Accueil > le Monde subtil

le Monde subtil

Avis aux visiteurs déboulant directement sur cette rubrique….

 "Le Monde subtil" que le scientikus explore à sa façon, a pour symbole, mieux pour expression sensible… l’élément liquide (et gazeux), à partir duquel Dieu (dans le Coran) mieux, Lui-les-Dieux (dans la genèse hébraïque), mieux encore Fo-Hi et Ni-Kua, chez le chinois, le couple des Nommos chez les doggons…, élabore la Vie, donc les dédales du Temps, comme les mystères de la Mort …

La rubrique toutefois démarre très lentement, de façon à rétablir le lien entre le religieux et le sacré- le sacré et le divin- alors et de ce fait introduisant aux traditions passées à l’état non sensible...,

et dont la résurgence (le thème des sept Sages, résidant dans l’étoile Polaire, pour les hindous), à la suite des cataclysmes rythmant le déroulement temporel, fonde le monothéisme (le thème des Anges) - petit abrégé en trois Anneaux…., de mystères transcendant les prophètes et les Dieux…

De facto, correspondant à la Mer dans le ternaire Terre, Mer, Ciel, " le monde subtil " renvoie à l’énergie, la vie, la conscience sous forme non corporelle, au sens de physiologique.

les références immédiates sont, du côté européen, le Guénon fantastique du " Roi du Monde " ou encore de certains chapitres du " règne de la quantité et des signes des temps ", enfin de " l’erreur spirite "....

Venus d’Outre Atlantique, (exclusivement) les cinq premiers ouvrages de Carlos Castaneda, agrégé à la tradition Toltèque, où " le monde subtil " est décrit comme "le Nagual",

préventivement R- vrais et faux toltèques... (You said Castaneda ???).