Accueil > Le regard des Cigognes.... > G- Idéo-Graphie ou des Abstractions Transcendantales

G- Idéo-Graphie ou des Abstractions Transcendantales

de la Métaphysique sous jacente aux caractères dits arabes (1)

mardi 13 septembre 2011

vous veniez peut-être de C- Vous avez dit langues sacrées ?? Bueno ??? précédent A - vous avez dit racines ???sinon B- langues chiffrées, langues sacrées ??, lien utileL-Catholicisme et Animisme,note(2).

Texte- Dernière Idéographie à procéder de la "science des nombres", l’alphabet arabe se prête bien mieux que l’hébreu (pourtant souché de même) à l’expression métaphysique des mystères.

JPEG - 132.4 ko

Ce 21 août, face à l’Ouest, sur cette côte sauvage, les Nuages dessinent un Losange couché étonnamment géométrique, nous évoquant immédiatement certaines stylisations du "Lam Alif", que nous nous préparons à mettre en ligne, tout spécialement à l‘attention de Cats (2)

C’est sans compter avec la Lune qui ce matin nous rappelle..., la nécessité de tenir le cap des Cigognes, qui délaisseront un certain temps le "Nirukta" pour cet "Art des lettres" essentiel à l’entendement de l’héritage templier...(3)

En effet, hébraïque ou arabique les deux alphabets, condensant la science cachée sous le Voile de la poésie (donc du rythme), s’analysent canoniquement sous forme de Croix à branches égales, dites "grecques", dont nous ne retiendrons ici que deux variantes :

La variante chevaleresque, ou Croix pattée, résumant l’Hébreu- la variante métaphysique ou Croix de Jérusalem, résumant l’Arabe...

Car c’est bien entendu à ces deux condensations, prodigieusement lapidaires, de la Sagesse..., que remontent le trop fameux "rassembler ce qui est épars" ou, pire, le "je ne sais qu’épeler" ...

[dont se réclament "les ânes revêtus de la peau des Lions", et autre guenons (chaussant bésicles) recrutant tout azimut, notamment au motif de certaine conclusion, quelque peu hâtive..., du Vieux Chat...(4)]

&&&& &&& &&&&

Nous proposons donc quelques lectures des caractères propres à la Troisième révélation, actuellement en proie à toutes les influences émanées du Satellite Sombre,

comme le montre entre autres (5) l’enlisement de trop d’érudits présentant "les lettres", ou plutôt leur traitement çufique, comme une sorte d’épouvantail,

d’autant plus rebutant que ces messieurs, qui ne songent jamais à puiser dans la prodigieuse calligraphie Arabe, sont encore moins capables de se donner la peine de poser leur plume pour prendre un crayon....(6)

JPEG - 125.3 ko

Nous épaissirons peu à peu les schémas proposés avec le minimum discursif, nous contentant pour cette première mise en ligne de l’Alif et du Bâ... En effet c’est à la page blanche ou Infinité de l’espace que correspond proprement l’Absolu ou Infini....(7)

Le "sukun" ou petit Cercle au dessus de l’Alif est dont l’Absolu déjà relatif de l’Etre, à qui incombe la conception des mondes manifestés, partant de la séparation comme de la compatibilité des possibles, enfin de la réfraction de tous les mondes en chacun...(8)

C’est donc le "Hamza" ou demi-cercle ouvert (ou rompu) par un début de sécante, qui représente à proprement parler le Verbe ou Fiat Lux ...

*************

La ligne verticale ou Alif proprement dit est l’Essence déployée en mode subtil - la ligne horizontale, le plan de manifestation qui va permettre la condensation de cette essence, sous forme de graine, soit le point unique sous le Bâ, déterminant cette lettre...(9)

*************

Remarquons toutefois que ces points diacritiques sont, comme le "Sukun", des cercles, que leur Noirceur ou Blancheur est chacune susceptible immédiatement de deux sens complémentaires, et à un niveau inférieur opposés ...

Enfin que ce Muet langage, tout à fait étranger à la singerie philosophique, se contemple avec le moins de mots, le moins de "bruit" possible- et l’on commencera de se représenter l’Immensité des prodiges, merveilles, qui attendent,(ou attendaient)(10) le héros capable de s’engager sur cette Voie...

JPEG - 73.6 ko
idéo-graphie arabe-1

, suite article H- Krâ , Krâa, krâa

17-08-06 déjà 6471 visites-23-09-09-on monte à 11213
13-09-11, à ce jour, plus de 17600...

Bon,comme dit Aurore, il est temps de rédiger un petit cahier illustré (pour les érudits un "liber" pas tout à fait "mutus").

toute la difficulté se ramenant à la taille de nos pierres, ni trop savant ni trop simple, et ce n’est pas simple ! ! ! ! comptez jusqu’à sept, violette, violette...(herr Gé...)//13-09-10.

