Accueil > Mandorle et ovnis > K- Jésus Christ, "kabbaliste" ?!

K- Jésus Christ, "kabbaliste" ?!

tout ce que vous ne trouverez pas dans " le symbolisme de la Croix" d’un certain R. G...

mardi 6 septembre 2016

un Ovni qui interpelle... 9 novembre, ouvrages enfin disponibles...
Brisez vos chaînes... (théologiens, rabbins, Vulliaud, Guénon, Sholèm etc .......)
commandes okopsa@laposte.net.

En provenance de la même planète (Mercure pour les initiés...) et dans le droit fil des "Abstractions transcendantales" voici l’Ovni jumeau de Kitab el-Sukûn, intitulé

"Croix Longue et Croix de lettres, de Tibériade aux nestoriens"
l’Objet traité étant maintenant l’alphabet hébreu...

L’ouvrage, à paraître en Octobre, aux éditions Oko-Pça, tranche dans le vif des publications tant kabbalistiques que linguistiques, maçonniques ou théosophiques...,

ne fut-ce que pour l’excellente raison que construit, pour l’essentiel,
à partir des paraboles traitant des Poissons et des Pains... D’où le sous titre

"Hébreu carré, structure et mystère..."

On n’ira pas jusqu’à dire qu’un tel travail comblera les aspirations
des lecteurs de René Guénon, mais ce dont on est sûr c’est de la vive lumière
qui se fera jour dans l’esprit des connaisseurs, assez avisés pour remarquer
un certain nombre de lacunes..., d’hésitations, d’impasses, voire de non-dits...

Le sujet est traité de façon parfaitement technique, tant en lui-même ;
structures et emboîtements du "grand alphabet" qu’au niveau de sa conception... Impossible à attribuer à un petit peuple nomade, sédentarisé sur le tard, ignorant tout des nombres de la logique partant de la géométrie...

Science à propos de laquelle nos magiciens multiplient les cailloux...

Car et pour ne pas changer l’ouvrage comporte des magnifiques planches,
les unes illustrant le texte, les autres constituant à elles seules tout un "mutus liber"

Nous publierons bientôt sur le Site, francisé www.okopsa.com/ voire ici même ;
la Couverture, la Quatrième, enfin la Table des chapitres... Plus que jamais étranges, de toutes façons venus d’Ailleurs....

Mais vous pouvez d’ores et déjà réserver en tapant okopsa@laposte.net.

Le prix est à 33 euros en l’honneur de Jésus-Christ ......
mais vu les 80 feuillets, donc les 160 pages, le grammage Ivoire 120 grammes,
portant chaque exemplaire à 632 grammes, comptez 7 euros de plus
soit 40 comme le Désert que vous êtes en train de traverser...

Niger * sum, sed Formosa... Avec nos Salutations Inoxydables... AMZ

07- ci-joint Quatrième de couverture...

Croix Longue et Croix du Verbe (ou Des Poissons et des Pains...).

Il est pour le moins curieux que René Guenon, dans son fameux « symbolisme de la Croix » n’ait jamais vraiment approfondi la signification de ce Signe dans le christianisme — que ce soit sous forme de Croix à branches égales, dites Grecque — ou inégale, Croix Longue, dite Latine ― dans sa version à Triple traverse attribut, de ce fait même, d’une papauté en possession des Clefs de la science…

Il est vrai que nonobstant son rattachement au çufisme ― et singulièrement la dédicace comme la fameuse note 2 du chapitre III ― l’extraordinaire français devenu shéïkh, n’avait jamais vraiment creusé, du moins dans ses écrits, ce que l’ésotérisme islamique nomme Science ou Art des lettres...

Dont l’équivalent hébraïque sera, d’une certaine façon..., l’Objet de cet ouvrage...

En effet si les Croix mentionnées ci-dessus sont bien des Croix de Lettres, entendons renvoyant au jeu de structures inhérent à l’hébreu comme Idéographie, il faut se garder de l’anachronisme que représenterait le qualificatif de "kabbalistique", au sens médiéval du terme...

Autrement dit, l’ésotérisme dont il sera ici question ― attesté par le texte même des Evangiles, est antérieur par la même aux traités Yetsirah, Bahir, Zohar dont se réclament rabbins et kabbalistes... Que dire alors des grands clercs de la Renaissance... Ne disposant plus, à cette époque, que des lumières de juifs plus ou moins convertis, à un christianisme latin déjà sérieusement carencé en Sel...

Ce qui explique le succès du protestantisme, qui non content de balayer les latins, semble tout ignorer des chrétientés orientales, que dire alors des " hérésies " fondatrices... Comme le nestorianisme inclinant vers le pays des Mages... Des Rois Mages... Dont la science contient, entre autres choses, les principes, Arithmétiques, Géométriques, Idéographiques, de l’Alphabet tant vanté...

La première Partie, toute en équivalences ; Chandelier et Croix Longue, Crosses des Abbés d’Autrefois ― Lamèd et Quatre de Chiffre, partant Lame XII, dite du Pendu ― fera apparaître, étonnamment absente du "Symbolisme" sus-nommé..., l’étroite correspondance entre la Croix à triple traverse et un symbole Clef de l’ésotérisme islamique...

Ces perspectives dégagées nous pénétrerons dans la Crypte, dérobant aux regards la Vasque où s’ébattent les Cent-cinquante-trois Poissons de notre Pêche miraculeuse... Qui pour étrange que cela paraisse, sont comme l’envers, parfaitement ordonné, du Tétramorphe...

