Accueil > le Monde subtil > O- Anunnaki, Reptiliens, et autres délits de fuite...

O- Anunnaki, Reptiliens, et autres délits de fuite...

vendredi 12 septembre 2014

retour O- Sumer, Akkad,... . 9 septembre 2014 TEXTE A - Le monde moderne, dont un René Guénon annonçait la crise sur des critères tout autres que romantiques..., surabonde en explications qui sont autant de délits de fuite... (1)

L’une des plus populaires, à défaut de remarquable..., a trait à toute une Sumérologie du troisième type... Où sous prétexte de relativiser le socle biblique, on récupère tout un légendaire de « donjons et dragons », fabriquant l’homo sapiens en laboratoire...

Traitement de textes finissant par atténuer, au prétexte de précédents particulièrement « gothics », la grande dérive des biologistes tendant vers le « transhumanisme », aimable néologisme pour camoufler la démence inhérente à ce genre de projets...

Il existe soit dit en passant un proverbe arabe qui résume parfaitement ce thème qui fait tant fantasmer... « L’homme fut serpent autrefois... »

Et à vrai dire il suffirait de creuser, en compagnie du Vieux Chat..., tout un ensemble de traditions monothéistes, à commencer par celui de « la chute des Anges », pour s’épargner ce genre de divagations...

Seulement voilà, René Guénon dans son œuvre magistrale (à quelques défauts près) (2), conforte non seulement le monothéisme mais avant tout la monarchie la plus féodale, entendons un système politique guidé sinon soumis, à l’Autorité sacerdotale...

Laquelle précisément n’a que faire de l’Etat au sens hégélien...

Autorité, soit dit en passant, basée sur l’adaptation ou filiation « régulière » (3) des grandes traditions en charge de … « la présente humanité terrestre »...

Thème qui, rattaché à celui des « Cycles cosmiques », devrait permettre (à des intelligences dignes de ce nom...), de se représenter « les mondes oubliés » (et autres « gouffres temporels ») de toute autre façon que celle vulgarisées à l’usage du vulgum pecus...

Comme de mieux saisir la finalité cachée des fouilles archéologiques, qui exhumant des vestiges très ... scientifiquement enterrés (4), mettent à nu des forces, des conglomérats, des courants, que la Terre (par définition de cet « élément ») , isole ou recouvre d’une bogue protectrice, pour rester simples...

Ceci dit il n’y pas que les textes, il y a aussi les représentations, par exemple de tout ce qui affecte le forme d’un Caducée...

Question "jeu de mots" (donc nirukta), si « Ti » en sumérien, veut dire à la fois « côte » (ou plutôt côtes, au pluriel par définition) et « vie » cela vient d’une observation à la portée de tout le monde... (5)

Des Nuages aux Rivières, des dunes aux marées... Amenant, avec ces minuscules rivières flammées, tressées..., où pataugent les tout petits, certaines algues façon Boa, donc écailles, donc Serpents...

Forme fondamentale (colonne vertébrale....) de la Vie...

Or qui dit mouvement dit Rythme... Et comme vague = ondulation = vie = Eve... est donc la mise en mouvement du couple originel..., (compliqué d’un tabou sur les Plantes pouvoir..., qui précisément rendent à l’homme la conscience de son corps subtil...).

Bref, pas de quoi fouetter une huître...retour sur G- Ève et le serpent... .

A moins que notre archéologue, déjà bien macéré en Occultisme, ne recherche la petite bête en feignant de s’interroger sur la création de l’homme …

Mais puisque, comme semble l’ignorer Alexandre del Valle, l’intérêt des nazis pour l’Islam fut précédé de toute une vague d’orientalisme ashkénaze en recherche d’authenticité sémitique... (6) ― tournons-nous vers cet ultime monothéisme qui semble causer tant des soucis aux protestants...

D’une part, dans le Qoran lui même, il est question non seulement de « l’Assemblée sublime » où fut décidée la création de l’homme sous forme biologique..., mais de la contestation des Anges, comme générateurs du cycle proprement humain...

D’autre, part plus explicite encore, que « les Djinns », selon Ibn Ærabi itself, furent crées 60 000 ans avant l’homme...

Enfin que les Djinns (d’une racine conjuguant Femmes et Paradis), se divisent en « fidèles » et « infidèles »,

Ce qui renvoie aux sutras d’une part attestant l’existence des Dèvas, d’autre part dépeignant lesdits Dèvas comme attentifs aux enseignements du Bouddha historique...

Thème que nous retrouverons avec celui de Gabriel (Djibril) ou encore telle troupe d’Anges assistant aux discours du Prophète... (comme de juste bête noire des néo-cons, tous adeptes du surhomme juif tel que chanté par Jacques Attali...)...

Puisque la Voie, en plus islamique l’Alif, à la fois traverse et transcende les Mondes...

