Accueil > le Monde subtil > Q- Du Bon Serpent, du bâton de Moïse et des œuvres des justes...

Q- Du Bon Serpent, du bâton de Moïse et des œuvres des justes...

mardi 16 décembre 2014

précédent P- Anges des nations, dieux de L’Orage, Asmodée, Dieu Unique.....

Le site C.R.O.M (du russe Kormit6, K.R.M, « nourrir », ici engraisser le démon...(1), réussissant le prodige de relancer, sous différends prétextes, la légende noire des jésuites (2) il vient, à propos de certaine apparition mettant un peu de baume sur l’âme tourmentée de Loyola, la possibilité d’aller un peu plus loin que l’érudition toujours un peu autistique des théologiens...

En effet, si «  l’homme fut serpent autrefois », le dogme évolutionniste
prend un méchant coup de vieux...

D’abord parce qu’il est insupportable à ses partisans que l’être fait
de chair et de sang ne soit que la projection (au degré articulé (3)
dirait les doggons ***), d’un état supérieur, fait de psychisme et d’énergie ;

Ensuite de par l’enveloppement de tout être vivant dans un germe infinitésimal...

Enfin et surtout de par la complexité du système, qui rend grotesques toutes les contorsions des transformistes..., Teillard de Chardin en tête (sur ce sinistre personnage, F- Oméga - ).

Ceci posé, nombre de « héros civilisateurs » (pour parler le jargon des agnostiques), sont décrits avec une composante Ophide, manière de dire la parfaite maîtrise du corps subtil, à commencer par la composante « Feu » (4), ce qui pourrait éclairer bien des énigmes...

Dont la plus étonnante, a trait à la description de certains Paradis, curieusement décrit comme Autres Terres, dont les habitants sont dits parfois descendre à notre niveau, chaque fois que la chose est jugée utile...

Thème traditionnel au sens du Vieux Chat, mais que toute une littérature pour epsilons perverti à plaisir...que ce soit au profit du Worse ou du Wasp...(5)

Le traitement de ces thèmes en théologie chrétienne, prends souvent la forme du Serpent d’Airain, dressé par le très mythique Moïse pour guérir des hébreux tout aussi fantasmés..., d’où le Bon Serpent des médiévaux...

C’est à dire un Messie dont la première mise en Croix, épouse délibérément cette forme, traitée selon les canons byzantins, pour qui tout réalisme relève de l’hérésie pure et simple...(cf le désastreux hors série de Valeurs Actuelles, de ce 11-12-2014, fertile en horreurs censées illustrer "le message de la Bible"...)

Mais le plus remarquable a trait au traitement abstrait du thème dans « la science des lettres » propre à l’ésotérisme islamique... le S de la lettre Yâ s’enroulant autour du I de l’Alif…, en simplifiant la kundalînî sous forme ascendante, de iésod en kéther, pour les amoureux transis de la kabbale...

En plus chinois le S séparant le Yinn du Yang, ce qui nous ramène au Serpent Blanc, et autres Mélusines, qu’une certaine fureur prétendit éradiquer au prétexte de chasse aux sorcières, conjuguant résidus spiritualistes et prétentions rationnelles....

&&&&&&&&&&&&&&&&

En effet et pour éclairer un peu le « péché Originel » il est arrivé, assez récemment selon Guénon, dans l’histoire de l’humanité (6), que la connaissance du corps subtil s’égare voire se pervertisses..

En pidgin occultisant, que la « magie blanche » soit concurrencée par la « noire », ce qui s’observe notamment dans le continent Africain, mais également dans la zone qui précisément pour cette raison, vit naître les trois monothéismes...

D’où les bâtons devenus serpents, celui de Moïse engloutissant ceux des sorciers de « Pharaon », etc, le tout relaté dans le style quelque peu rugueux de scribes accédant fort tard à l’écriture ...

Seconde captivité, moins 586, Esdras le Scribe, moins 459 etc...., réécrivant pour ne pas dire s’appropriant un passé dont il ne connaissent à peu près rien, soit dit en passant...W- Salèm ou Jérusalem ou l’ancien testament revisité...

A côté de l’homme Serpent, surgit donc l’homme mieux, la Dame Oiseau...,
mais que l’on ne saurait opposer tout uniment...

Puisque à côte de l’Ibis destructeur de reptiles il y le thème de
l’échassier « se nourrissant de reptiles »,
c’est à dire prenant pour base d’une réalisation proprement céleste
ou Angélique sa maîtrise du monde subtil proprement dit ...

Au fait cette maîtrise ???

Pour celui qui comprend Deutéronôme XXX, 11, cela va faire un bail que cet homme fait de chair est comme réduit au tiers visible du corps physiologique, d’où sa difficulté à entendre avec Jésus-Christ que « ni la chair ni le sang n’héritent du royaume »...

