Accueil > Science moderne, seconde Bête : la composante idéologique. > L- Mantra et Machinisme,

L- Mantra et Machinisme,

à propos de Satanisme...

jeudi 13 février 2014

Lien indispensable...L- mantra et prière.... . retour sur U- De l’inéluctable désintégration des monothéismes.... Contre-lien N - De la Franc-maçonnerie au Noachisme ??? .

Texte - Si tout un judaïsme, à la pointe du progrès, comme de l’odieuse entreprise qualifiée du doux nom de Sionisme (1), redevient peu à peu sous certaines plumes la forme la plus avancée du Mal ― il est toutefois une Autre dimension qui passe complètement au dessus de la tête des polémistes...

Nous avons nommé, non plus cette fois la science moderne en tant que Seconde Bête, ni même le machinisme (de plus en plus animé grâce aux prodiges conjugués de l’électronique couplée à l’informatique), mais l’Idée même de machine...

Plus précisément, car nous somme là dans l’impensé de l’impensable...― de l’intérêt, pour des représentants d’un ésotérisme non plus dévoyé mais inversé (ce qui constitue proprement le satanisme...) ―

de remplacer peu à peu, chez des populations beaucoup plus portées sur l’action que la contemplation..., le symbolisme par la spéculation, la prière par le travail,

et le Mantra par la Machine....

Mentionnons sans plus, pour le remiser in Inferis, le discours d’un certain intégrisme catholique, tantôt douceâtre (la mystique « naturelle »), tantôt hystériquement haineux au prétexte de « gurus » qui ne sont que fétus...― déterré par tel ou tel maître des squelettes, engagé à fond dans la guerre des civilisations...

En effet c’est dans les populations, ou plus exactement chez les clercs acquis aux christianisme latin, que se manifeste la première phase du processus décrit plus haut...

Nous voulons dire le remplacement du symbolisme par la philosophie ― certes présentée comme une servante de la théologie ― mais servante d’autant plus portée à marcher sur le ventre de sa maîtresse que celle-ci, et nonobstant sa théorie des Quatre sens de l’écriture,

perd complètement de vue le sens profond des Croix grecque et latine...**

Perte oubli, bientôt cécité..., qui va de pair avec le phénomène dit de la scolastique, comme des invraisemblables prétentions de l’évêque de Rome...― oubliant que tous les conciles qui fondèrent son autorité furent convoquées par le seul véritable Empereur Romain régnant à Constantinople...

Les clercs spéculent, le peuple prie ― la prière c’est une sorte de mantra mis à la portée des simples comme des compliqués...

Et vous remarquerez que la prière, notamment portée ou supportée par les grains d’un chapelet... (objet hindou, bouddhiste, des siècles avant son adoption par les chrétiens...), est une technique basée sur la répétition, donc un outil...

Il n’est du reste que de voir le mot « travail », adopté par l’hésychasme ou encore le çufisme, pour comprendre le lien ― a savoir deux modes d’application de « la science du rythme » ― non point opposés mais parfaitement complémentaires, comme le Jour et la Nuit la veille et le rêve, bref le Do au sens de voie intégrant toutes les facettes de la conscience...
.
Certes le forgeron font et martèle le Fer, avec lequel le preux affronte l’ennemi..

Mais celui qui pressent, à défaut de comprendre..., la puissance du Mantra sous-jacente à la prière, qui pries donc pour de bon... ― entreprend en réalité la fonte de ses Passions...

Désirs, colère, frustrations, méchanceté... Qui pour être utilisables à l’état natif..., peuvent tout aussi bien se retourner contre celui qui croit pouvoir se passer de toute Ascèse au sens spirituel du terme (donc entreprise en vue du voyage eschatologique).

Au fait en quoi le Mantra est-il supérieur à la prière ??? Disons que le mantra reproduit l’action des Dieux, des Déesses...qui barattèrent la Mer de Lait, de façon à créer le monde sensible...(2)

On peut traduire ?? Remplaçons les Dieux par les Anges, Archanges bref, les Elohims...― la Mer par le Monde subtil d’où procèdent l’énergie, le psychisme, et la vie ― qui ne sont pas des objets...

Deuxième phase... En développant la scolastique *** comme instaurant le célibat, Rome sépare de plus en plus le clerc du laïc..,. celui qui prie de celui qui travaille...

