être levée. Parce que l’Asie centrale nous paraît mystérieuse, lointaine et inconnue, certains indianisants ont voulu en faire le berceau de toutes les civilisations, le point de départ de toutes les religions, le séjour de la divinité primitive, celle qui a initié nos premiers parents à une révélation mystérieuse d’où sont issues toutes les formes religieuses répandues à travers le monde. C’est bien le sens et le contenu de toute une littérature indianisante qui encombre actuellement les rayons des libraires.

Or l’examen des faits montre à l’évidence qu’il n’en est rien. L’Asie centrale et l’Inde ont été civilisées par l’Occident. Ce mouvement colonisateur est parti de l’Ouest et s’est répandu au cours des siècles sur l’Asie. ».

&&&&&&&&&&&&&

Autre extrait... d’une tirade « démontrant » que le Bouddha n’est qu’un sous-produit du manichéisme, quand il n’est pas directement fabriqué à partir de quelque proto-évangile de Jacques, Jean ou Barnabé, mal assimilé par ces païens, panthéistes, affreux sorciers de l’Asie ― sorte de cloaque attendant en gémissant que l’Europe, et cela va s’en dire, notre Sainte Mère L’Eglise, vienne la délivrer de sa barbarie et de ses horribles superstitions...

« Le culte du Bouddha est apparu pour la première fois au troisième siècle de notre ère et non avant. Affirmer, comme l’ont fait plusieurs historiens, que ce culte du Bouddha fut précédé d’une longue époque où le Bouddhisme vivait en veilleuse et comme "en sommeil", c’est affirmer ce qu’il faudrait d’abord prouver.

On a reporté dans un passé lointain et incontrôlable un culte symbolique du Bouddha, représenté par la vénération de l’empreinte de ses pieds, de la roue, de l’arbre ou de quelques caractères sanscrits, sans voir que ces superstitions populaires ne pouvaient pas précéder le culte du Saint, mais compléter, longtemps après, un culte et une liturgie déjà installés et florissants »....

Les guénoniens apprécieront à leur juste valeur ces « superstitions populaires »...

D’aucuns s’interrogeront sur l’identité réelle des « supérieurs inconnus », manipulant un intégrisme catho ― sous ses dehors érudits particulièrement primaire... ― mais en somme devenu intéressant... en proportion des revers de la politique initiée par « les guerres des Bush... »...

D’autres enfin se diront, que tout comptes faits.., il est heureux que
la grande offensive maçonnique (qui fait tout le sel de la III République...,
partant du « laïcisme »), ai flanqué la pâtée au magistère romain...

18-10-2016 -En revisitant cet article, le mondialisme catho renvoie aux jésuites, tels qu’allumé par le Brigandes cf Blog Comité du Salut Public...


(1)-René Grousset, 1885-1952, (ne pas confondre avec René Guénon...).
« Sur les pas de Bouddha »1957, édité par Plon. Panégyrique de A.D.Neel...
grand sicaire de la truffe..., pour le compte de l’ineffable Société Théosophique...

En plus magique « le Si-Yéou-Ki »( XVI siècle), illustrant pour qui sait lire...,
tout ce qui sépare le salut de l’immortalité véritable ― et le mysticisme spiritoïde
des infortunées victimes du matraquage ecclésiastique..., des visions et des songes, échappant à cette Peste...

(2)-on passe sur les présentations des systèmes bouddhiques, qui n’ont d’intérêt que dans la mesure où ils montrent la supériorité du Maha-Yâna....

(3)-Soyons objectifs, l’offensive "indianisante" contre le christianisme, de préférence latin..., est formidable, au détail près des cornacs, héritiers plus ou moins directs...,
de la Blavatsky et d’Annie Besant...

(4) sous titré « Salve Regina », " pour une formation catholique », avec un Blason d’Azur croisé de Clefs, évoquant, pour les plus lucides, la lancinante actualité du jugement porté par Jésus sur les docteurs...

« Vous aviez les Clefs de la science, vous n’êtes pas entré, et vous ne laissez pas les autres rentrer, vous courrez Ciel et Terre pour faire une prosélyte, et vous en faîtes un fils de l’Enfer deux fois plus que vous... »

(5)- De Braudel, "jeune Chine, vieille Europe", présentée comme héritière directe des sumériens, babyloniens et autres akkadiens..., sans doute via le magdalénien...