Et que pourtant, c’est bien en cheminant, dans ce corps périssable,
que l’on peut acquérir « un trésor dans les Cieux »...
Ce qui s’étend du simple croyant au chevalier en Quête du Graal...

En effet tout ce que tu fais s’inscrit, s’enroule dans la pelote ou encore les bandelettes de ta mémoire... la vraie mémoire, dont le cerveau n’est que le vestibule... pour rester simples... puisque le corps subtil s’étend bien au delà des bras et des jambes, encore que tout autrement que la vue et l’ouïe...

Ce qui « explique », que le couple originel soit « nu », mais et de ce fait la signification traditionnelle des vêtements comme des outils, enfin des Arts, comme celui de la soie..., encore une fois Art symbolique d’un mystère...

Comme le notait Frithjof Schuon (si malmené par ceux qui le pillent...), tes actes tissent, le tapis magique ou le linceul..., le tunique d’invisibilité ou de Nessus, Arbre maudit (Coran) ou « corps de gloire »...

Lequel n’a rien a voir avec la résurrection de la bidoche...,
autre dogme d’une Eglise devenue gâteuse...

Donc tes actes (et d’une certaine façon les objets que tu as façonné...), te suivent, tels des boulets ou des éponges, tel du Sel ou balsa... Et voici que déboulent les Entités de l’autre monde, gavials ou colibris, hyènes ou chats...(7)

Immédiatement sous forme humaine....

Aussitôt l’âme du banquier de fourguer ses subprimes, de l’industriel ses joujous à obsolescence calculée, le patron de grande surface ses préparations industrielles..., sans comprendre qu’il à affaire à des Esprits...

Et voici que le Bois de ta vie se mue en Arbre Zakoum... Que les couleurs fantastiques du Paradis se voilent, se ternissent, que tes créations frauduleuses retournent à la matière que tu sollicitas (8)

Rien que des métaux précieux, des terres rares... Pour faire quoi ??? ça ????
des amplis pour "musique" de singes malades , des petites truies en rut ….
des smartphones ???

Pour véhiculer à toute heure du jour et de la nuit les "valeurs" de Big Pig…,
des écrans télé, à « l’art contemporain »....

Il y a un Enfer et il y à … des Paradis...

Réfléchis cinq minutes avec ce qu’il te reste encore de ta raison boiteuse...
Pourquoi le Chat, le perroquet, le colibri ???
Réfléchis ou ne réfléchis pas, « tanto faz »...

&&&&&&&&&&&


(1)- exemplaire des méthodes exposées par Volkof... En effet si le topo sur Woodstock, (qui sert d’hameçon), tient la route, celui sur le 30 000 yogis en extase du … « thibétain », est loin de valoir OSS 117 à l’Ile de Pâques... A propos M- quand Dark Vador en trouve Quatre (1)....

(2)- au prétexte de l’origine juive d’un certain nombre de figures ecclésiastiques espagnoles..., tout en occultant les grandes dérives gauchiste, mais également teillardienne, (ergo Wienerienne...) de cet Ordre dans les années 1960.

(3)- Rappelons ici les légendes relatives à la création des systèmes d’écriture Quadméène (un peu moins trivial que phénicien...) ou Chinoise donc Ophide / Dragonesque... contrariant à 180 degrés l’évolution des pictogrammes vers l’abstraction, chère au tiers inculte...

***Jurubi écrit « doggons » et non dogons, pour la même raison que Clèbs dit
« peyolt » et non peyotl, et Ptah « gorrhe » au lieu de gore, mais vous pouvez toujours comptez les poils de leurs yacks...

(4)- légendes des Forgerons...A contrario toutes les prothèses technologiques (courants, ondes, drogues) sensées faire retrouver ces pouvoirs aux misérables cobayes des Officines travaillant sous Secrète Défonce...

(5)- « White Orthodox Rastapopoulos » razuméietça...D- Les Neuf Inconnus .......

(6)-Toujours dans C.R.O.M à propos du Kali Yuga dans lequel sous serions rentrés depuis 5000 ans selon ce site (6000, pour Guénon) on nous annonce une durée invraisemblable, alors que selon la tradition hindoue c’est précisément 6480 et des poussières...

(7)- Les disciples de Corbin retrouveront cette transmutation des êtres
comme de leurs actes in "Corps Spirituel et Terre céleste",1979 Bûcher*-Chastel
(un peu trop conceptuel à notre "goût"...).

(8)- idiotismes... en arabe les couleurs les plus magiques s’écrivent avec Z,
Fiat Lux s’écrit « Kun », avec un Nûn et non un Mîm comme Mà, symbole de la matière première..., et par « extension numérique » (41/401) des éléments...(Clèbs...).