Accueil > C comme "conneries"

C comme "conneries"

Destinée à illustrer la désinformation neuronale cette rubrique pointera les limites des dialogues tronqués pour l’essentiel ;

opposition entre croyant et incroyant, Dieu et « La » science, « fondamentalistes » versus évolution, « philosophie » et religion, fussent-ils alimentés par la plus scrupuleuse érudition, vus d’un peu plus haut sont non seulement à peu près de nulle utilité pour le discernement des esprits…,

mais servent surtout de paravent à ce vice, (historiquement...) anglais par excellence qui consiste à mêler intimement occultisme et politique.

La rubrique "conneries" est donc à usage du littéraire, du théologien enfin du philosophe spiritualiste qui ne sait rien des coulisses ou l’Or à un goût de sang * et plus que jamais d’absinthe intellectuelle

(*le Dieu couleur de Lune, dont le bon peuple soupçonne non sans raison qu’il prend sa source dans les cimetières dit à ce sujet Bernanos )