Toute science sacré perdue de vue, et proprement ruinée l’œuvre du grand Frédéric, contemporain de Wolfram von Eschenbach, le plus oriental des templiers...― Rome à peu de choses à opposer aux princes saxons ou germaniques, jadis utilisés pour éradiquer les variantes non conformes, et dans la foulée réduire en esclavage les souches de beaucoup plus civilisées...(3).

Avec le protestantisme le travail cesse d’être une Voie, un Do..., en plus occidental une prière...ou activité sacralisée....

Sociologiquement, commence les processus décrits tant par Pierre Thuillier (dans sa Grande Implosion) que par Jean Dumont, dans son Église au risque de l’Histoire...

"le riche toujours plus riche, le pauvre toujours plus pauvre".

Et le Mantra ??? C’est là que les choses se compliquent...

En effet si la prière à surtout pour fonction fonction de dissoudre les concrétions psychiques source de déséquilibre ou obsessions, notamment du genre idéologiques... ― le mantra véritable (en plus islamique le zhikr), c’est à dire "chargé"... (4) peut, selon la façon dont il est employé

tantôt dissoudre tantôt condenser la « matière » de la forme subtile..(5).

Vient alors que le Mantra dégradé en « logos », et la prière refoulée au profit du travail ― non plus sacralisé mais obstinément tourné vers le profit ― ne reste plus que deux ou trois modifications de la mentalité générale pour aboutir au remplacement de l’Outil par la machine...

Troisième phase, le travail, cette prière, via l’Outil, ce mantra (car l’outil de taille ou de coupe est naturellement "chargé" de par sa forme même), transformé en Machine....

Là encore des objets très anciens, comme le Cylindre des sceaux babyloniens, refont surface...― la science, ou plus exactement « le Pouvoir » (6) nécessaire à l’actualisation des ces savoirs, en moins...

De proche en proche au Bois à l’Eau se substituent la Pierre, le Feu...

Au Cylindre, la Roue... Qui rouera le prolétaire, autrement...

Bref, un autre genre de Rouleau..., ou de Tambour à prières...

Si vous avez compris faites passer...

Si vous n’avez rien compris, envoyez quand même, sur YouTube, Google, Yahoo...

Que ça serve au moins à quelque chose, vos réseaux de petites bulles...

Eperdues de Futur...ribles

&&&&&&&&&&&&&&&&& / balayé ce 27- 04-14//


(1)- et grotesque, au sens ou le Diable est le singe de Dieu, voir note (6) U- De l’inéluctable désintégration des monothéismes......

** Sur cette Croix grecque, dite encore Croix du Verbe H- des Quatre Gamma de la Croix du Verbe..., désolera intégristes (niant farouchement l’existence d’un ésotérisme, en l’occurrence non seulement chrétien mais christique...) et "initiés" (faisant joujou avec leur dérisoire alphabet maçonnique...).

*** sur la dite discipline I- Scolastique, cap 666... , y va au chalumeau...

(2)- les lecteurs de Castaneda retrouverons cette curieuse assertion, comme quoy " ce monde n’est qu’une description, créée pour nous aider "...

(3)- Processus historique récurrent... : les romains ne sont pas des étrusques, ni les han des miaos, les doriens ne sont pas des mycéniens qui ne sont pas des crétois, enfin les yeux bleus sont naturellement hypnotisés par "le Tonal"...

Reste la chevelure, (vous avez dit race ???...) et la langue...Par exemple la langue allemande, sorte de sous-produit de la musique des Sphères...
.
(4) - Ce qui veut dire reçu d’un véritable guru / shéikh, communiquant une énergie qui ne doit rien au fantasmes individuels - dans la simple prière, pour un adhérent à une Forme régulière * la charge est constituée par "le nom" du Prophète correspondant...

* le protestantisme, dans son ensemble, quelque peu irrégulier..., que dire alors des innombrables "Obédiences" se partageant " les frères"... Même remarque pour tout ce qui relève de l’intégrisme islamique...

(5) -"matière" pour simplifier ― René Guénon propose "champ de forces" ― Nagual en termes toltèques...

27 Avril - A propos de condensation... Des yogis créant « à partir de rien » telle statuette votive à l’intention de leurs disciples, à telle Icône « non faite de main d’homme », la liste est longue, des authentiques prodiges ― a contrario parfaite singerie, les ectoplasme des spirites, ou encore les phénomènes de hantise submergeant les scientifiques touillant dans le noir, pour entrouvrir « la porte des étoiles » comme diraient messieurs Picknett et Prince ... (éditions du Rocher, 2009, pour la version française...).

(6)-toujours au sens du sorcier Yaqui...