Tradition, selon saint Jean, remontant à l’apparition du Ressuscité à Tibériade, et sans lesquelles demeurerait à jamais muette la Croix du Verbe ― ou plus exactement ces Armes à Enquerre par excellence que sont les Armoiries du Royaume de Jérusalem...

Ce qui nous amènera dans la foulée (de ces raisins très Verts...) à traduire plus d’un formalisme, (Alchimique ou Chevaleresque...), dont l’incompréhension précipita plus d’un dans le Bourbier..., enfin pointer les pièges d’un symbolisme constructif promis à tous les égarements de l’humanisme...

Zoltan von Letay &
AAAutos-édités Anne-Marie Cadour
copyright Oko-Pçà 2016
ISBN : 978-2-9532669-4-8 33 €
okopsa@laposte.net

Table des Chapitres

En Guise de Préambule ; De la Croix et du Nimbe...

Première Partie ― Où les a priori évolutionnistes
rencontrent le Sçeau du Dragon...

I― Sauvages, barbares, civilisés (en revisitant Joseph de Maistre...)

II― Dragons et Idéographies... ou Nombres et Forme de l’Alèph. Samèqh.

III― Alphabets, à l’image de la Main, donc du Ciel... A propos du cardinal géométrique
résumant le Trait. Remarques sur les majuscules latines...

Deuxième Partie ― Des Trois Coupes contenant l’Eau précieuse,
ou genèse du Chandelier, de la Croix Latine, du Trait du Point...

I― De la Montagne, de l’Arbre, du Dôme et de la Coupe. Carrées et Obliques.

II― Eau et Feu ou des Trois Coupes...

III― Chandelier, Croix Longue, Fontaine, Khath-en-Nuthqah, ou les 7 Sceaux...

IV― Tav ou des Quatre régions de l’espace, droite et gauche, Haut et Bas...

V― Du Chandelier à la Croix des Papes, avantage de cette représentation...

VI― Chandelier Droit, Inversé, Permutations des Coupes...

VII― Chandelier Inversé, crucifixion Tête en bas, descente aux Enfers...

VIII― Gauche comme la Lune, Droite comme le Soleil, quand la raison ne suffit pas...

IX ― Formulations Symétriques extérieures au monothéisme... Bêtes Affrontées, Adossées, Aigle à deux Têtes, Aigle / Cygne, Lion / Licorne.

Troisième Partie ― Des Quatre Equerres de la Croix du Verbe.

I― Des nombres et des Lettres, Neuvaines et Mystères...

II― Rangements par réduction aux unités, Groupe des Stables.

III―153 Poissons ou Gammas / Reshim de la Pêche miraculeuse...

IV― Iod, Lamèd, Dalèt ― Lignum Vitae ou Mûrier Creux...

V― Vav, Mèm, ou des Epées et des Coupes...
VI― les Cinq Lettres Binaires ou des Cinq pains et deux Poissons.

VII― Chapitre où l’on fait connaissance des Trois Symétriques,
des nombres sollicités par Dante, enfin de l’Icône de la Transfiguration...

VIII― de la Croix du Verbe au Séraphin aux Huit Ailes,
Sceaux de Salomon par entrecroisement des Reshim,
application aux Clefs de saint Pierre.

IX― De la multiplication des Pains, ou de l’Art d’estomper les nombres.

Quatrième Partie ― Du Buisson Ardent au Lignum Vitae.

I― Sept Pommes d’Or, filet d’Argent, filet de Cuivre...

II― Quand l’Ange rencontre l’homme, ou de l’envers et de l’endroit du Buisson Ardent...

III― Quand la question de Moïse se décompose
en Tétragrammes classique et hermétique

IV― de la Coupe aux Lèvres ou du Guimel au Luz comme séjour d’Immortalité.

V― La binaire Mèm, ou à propos des deux moitiés de L’Œuf du Monde,
de la Géographie Sacrée et du "polythéisme" inhérent à ce mystère...

VI― Autorité Spirituelle et pouvoir temporel ou du Sphinx Égyptien
aux Bêtes du livre de Daniel... Analyse séphirotique de la Quatrième...

VII― A propos du "nombre de la Bête" dans l’Apocalypse attribuée à Jean...

VIII ― Symboles traditionnels revus et corrigés par l’Occultisme...
Du Triangle comme parodie des Sceaux de Salomon...

IX― du Nombre de la Bête à l’animation de sa Statue... (Etat, Science, Machines...).

Cinquième Partie ― Ascètes et Dragons.

I― Des mondes Oubliés, ou Propos sur le Dragon...

II― de l’Épée dans l’Enclume... Auges de Pierre et autres Crosses d’Abbalat...

III― Séphires et Lotus ou de la Voie graduelle.

IV― Dans le désert Egyptien ou de la Voie abrupte (propos sur les démons...)

V― Dragons et Géométrie ou à l’Ombre du Tav...

VI― Ancien testament, entre action psychologique, Prodiges, et symbolisme...

Sixième Partie ― du Nouveau testament aux "hérésies dogmatiques"...

I― ad Intra, ad Extra : Une "Trinité" trop savante..., en bouclier de David...

II― De la confusion entre créé et Incréé ou quand les Hypostases sont tout sauf des "personnes" ...

III― Une hérésie très politique ou du Filioque au nombre de la Bête.. .

IV― Résurrection de "la chair" ??? un contre-sens étonnamment charnel...

V― L’Interférence Bouddhique...(né avant tous les siècles, consubstantiel,
cloches et chapelets...).

Bibliographie succincte et peu diplomatique

Remerciements... planche finale


* Le texte latin dit Nigra, mais Niger, surtout pour un lusitain...
c’est plus fort, désolé pour la" grand-mère".