Accueil > Symbolisme Zoomorphe ; langage et parodie ... > C-Tom cat

C-Tom cat

samedi 27 mai 2006

revu ce 09-03-2009-

Premier représentant des animaux à moustaches, ce signe ou encore ce caractère du Livre du Monde,(renvoyant aux Peuls comme aux Aïnos...), n’a pas été choisi sans raison, comme personnage des contes ...

Tom Cat

Longtemps ignoré de l’Europe (1) le Chat, porté par l’Egypte - ce lieu par excellence du monachisme (2)- suscitera du Couchant au Levant plus d’une légende ...

Relevons sans plus cette étonnante citation d’un Neptique *...

« le moine en état d’hésychia * est celui qui aspire à circonscrire l’incorporel dans une demeure de chair. L’esprit de l’hésychaste guette l’invisible comme le Chat guette la souris- ne dédaignez pas ma comparaison- vous montreriez que vous ne connaissez pas encore la solitude » 

dont la tradition sera reprise et amplifiée dans l’Islam le plus extérieur...

**************

Par exemple quand le Chat s’avère le seul le seul animal déclaré pur, et de ce fait le seul à être admis dans une Mosquée ...

A quoi s’ajoute l’anecdote célèbre du Prophète se devant d’aller à la prière, mais ne voulant à aucun prix déranger le Matou (selon les uns, la minouche enceinte selon les autres) qui dormait sa manche...que le Rasul * en conséquence découpa...

cette autre enfin, moins connue, d’un tout premier « compagnon », appelé de ce fait « le père du petit chat... » (ici, bien entendu le " néophyte ")

********************

Privilège qui s’éclaire à la légende, on jurerait négative..., selon laquelle l’Eveillé, sur le point de quitter ce " monde de la poussière ", reçut la visite de Douze animaux à qui furent confiés en conséquence les douze signes du Zodiaque, hormis le Chat, ce voyou...

Légende plus profonde qu’il n’y parait renvoyant, par delà son application sociale (3) aux Esprits répartis dans les Trois Règnes -

Dont l’Animal, en ses multiples espèces, et à commencer par le rat (4)- doivent être entendus comme autant de Pilotis maintenant

l’Ile du Tonal...(5)

***************

Le Chat toutefois reprend ses droits en Asie du Sud-Est, ou il représente peut être moins l’ermite que le sage capable de suivre la Voie en vivant dans ce monde....

Ce qui est du reste la matière de plus d’un traité, comme de juste récupéré par "le père du mensonge" (6)

Et ne parlons même pas de Cipango, dont les habitants usent d’une racine tout à fait inusitée (Néko...) pour nommer cet animal étrange, un des rares du règne animal à arborer avec les fontaines, des moustaches, à faire pâlir d’Artagnan...

Car immédiatement, et pour les vrais amoureux des chats, c’est notre Ma-tou, expert en « Mu-to », qui inventa cet exploit typique de la culture Peau-Rouge, à savoir que le guerrier qui en plein combat touche l’adversaire de son Bâton, le constitue de ce fait prisonnier ....(7)

**************

A cela près que le Chat dans un contexte plus sacerdotal..., tient plus de Boddhidharma que de Ken-Seï...,

comme l’illustre au demeurant le conte ou le Chat se voit confier un bébé Tigre, qui grandissant ne peut s’empêcher de vouloir jouer au chat et à la souris avec son maître..., lequel escalade un Arbre, ou un Tronc, ou un Mat Totem, qui laisse tout dépité notre Dato...

*** le Rat surnaturel &&&&&&&

D’où dans un autre conte, le passage assez difficile à interpréter, où un mystérieux maître-chat (Néko-No-Myo-Djutsu *) ne payant vraiment pas de mine, est pourtant seul à venir à bout d’un Rat non moins surnaturel...,

Conte des plus méta-physique (8) posant, à l’intention des champions, la délicate question des pouvoirs psychiques, ergo la limite des dits pouvoirs...- ce qui dans une culture de plus en plus guerrière ou chevaleresque, n’est pas des plus aisé...

*************

En effet si un brave de bonne souche * peut s’avérer particulièrement doué pour les pouvoirs "psychiques", il arrive tôt ou tard

soit que la tradition en question, ne puisse guère mener plus loin que les petits mystères, soit que le brave décidément, de "vieille" souche soit apte à aborder les grands mystères)(9)

que le Ciel demande à la Terre un adversaire à la hauteur...

Le Rat étant alors, de par ses ruses, sa férocité, sa puissance de nuisance,

moins (comme celui qui le combat...), "un tel fils d’un tel" , que l’expression d’un Dieu (Ange),

dont le pouvoir ne dépend plus du tout de la perfection individuelle...de toute façon soumise à la loi du Temps, par ailleurs mystère et non seulement fatalité ou finitude...(10)

****************

On peut au demeurant étendre la portée de ces contes, surtout à la fin d’une période Cyclique plus ou moins étendue... Alors et comme l’expression d’une Fonction cosmique, le Rat peut être littéralement "légion" ...(11)

Destinée à avertir une tradition ou un monde..., du caractère décidément obsolète des méthodes dont l’efficacité (ou à un autre point de vue, l’accord tacite du Ciel...,) présupposait tout un substratum...plus globalement tout un Equilibre (12.

