Accueil > le Monde subtil > K- cyborgs et surhomme ....

K- cyborgs et surhomme ....

rapportés à la lumière Intelligible....

jeudi 5 octobre 2006

précédent J- démons et cyborgs ...

La montagne de la Lune (du Purgatoire chez Dante)(1) s’entends d’abord du corps, où plutôt de la hiérarchie des puissances à l’oeuvre dans cet « attelage » ou « véhicule » ....

Nous voulons parler de la théorie intégrale de la circulation des énergies, théorie impliquant celle des « trois mondes »,

d’où résulte que non seulement un « hylique » (le taureau) mais encore un « psychique » (le lion), demeure déséquilibré par définition...

S’en suivrait-il que seul un « pneumatique » (l’aigle, au sens intellectuel rationnel) représente l’équilibre véritable ???

Et bien non, car ce qui manque alors c’est avec la prise de conscience de la relativité, donc de la finitude des affaires humaines,

c’est le désir et la capacité à opérer la « métanoïa » (les pères grecs), « le retour » (le Tao), seul moyen (dirait encore les initiés de la primitive « église ») pour que l’homme

naturellement jouet de ces Puissances...,

devienne un Ange (2).

Théorie éclairant les limites de l’Art médical, fut-il représenté par quelque chose d’aussi « adamique » que l’Acupuncture, trop souvent réduite à sa surface positiviste (3),

et de ce fait ne tenant alors aucun compte des effets pathologiques de la stagnation psychique comme de la régression intellectuelle et spirituelle,

brefs des mille et un maux qui ne peuvent pas ne pas affecter le matérialiste, l’athée et l’agnostique...

Il y a donc, à ne considérer que l’aspect proprement énergétique du véhicule, trois états correspondants d’une certaine façons aux trois âges de la vie active, enfin un quatrième, culminant dans le Non-agir ...(4)

états dont la correspondance ou encore la mise en application dans l’ordre social explique la stabilité des civilisations traditionnelles, comme l’instabilité de la nôtre qui en arrive à nier toute espèce de transcendance ...

Dans une accélération de plus en plus Fatale...

****************

Toutefois il ne faudrait pas croire qu’une civilisation, fut-elle métaphysique en son principe, puisse indéfiniment échapper à l’action du temps..., le cosmos lui même se modifiant d’Age en âge,

et la disparition progressive de certaines capacités, propres au très vieilles races, allant de pair avec les ambitions des nouveaux venus, n’ayant rien de plus pressé que de ranger dans l’Infernal ce qui en réalité relevait tout simplement du chtonien...(5)

Il y a donc une limite à la régulation du psychisme collectif, la centralisation comme la prise de pouvoir par une caste militaire, le naturalisme subséquent, préparant le maniérisme gras des marchands, qui à leur tout prétendent...,

l’ultime et fugace retour à l’équilibre par les totalitarismes propres à la quatrième caste, se traduisant par autant de régressions dans les rapports de l’homme au transcendant, de l’homme à la Nature, du mâle avec la femme, enfin de la pensée avec le corps...

De sorte qu’un certain nombre de progrès, y compris dans l’Art médical, ne sont progrès que relatifs, un peu comme une prothèse remplaçant vaille que vaille un organe comme usé par une faculté privée de tout principe direction, ascèse, transmutation, et qui ne s’exerce plus que par réflexe...

Par quoi l’on comprendra qu’un aspect essentiel de cette « circulation », (dont le métabolisme organique ne constitue jamais que le premier étage), tient au rangement, Transmutation de ces énergies, à tout les degrés du véhicule individuel humain,

dont la théorie complète devrait tenir compte aussi bien de la complexion extérieure que de dispositions intérieures... Personne peu équilibrée ou faible, violente et chaude, passionnelle et froide, faible et froide, déséquilibrée et forte ....