13-02-11-Le travail avance, malgré les retards, car il y a déjà matière à trois ouvrages, le plus difficile n’étant pas l’exposé en lui même mais l’ordre ou gradation dans les Arcanes, enfin les nombreuses planches retravaillées sur écran : sera proposé sur www.okopsa.com, avec le même titre (le sous-titre est une surprise...

Au fait le voici...

Autres planches, dévoilant les principes et systématisant les Arcanes- P- des abstractions transcendantales ou Kitab el sukun... //C-srs-2013.


(1) Comme tous les glyphes inspirés, dérivant du Carré du Dragon (ce "carré" like square ou rectangulaire, ce "Long" du chinois, qui nous donne "langue", au sens de verbe ou "glaive à deux tranchants").

sur le Modèle à l’origine tant de la Trigrammatique que de l’Alif (graphique et numérique) se reporter en C- la sphère 14 ou prédestination et destin

(2) Assurément 33ème, Cats, pourtant vrai Godzilla des mathématiques, nous avoue franchement n‘avoir aucune doctrine du Carré Long, que dire alors de nos modernes sicaires-de-la-truffe (try to translate it...)

29-01-10.Lam-Alif cfA- Art des lettres/science des nombres (1).

(3) Entre guillemets...Comme l‘observe finement Reyor (dans ses pavés d‘auto-suggestion creuse édité chez Arché) l‘organisation chevaleresque (destinée à assécher celle de la Table Ronde, gémirait ici Markale), devait servir de couverture à un cercle plus intérieur, qui a salement laissé tomber " les Blancs Manteaux "...

(4) (R.Guénon) about l’origine et la nature des rituels, proposés par l’Honorable Société, qui du point de vue monothéiste (pour pas dire prophétique...), ne dépasse pas le niveau strictement psychique..., de condensation des égrégores générés naturellement par telle ou telle activité ... Pour dire autrement les « sacramentels » chers aux contempteurs (par ailleurs plus ou moins sourds, muets et aveugles) du Vieux Chat...L- comme EL, ou quand Guénon ne voit pas ......

(5) Hypothèse d‘une influence venu du Froid, dans la geste Ayatollesque, dont le bien aimé fondateur fait l’objet d’études de plus en plus précises...(cf Dalaï Lama...)

(6) S’il est déjà frustrant chez un Schuon, mieux un Titus Burckhardt, de ne pas avoir en arabe les mots technique du soufisme, ce défaut dévient insupportable chez Denis Gril comme Chodkiewicz, dont les gribouillis minimalistes attestent d’une totale stérilité de l’Imaginaire-

peut-être artificielle, nous voulons dire voulue par des SR acquis aux thèses venues de l’ancienne Terre des Morts....

" les Illuminations de la Mecque- Ibn Arabi " anthologie spiritualités vivantes (??) Albin Michel 1997 .

(7) Dans une vision tout autre qu‘abstraite (au sens vulgaire), cette page blanche renvoie au Silence ou à ces Neiges, formant les précieux ouvrages non écrits...acquis par San Tsang au terme de son pèlerinage au Pôle de la Joie...

Même mystère dans la « Thorah » en Noir et Blanc, la Mère du Livre, enfin dans le merveilleux (donc véridique...) passage de « Bêtes, hommes, et Dieux »..., où des Tortues célestes synthétisent et consignent (à l‘intention des élus comme en préparation du « siècle à venir »), les conclusions de " la science divine du siècle "...

(8) Le soit disant hasard vient du désordre croissant affectant en chacun ce Reflet, qui de facteur d’équilibre au commencement par exemple, de la vie individuelle, devient facteur de déséquilibre au fur et à mesure que se ternit la conscience du Miroir(ou à un autre niveau, que se rapetisse la capacité de synthèse des élites).

(9) Soit la Poule pour l’Alif, mais l’Oeuf pour le point diacritique sous le Bâ....

En effet la poule précède l’œuf comme l’algèbre ses formules, ou encore la forme humaine (divinement imaginée dirait Gauguin...), déployée, polarisée, (où si tu veux « modélisée » en mode subtil...), précède sa condensation (sous forme corporelle ou vitale, dans l’extase naturelle...).

(10) Comme dit le sorcier à Castanéda après « une bataille de pouvoir » (Ixtlan), tout ce que tu dont tu a été témoin est bien réel (il ajoute de ce monde, sous entendu humain), et ressurgira lorsque tu seras de nouveau prêt...

On retrouve ce Brouillard, dans certains contes celtiques, dans une étonnante isométrie..., car il s’agit là, véritablement, de la condensation (dans le milieu physique terrestre), d’autres " dimensions " (R.G dirait " degrés ", de ce même état humain), que les spécialistes en ovnis artificiels peuvent toujours singer....