Accueil > Bb comme bibliographie, Porte et Babel.... > E- D’un sanglier chargé du mont Suméru

E- D’un sanglier chargé du mont Suméru

à propos de R Guénon (médité par Aurore...)

dimanche 2 juillet 2006

retour N- de quelques idées chrétiennes devenues folles.. ....

début de chaîne. ce 12-01-2012, mille cent-onze visites - ce qui mérite un poëme :
"je viens voir à la Lune, sur le clocher jauni la Lune, comme un point un un I..."

Texte 2006 - Mi-curieux, mi-distrait nous feuilletons (le chien, le chat et les perroquets hyacinthe...), dans cette librairie de province, de J.P.Laurant "René Guenon, les enjeux d’une lecture", (Dervy 2006).

Curiosité, vu notre chemin hors du monde, et les coups de pattes de Cats, qui nous livre un panorama dantesque sur les guénoniens de stricte observance (1).

Distrait parce qu’un regard décanté par les années, les épreuves,
un parcours tout sauf « intellectuel », nous rend peu sensible aux conclusions, fussent-elles tout à fait pertinentes, des érudits...

Prudence enfin (pour les médiévistes, aux Trois yeux)(2), vu la légion de cafards, puces et autres rats d’égout (3) intentant un procès au Vieux Chat,

qu’un européen habitué au cabotage...,
découvre comme un Deniaud rencontre les Vents Alizés....

Ceci posé notons dans l’œuvre de Herr-Gê, quelques Translations,
(oh, juste quelques commas...), mais qui considérées de près,

montrent plusieurs Guénons..., correspondant à autant de phases,
métamorphoses, combats d’une intelligence qui, pour être au service de l’Esprit,
(et même du Saint Esprit), n’en suit pas moins son chemin, et par moments sa Voie...,

dans « le monde de la poussière », comme dit le Si Yéou Ki...

L’un des Gués (Non..., pas encore, simple passerelle...),
le tout premier,est du genre hyper-rationaliste...

Encore qu’en mode quelque peu ingénu, Palingénius en effet nous assène,
que l’on conçoit ou non « les Principes » et dès lors qu‘on les conçoit etc...

De la même veine l’assertion selon laquelle LA doctrine
(quelle doctrine ???)contient dès le départ toutes les sciences,
tout les Arts, toutes les adaptations,tout les métiers...

Enfin que pour Dieu (qui finit par avoir droit de cité...) le Temps,
(la manifestation effective) et tant qu’à faire les contingences les plus éphémères..., sont présentes de toute Eternité..., laquelle comme de juste, exclut toute succession* quelle qu’elle soit...( *et surtout répétition...20-01-12)

Car entre temps Guénon, un tout petit peu maçon tout de même..,
a rencontré le soufisme...

On crache encore (à la façon des Chats), sur le Dieu des religions anthropomorphes (Allah pas plus que Iahvé, n’ont jamais voulu signifier de telles superstitions...)(4),
mais on se rend peu à peu..., à l’hindouisme...

A sèchement parler, à une condensation un peu trop sublime de « l’Identité » Suprême...,due à la plume de yogis que le Sorcier dirait comme piégés par
« la Clarté », au sens de « second ennemi d’un homme de connaissance » (5),

qui se doit d’affronter les démons et les Dieux ....

Car bien entendu c’est d’un tel affrontement que surgit l’œuvre Immense,
à quelques bémols (pardon, dièses) près (6)...

Qui Affleurent un peu tard, pour les dopés, les drogués..., à cet sorte
d’uranium du mental, mais dont la genèse demeure infiniment Mystérieuse...

Car c‘est en somme presque au terme de sa vie que le grand, très grand Guénon, s‘avise enfin, cette fois en vrai musulman...(ou chrétien, respire enfin Maxence...)(7),
de la totale dépendancede l’être, donc du yogi, donc du « libéré vivant »
vis à vis du Principe...

Totale ??? Disons mieux, Parfaite....

Car glissements, erreurs, Vérités et Mirages, pièges et souricières
(pour les hyènes, les chacals, et les barbus venimeux)(8) jouent les alto
voir les Basses..., dans la partition « mystique » de la Divine Providence,
que nous n’hésiterons pas à compléter (9)

***** suivantG- (Palingenius, René ou) le Guénon Ovale... ou directement
K- en Chiens de Faïence....


(1) G.S.O pour les « initiés »... Avec ou sans les trois points des "frères",
qui n’ont pas la moindre idée de sa signification géométrique...,
venue directement de la Mesure sous tendant l’alphabet arabe...

Euclide élève d’Abraham, c’est bon pour les moldus...cfMOC ou la maçonnerie entre Occultisme et Cécité ;D- un lézard parmi les ruines ...

(2) Une des rares icônes chrétienne (avec la vierge aux Trois mains),
honorant le sens de l’Eternité....

(3) Ici le monsieur en mission chez les subversifs, ou l’Ennemi ...
Cela donne Guénon le « converti » ou encore, dans un article de Valeurs Actuelles
lors de la chute du Mur, à la fois « la fin d’un monde » (le camp du Mal ...) et,
juste à côté d’une présentation de Savoir Infini..., un petit topo du sieur Lawrence,
qui vu l’amalgame, vaut son pesant de puanteur ...

Rat d’égout : Par extension un pauvre, un sdf, un sans-papier, un Moussaoui...-
dont aucun journaliste, par définition, ne plaidera la grâce
(on est où en n’est pas un esclave rampant de la Haute Finance...).

(4) Au prétexte d‘une Géométrie qui, à considérer « les mystères de la lettre G »,
ou encore le satisfecit accordé à Réghini pour ses « nombres sacrés... »
demeure encore très profane, et même particulièrement tirée par les cheveux...(chapitre XVI livre de Ptah qui sur la question du tétracorde,
envoie Réghini par le fond)- www.okopsa.com)

(5) Dans « l’Herbe du diable et la petite fumée » de Castanéda...
"la Clarté",( les chinois dirait le Métal...) se caractérise entres autres
par une écriture perlée, minuscule, comme écrasée par une hyper concentration ...

(6) Comme dirait Ptah ce sont les tonalités dièses qui rentrent
les octaves ultra mineure, grande mineure, et mineure faible de SI, MI, LA...
(donc les tonalités bémols les octaves modales, symétriques donc majeures...)

(7) « RG le philosophe invisible » chapitre XIII, par J.L.Maxence à la fois
écrabouillé et fasciné, mais honnête...(presses de la Renaissance 2001)

(8) Rats d’égouts, intégristes- Coté catholique souvent glabres ... Alors ne voulant surtout pas entendre parler de Melkitsédeq... Se servant de Guénon pour démolir la société théosophique et le New Age, mais s’arrangeant pour faire croire au lecteur que la tradition primordiale c’est Blavastky... Dieu ce que ça peut être malhonnête, un curé, quand ça défend l’Eglise ...

(9) Pour harmoniser (à la guitare ou autrement) construire
directement les accords sur la vois d’alto ou la Basse (conseils d’Aurore)....

Symboliquement la Basse est le Taureau, les épreuves atteignent le corps-
pour la suite c’est moins facile, mais le Lion c’est la passion, et l’Aigle l’intelligence...