Encore une fois il est parfaitement possibles aux « hommes de bonne Volonté » de notre très chrétienne liturgie ― à défaut d’interpréter toutes ces découvertes dans le sens des dogmes monothéistes ― du moins de les réinsérer dans le faisceau de correspondances mises en relief par René Guénon et ses disciples...

Mais n’est-ce pas ce même maître qui, établissant la concordance de la Voie Droite (de la Fatiqhah) avec les Trois Gunas (de l’hindouisme), souligne la possibilité de la Voie à rebours...

A laquelle souscrivent, qu’ils en soient ou non conscient, les flots de plus en plus boueux des dupes de Pauwels et Bergier, et autres Charroux, (7)

Que le Shîtan vous trézicule ! ! ! ! ! ! !

TEXTE B- Une autre farce ― certes un peu moins grossière que celle qui consiste à voir dans les « Ovnis » des engins fabriqués en usine dernier cri...― est celle qui interprète tout rite initiatique figurant les « nâdis de la forme subtile » en termes de manipulation génétique....(1)

Mais le plus intéressant, dans ces interprétations présentant notre futur bio-technologique comme "résurgence" des civilisation disparues ― a trait à la façon dont sont systématiquement rabaissées les civilisation traditionnelles, au prétexte d’un appareillage Cyclope jointoyé de Fée...

On entend alors à propos des sites de Tiahuanaco comme Sacsahuayman un petit air qui en dit long sur les « initiés » aux commandes de notre civilisation terminale...

Comme quoi en fait tout cela est le fait de peuples depuis longtemps disparus, dont les Incas n’ont fait au mieux que reproduire, sans y rien comprendre, ce que leurs ont appris « les anciens dieux », comme de juste de race blanche....

Car la possibilité qu’il puisse avoir existé d’autres races à la peau claire que l’éternel européen (si possible d’ascendance nordique), n’effleure jamais nos darwiniens...

Zappant en somme tout ce nous apprend la comparaison et surtout la filiation des groupes sanguins...

Car s’il à bien massivement attestée des races de sang O (donneur universel...) ce sont bien les amérindiens, exterminés et, pour ce qui en subsistait, persécutés jusque dans leurs « croyances » non seulement par les protestants mais les catholiques....

Pour qui le culte du Peyolt, (nous rétablissons la vraie prononciation...), qui est comme le support végétal d’une entité Angélique (et même Archangélique) apparaît comme quelque chose d’insupportable à leur bibliolâtrie...

D’autant plus odieuse que nos nains n’entendent strictement rien à « la kabbale » (comprendre l’ensemble des doctrines, ordonnées aux mystères, véhiculées en hébreu)....

TEXTE C , 9 Août - Héron Gris nous apportant le premier tome des « Chroniques de Ğirku » d’un certain Anton Parks (p’tit gars de Pantin baragouinant le teuton avec peine) il vient la possibilité d’examiner de plus près ce genre de Reptiles...

La première chose qui frappe est bien entendu le contraste entre une excellente introduction façon « Guerres des Bush », (partant la détermination de certains à détruire le passé archéologique de l’Irak), et le roman proprement dit...

Texte ébouriffant..., censé illustrer la thèse principale, à savoir la généalogie « reptilienne » de l’Empire (toujours au singulier...), en termes johanniques de «  la Bête issue de la Mer », comme si « la Bête issue de la Terre » (actuellement dédoublée, voir détriplée (russes, chinois, arabes), n’avait jamais existé...

En effet, le noyau dur de cette fantaisie gorrhe *, à savoir l’analyse des textes dits sumériens, leur comparaison avec d’autres langues, étincelle d’autant plus par son absence que les spécialistes, hypnotisés par le sociologique, nagent par définition la grand brasse dès qu’il s’agit de Dieux …

― Mais au fait comment dit-on Dieu en Anglais ? ― God ??

― Et Reptile ? ― En anglais ? ― Non, en russe...

― En russe  !? Diable ….― C’est le mot … ― Je vous écoute …

Gad * … ― Gad ??? ! ! ! ! ― D’où, gadkiï... répugnant, visqueux .
..
―Au fait Daguesh ??? ― Dagon... ― « comme un poisson dans l’Eau... ?? »

― Ou l’huile de vidange... ― Ce qui suppose quand même une certaine culture ???

― Disons pour les vrais tireurs de ficelles, un scepticisme radical...

― Et pour la marionnette ??

― Un psittacisme breveté...― Vous voulez dire, diplômé ...

― Un perroquet, mariné un certain nombre d’années dans une « Ecole » où idéalisme équivaut peu ou prou à jobardise, sort lesté d’un style à étouffer quarante dindons...

― Ou trois Tyrannosaures....― l’Empire du Bien ???

― Il faut bien réaliser....― Vous voulez dire rentrer dans ses frais....

― C’est sur que la Guerre Froide à du coûter bonbon...

― Tout en assurant à certains de confortables carrières... ― Trop confortables …

― Et puis on prend des manières, comment dire ??? (de trafiquants, de maquereaux...)