*****************

On pourrait encore évoquer les interférences entre un moi et une collectivité, non plus à l’état de Veille, mais également à l’état de Rêve,

état où le golèm (ici l’inconscient personnel) rencontre, de façon non moins inconsciente..., l’égrégore subtil généré par des activité aussi dissemblables que la médecine, la musique, la politique..., ou tels exercices « occultes »...(6)

Allons plus loin, une personne sensible, ou assez audacieuse pour expérimenter telle ou telle drogue, enfin assez crédule pour croire trouver un guide valable dans telle ou telle organisation expérimentant la manipulation de la psyché....

rencontre, à l’état de rêve, un « objet » ou une « ligne de force », laquelle capte l’attention, tout en commençant subtilement de vider le rêveur, qui passe progressivement du fantasme au cauchemar.

Application, le scientifique..., qui ne remontant jamais à la source de sa « créativité » , peut franchir une dernière étape, en ce qui le concerne tout à fait ultime...,

car par un effet de rétroaction on ne peut plus heuristique, il ne fait que nourrir le modèle que se déploie devant ses yeux... Modèle qui au réveil se traduira par une inspiration « géniale » qui prendra tôt ou tard la forme d’appareils de plus en plus sophistiqués...

Ne fut-ce qu’en raison des illusions des industriels, bailleurs de fond, et autres politiques, ne remontant jamais aux mille et une loges, écoles, cénacles, églises, émanées en réalité du « Roux dragon », Barboiseau dirait de cette racaille, (contre) initiatique..., qui détermine la politique en occident...(7)

En occident et chez ses clones, marxistes, capitalistes voire islamistes... Vous avez dit esprits renards ?? Mais non, juste pensé...

En effet si la « déification » « transmutation » ou telle image que l’on voudra était le travail propre aux élites métaphysiques, il devrait aller de soi que nos élites à rebours ne peuvent que singer le Tao, le chemin, la Vérité et la vie...

Via une acupuncture mécaniste et électrique, via des techniques de détraquement par ondes à distance, des implants télépathes, enfin l’embryologie nécessaire au triomphe du surhomme..., pour résumer les futures conquêtes des nanotechnologies...

Mais peut être que l’Antéchrist, si tant est qu’il prenne corps sera un nain

sur doué..., hyper cool, branché...

et surtout, pédé...

revu ce 19-02-10 /A// 2011 lien M- quand Dark Vador en trouve Quatre (1).


(1) Le troisième Ciel de saint Paul...

(2) Seul moyen dirait le zenn, cette Grande route (Maha-yâna) réduite à ses balises..., de recouvrir « le visage d’avant sa propre naissance », possibilité réalisée par d’innombrables « saints » au cours des Ages,

et dont la manifestation (même en climat chrétien) prend alors la forme d’un enfant extraordinairement joyeux et lumineux...

(3) A preuve les possibilités « magiques » inhérentes à ce « char » et dont la doctrine relève du taoïsme à proprement parler, donc d’une ascèse qui religieusement parlant demande la consommation du « sacrifice »,

seul moyen d’obtenir, avec un dés-engorgement durable des nâdis de la forme subtile, le rétablissement des communications entre la Terre et le Ciel...

(4) On pourrait définir le ne-pas-faire du Sorcier (de Castanéda) comme une technique ordonnée au Non agir...

(5) C’est en effet par des considérations de cet ordre qu’il convient de méditer la Rigueur des kabbalistes...

comme de juste récupérée par des rabbins ne voyant rien au delà de l’exotérisme borné dont ils accablent le peuple (soit disant élu ...).

(6) Ces derniers, dans le cadre d’un civilisation telle que la nôtre, générant des pathologies d’autant moins guérissable que ce qui manques par définition à la seconde Bête (la science telle que conçue par les modernes...) c’est tout simplement, avec la connaissance des principes, celle des moyens de sa réalisation ...

(7) Nous avons déjà mentionné « la porte des étoiles » aux éditions du Rocher...,

mais se multiplient chez vos libraires, les dessous sur les fantastiques expériences couvertes par le secret défense de tout les pays « civilisés »,

dont les « gurus » ne réalisent jamais la prodigieuse nocivité pour la psyché collective... * aller simple ; chute et dissolution dans le bourbier... double pour le contre-initié...

(8)" l’homme artificiel" M de Pracontal, édité par Denoël Impacts 2002- sous titre ; " golèms, robots, clones, cyborgs ", dessoude nombre de crypto-mythes relayés par ce fléau, les mass-médias...