Accueil > Art des lettres, science des "nombres" ... > O- Ælm el-Qhuruf ; dans le Qoran, la Main, pourquoi ?? ?

O- Ælm el-Qhuruf ; dans le Qoran, la Main, pourquoi ?? ?

lundi 17 avril 2017

Vert comme l’Amande, Bleu comme le Ciel, mystère de la Main
que le Coran entrouvre..., laissant les sages chercher..., le plus souvent s’égarer...

Disons que si Dieu a Deux Mains c’est parce celle-ci sous forme humaine....
conjugue le sensible et l’intelligible... Le sensible c’est la Lune, donc la femme,
donc la Mer, donc la Vie...

L’intelligible est plus coton, et tu peux, toi qui erres, frappant à toutes portes...,
assoiffé au point de ne pas voir le Démon, comme de juste se réclamant de
"la science", rester scotché sur une réponse, qui dans son éclat te Voile l’essentiel...

Ainsi et pour rester dans le mystère des apparences, où si tu veux, des Signes
que les modernes soulèvent sans jamais transcender..., remarquons que,
pour nous..., la Lune, a même diamètre apparent que le Soleil...

la Lune donc la Nuit..., proportionnée au Jour, car il n’y là de hasard
que pour l’ignorant, voire le révolté...

En effet la Lune, donc le Rêve..., enveloppe le Jour... Comme d’aucuns,
se risquant au pouvoir de certaines Plantes, le constatent parfois à leur dépends....

Ne fut-ce que parce que même, et surtout dans les traditions de l’Homme Rouge,
il convient, comme dit le Coran..., de "rentrer dans les maisons par les portes"...

A son tour le Jour déterminera, ou encore enveloppera le Rêve,
et c’est là tout le sens de la religion...

Mais tout cela n’est encore que la première Main, de Dieu...

Car voici maintenant l’Autre Main, qui pour utiliser le même "Nombre",
en plus occidental la même structure, te fonde comme être rationnel...

Car si Cinq sont les sens comme Quatorze la Lune, celui-ci est périmètre,
du "Carré" du Dragon..., comme celui-là l’origine de l’ X majuscule des latins...

Et ici nous aurions tant de choses à dire si notre lecteur, osant franchir le pas,
se donnait la peine d’acquérir quelques bouteilles d’un Vin très précieux,
pour dire à la façon des vieux..., deux ou trois livres, qui laissent loin derrière
tout ce qu’a pu écrire René Guénon...

Que dire alors de ceux pour qui "le maître du Caire" n’est qu’un masque,
pour monstre, ou Chimère...

Mais voici la... Troisième Main de Dieu, que celle dite de Fatma, raconte à sa façon...

Puisque contenant très classiquement un Œil, avec cela de cette fameuse
couleur Bleue, qui est içi l’Eau de la science, qui présida à la conception,
ou plutôt la sortie de l’Egypte alphabétique... de l’arabe comme de l’hébreu...

En effet une fois l’Idée d’alphabet venue à l’entendement des Rishis
[Qâshâni dirait, des Prophètes...], ces systèmes se multiplièrent,
et à cet égard il faut s’incliner devant l’alphabet latin,
ne fut-ce que parce que plus d’une majuscule s’en retrouve dans l’Arabe,
comme le B ou le C, un grec dirait les portes Scées...*

Mais voici que l’hébreu, et fait plus extraordinaire encore, l’arabe...**,
se voient munis, pour parler le langage quelque peu idéologique des ensemblistes,
(cf Dieudonné...) d’une "loi de composition interne"...

Ne vois-tu donc pas, toi..., le disciple d’un homme qui a vu l’homme,
qui n’a pas vu l’Ours, nous voulons parler de la Polaire... que Dieu a façonné ta main selon deux sortes de Doigts... ***

Ce qui explique que, dans la comptine russe..., la Pie
(qui rime avec le voleur, en arabe ! ! !) donne à tous, mais pas au Pouce... ****

C’est en effet par le Pouce qui n’a que Deux Phalanges,
que tu distingues la droite de la gauche et le Haut du Bas...
et par l’Index ou le Majeur, le lien entre les apparences
ou les réalités ainsi distinguées...

Et c’est donc ainsi, par la Main, cette main que Dieu créa....,
donc par Deux et par Trois... que les alphabets susnommés
ont été ordonnées d’une façon proprement miraculeuse... *** **

Dont tes rabbins (1) comme tes ulémas (2), n’ont tout au plus qu’une vague idée, noyée dans un abominable fatras, tout en emphase grotesque,
car celui qui sait dit, ou ne dit pas...Voire dessine, sur le sable...

Comme Seïdna Aïssa ², dont les chrétiens célèbrent,
en ce jour de Pâques, la résurrection...

Et dans lequel Ibn Arabi lui-même reconnaît le Maître des Lettres...

Rendez-vous donc aux éditions Okop-Pçà, °

Toi le singe, ou la guenon, à triple besicles...

Puisses-tu dépenser dans le sentier d’Allah,

C’est à dire El Elion... *** ***

En hébreu comme le Chêne, donc en russe, comme le Chat...**** ***

Dimanche 16, Lundi 17 Avril, 2017...


* le B c’est le Aïn, le C c’est le Nûn...

** A 1200 ans de distance...

*** la queue de la petite Ourse, la Polaire, donc le Pôle, donc Alif,
toujours orthogonal, mieux, à plomb du sublunaire...

**** en russe Soroka voroka... donne lieu à une comptine pour enfants, comme quoi
la Pie voleuse prépare le gruau pour sa petite famille, elle donne à celui-ci (le petit doigt) à celui-ci (l’annulaire), à celui-ci (le majeur) etc, mais à celui-là, (en arrivant au pouce) elle ne donne pas....

En Arabe, saraqà c’est dérober, soustraire, içi à l’entendement...
Bel exemple, archaïque... de la langue des Oiseaux....

*** ** L’alphabet arabe ainsi "mesuré", étant comme la toute première faveur de Dieu, à l’image de l’hébreu qui l’a précédé, Fâtiqhah, verset 7

(1) - (ou les docteurs de la chrétienté...cf K- Jésus Christ, "kabbaliste" ?!
(2) - cf P- des abstractions transcendantales ou Kitab el sukun

Seïdna Aïssa ² ; En arabe, Jésus c’est [Æïn—yâ—sîn—alif maqsurah]
ou prosterné dans l’urne funéraire... On prononce Issà mais pour Jurubi,
c’est fourmi volante (en brésilien...). Donc Aïssa..., mais tu peux toujours
essayer de rattraper cette très impertinente émanation de la Gent Ailée...

° okopsa.overblog.com

*** *** CF René Guénon, étonnant commentaire sur la supériorité
de l’attribut le Très Haut sur celui de Tout Puissant) in //.../

**** *** Poème de Puchkin : Au fond d’une baie, un Chêne Vert,
et sur ce Chêne, une chaîne d’Or, et Nuit et Jour un Savant Chat,
faisant le Tour de cette chaîne là ...