Que les Puissances infernales ont, de fai, depuis trop longtemps modifié ou stérilisé, au point faire travailler une telle société à rebours ...(13)

retour sur X- Lézards martiaux....


(1) La belette dit-on remplaçant le chat dans cet office- en plus exotérique le thème de la martre et de l’écureuil, le rouge et le vert, le long de l’Arbre de vie, alors brun,(Icônes).

(2)- jacques Lacarrière - « les hommes ivres de Dieu » - après 250 pages d’intox...comme ne dirait pas Gonde, à qui nous devons cette citation- Ptah propose l’incorporel dans le corporel- c’est cela l’Alchimie, et si on refuse de comprendre, on retombe au niveau des forgerons au service de Typhon...-

(3) Le rat normal (et non le rat du Bronx...), pouvant servir de fixateur aux influences errantes ou encore de véhicule à des forces plus élevées....

De façon générale un Zodiaque est en surface une typologie, en profondeur une Astrologie- dont la chronobiologie des modernes représente une gentille imitation....

(4) Notons sans plus les espèces « transgéniques » comme les Cétacés (en charge des climats, comme de juste quasi anéanti par l‘homme blanc...)- les chauves-souris et les ornithorynques, clin d’œil s’il en fur de la Sagesse ou Maya -

(5) Il convient en effet d’étendre à toutes les espèces la doctrine du Sorcier (Yaqui) concernant les Anneaux de pouvoir accrochés au faire du monde, de façon à maintenir le Visible (et ce que le scientikus, dans sa cécité... appelle "les lois de la nature")- à contrario le « civilisé »....

(le Voyage à Ixtlan ; chapitre 16, section 15 avril 1962)

(6) Les traités persans du Moyen Age, soigneusement relookés ad usum merullum n’ont, cela va s’en dire, aucun rapport avec les idées, les pensées, et les sentiments de la trop fameuse intelligentsia européenne...

(7) Aurore à plat ventre derrière un buisson - Tigridol, surgit et la touche (surgit et dit vu...- Un, deux, trois, Soleil...)

Mu-to ; « la voie du karaté » de K.Tokitsu ; 1978. Ken-seï ; le saint au sabre (Musachi) ibid

Dato- le Tigre, à Sumatra. Daath, racine sémitique(georgien,mongol ??? Bata le géant) ;

(8) Le monde humain comprenant toute la gamme des possibilités dites (humainement- "les héros" au sens grec)du monde intermédiaire.

(9) Donc "innacessibles" à l’ascète cramponné à l’idée du "moi" //le Thème de la Puissance, dans les 4 ennemis C.Castanéda "l’herbe du diable"-(a contrario "les dieux"-au sens grec)

(10) Que ce soit dans les confessions d’Augustin, où dans le Zen, les saisons de l’âme, les Qualités, ou les dons du Ciel et de la Terre surgissent du Non temps, dans le temps, enfin y retournent, afin (dit le Coran) d’éprouver l’intelligence des gnostiques...

(11) Le « rat », c’est tout à tour le barbare, le mongol, « l’infidèle » , l’hérétique, le paysan, le sauvage...

Pour la tyrannie bourgeoise signant l’ère industrielle, le rat c’est l‘émigré, le prolétaire, qu’une certaine Finance se targua de piéger, via l’idéologie du communisme...,

lequel comme de juste, et malgré le contre-feu du nazisme, échappa à ses promoteurs...

Sur ce thème Bruno Hapel « René Guénon et le Roi du Monde » (Trédaniel 2001), complète de façon fort curieuse... le travail d’Albancelli (le pouvoir occulte contre la france) sur les "supérieurs inconnus" (de cette époque...) qu’aucun T.P.I par définition ne poursuivra...

(12) De façon très générale, l’avènement de la bourgeoisie achève de rendre irréversible la dégradation des peuples en masses...

D’où le caractère involontairement comique d’une certaine « droite » américaine, s’efforçant d’enrayer, à coup de bibles..., les effets de sa propre « croissance » sur la jeunesse.

(13) Bien évidemment la contre-initiation est différente selon les Ages et les castes prétendant (avec de plus ou moins de légitimité) au pouvoir-

A quoi s’ajoute la question des capacités propres à telle ou telle « race », que le gnostique nécessairement interprète ou hiérarchise dans un sens tout à fait différent des politiques, ou mentors..., acquis aux vues du Roux dragon...

*****Vocabulaire*****

Neptique* athonisme -qui ne dort pas, qui veille etc

*hésechia /pax profunda" la paix qui surpasse l’entendement / le nirvana : qui a cessé de "tirer" (cheminée) etc // Coomaasawamy

*Rasul- prophète légiférant -

en sémitique la racine R-S / R-Ch renvoie au mystère, à la tête- d’où associé au Vin, le français Rasade - sans parler de Shéhérasade- Racine relativement universelle, renvoyant à la royauté (rex, radjah) et son Blason le rouge ou les gueules -antidote le vert ou Sinople-

* m/m Chat vénérable art merveilleux -
d’où sur le Site "le Vieux Chat" pour René Guénon...

* Souche (Pén6- en russe ; PN- angle en hébreu ; NB Ciel en syriaque) - mémoire, énergie ancestrale, hérédité, que seule une vraie culture, donc une nourriture choisie... actualise etc...