― Vous oublier réaliser...― ???? ― Ou liquider ….

― Si je vous comprends bien, « L’Or..., liquide », la traductrice aura du mal...

― Tout doit disparaître...(passé, histoire, culture, nations..., sans parler des compétences, des savoirs dont la transmission est particulièrement fragile...). Rubrique Croissance, Hypnose et Jugement..., pour petits Potters plongés dans prophétie Maya...

― Histoire de la petite poudre bleue et de la Fée clochette...

1,2,3,4,5,6,7, violette, violette..., P- petite clochette....

** Bien entendu Gad rime avec GADLU et Iod avec Iad, (poison, en bouleau de Carélie...), have à nice borchtch...

suite P- Anges des nations, dieux de L’Orage, Asmodée, Dieu Unique.....


(1)- Mère de tous les délits de fuite, pour ne pas dire « Père du mensonge »..., la trop célèbre théorie de l’Evolution ... Sur ce thème délit wwww. prisedeconscience.org

(2)- la Maçonnerie, pour laquelle notre Tigre borgne avait les yeux de Rodrique..., représentant le type même d’une pseudo-tradition fabriquée avec des « coques astrales » (en plus kabbalistique des « débris » > < Débir, sanctuaire...) abandonnés par l’Esprit … (Cf Dachez et Kervella, édités par Dervy...)

(3)- la « régularité » comme les « multiple sens » des textes écrits en l’occurrence en hébreu en prennent évidemment un coup avec Régis Debray, Jean Soler, Thomas Römer, et autres tombeurs du Dieu unique...

Qu’il nous arrive de rejoindre, W- Salèm ou Jérusalem ou l’ancien testament revisité... ― mais dans une perspective exactement inverse, au sens où pour nous comme pour Platon, l’essentiel est dans « le merveilleux » et non dans le pseudo historique...Q -L’Oiseau de Feu - éléments -.

Voici donc, pour ne citer que les plus récents..., « Dieu un Itinéraire », R. Debray, Odile Jacob 2001- « l’invention du monothéisme », J. Soler, de Fallois, 2002, enfin toute une série de travaux signés Thomas Römer, (dernier en date, « l’invention de Dieu », Seuil, 2014)

Lesquels, curieusement, n’ont encore fait l’objet d’aucune mise en demeure de la part des officines spécialisées dans « le racisme et l’antisémitisme »...

Suite P- Anges des nations, dieux de L’Orage, Asmodée, Dieu Unique...., pour en finir avec les grosses termites sus-nommées, qui savent tout et ne comprennent rien...(et pour certains ne veulent surtout pas comprendre...).

(4)- Soulignons, avec Ishi (cf le Bâton de Parole)) que les savants modernes "ne savent pas" ce qu’est la Terre, d’où leurs pesantes explications quand aux choix de sanctuaires souterrains, par les peuples préhistoriques, dont on découvre chaque jours plus avant les prouesses en hydraulique ou en architecture...

(5) Si Ti c’est la Terre en chinois (et en breton, la maison), c’est parce que le rythme est la demeure du Verbe. donc du Ciel (Tien...). En arabe on transcrira donc par le T 400, avec deux yeux..., en hébreu par Tav-iod...

A contrario le machinisme, qui singe le Rythme..., fut-il dopé à l’informatique, ressemble de plus en plus à un piège infernal...

(6)- On trouve sur ce thème d’intéressantes précisions dans le roman "l’Orientaliste * ", brossant comme de juste le kacher dans le sens du poil et l’avorton dans celui de sa délicieuse subjectivité...(* Tom Reiss, Buchet / Chastel, 2005).

(7)- Jacques Bergier- interview de 1978 sur Youtube, très instructif, réparties rafraîchissantes... Sur le parcours de ce Maître, Baglis Tv (la valse des Diplodocus, en deuil de leurs illusions philosophales...).

TEXTE B- (1) Les « nâdis » de l’hindouisme ― nommés « méridiens » par les chinois et « fibres lumineuses » par le Sorcier Yaqui * ― support énergétique de toute conscience... ― sont « figurés », dans les représentations dites « artistiques », tant par les cheveux que les textiles (les rayons du Soleil et de la Lune...).

La question de leur « matérialité » (Frithjof Capra...) étant typique du plafond de verre bloquant les mouches plus ou moins frottées d’atomistique... Sur cette science, ses prouesses formidables, donc effroyables, et quelque part grotesques... **, J- atomisme, une secte dure..

Sur ce savoir - et dont le christianisme "primitif" avait une connaissance un peu plus précise que les désastreux talmudiques achevant de momifier « le peuple élu »... H- des Quatre Gamma de la Croix du Verbe..., sinon toute la rubrique...

* avant de déconner R- vrais et faux toltèques... (You said Castaneda ???)...
** au sens des théologiens, pour qui cette "fragrance" est la marque du Diable...