Accueil > Le coin du Serpent....(Jararàca) > B— misogynie et monachisme.

B— misogynie et monachisme.

mercredi 22 novembre 2006

retour sur O -condition féminine ou la Femme et le Squelette....

Sous forme stricte (bouddhisme, christianisme), le monachisme ne va pas, de ce fait même, sans une certaine misogynie - surtout lorsque comparé au modèle antérieur (1).

sur le plan sexuel (voire affectif), de beaucoup plus souple, au grand scandale des puritains, aussi rigides dans leur absence de doctrine, qu’impuissants à réaliser leur objectifs..., imaginaires...

De facto la racine de cette façon de voir renvoie à l’ésotérisme, nous voulons dire aux doctrines et méthodes inhérentes aux capacités « adamiques », et dont la réalisation, dans le monothéisme, renvoie toujours à « l’imitation » des prophètes, d’où un clivage, au niveau des mystères, ignoré de l’antiquité classique ...

En effet l’irruption monothéiste, ordonnée aux dernières phases de l’Age sombre rappelle, avec l’immensité des Ages nous séparant du couple originel,

la quasi impossibilité de prétendre à des « pouvoirs » ne trouvant plus, dans l’ambiance cosmique elle même, la possibilité de leur actualisation ...(2)-

et certes de ce point de vue l’hermétisme lui même, apparaît comme une sorte d’hérésie, ne tenant pas compte de la Chute, dans une sorte de collusion fallacieuse entre ignorance et présomption ...

Nous disons bien de ce point de vue, id est de celui des peuples amenés à réaliser le monothéisme

car ici, comme dans les étonnantes écoles en lesquelles a fini par « se diviser » le bouddhisme, la race, (en russe de même racine que matière première ou minerai), joue son rôle -

comme toute qualité, de ce fait à la foi affirmation (de certaines capacités ) et négation, (de possibilités aussi bien inférieures que supérieures) mais devenues comme inaccessibles-

Affinons - de même que l’homme fut « serpent » autrefois, Fo-Hi et Ni-kua, les Nommos des doggons..., demeurent la racine de toute humanité,

même si celle-ci apparaît comme définitivement tributaire de « la forme corporelle » (3).

Ainsi ce sont bien les mêmes pouvoirs, capacités propres à « l’homme parfait », que recherche le moine - c’est à dire celui qui à vocation à être moine, et pour lequel les Trois voeux sont un moyen, non une fin ...(4)-

Moyens comme règle (monastique) tenant toutefois compte de l’extraordinaire « distance » qui, à la fin du Manvantâra, sépare l’actuelle humanité terrestre, des humanités célestes ou Angéliques...(5),

correspondant à autant de Mondes..., dont la révélation (le Coran dirait « les signes ») renvoie sur Terre à autant d’espèces, ou Voiles, que le psycho-rigide, assoiffé de sainteté..., ne sait pas lire - pour nous limiter aux apparences de la Vie ...

Puisque du martin pêcheur à l’oiseau quetzal, du dauphin à la Baleine, de l’araignée au cristal (qui songe ...), tout chante la Louange (en zenn la prédication de l’inanimé),

et certes il faut être fou, « amens » pour ne pas mesurer l’étendue des crimes (comme dirait de Maistre...) rendue possibles grâce à la machine, donc l’avènement de la techno-science

(notre Seconde Bête tant idolâtrée....)

En effet le propre d’une civilisation dont les élites ont choisi la Bestialité, (antiquité gréco romaine, judaïsme du temps de Jésus, renaissance) est de rechercher, de nos jours perfectionner à l’infini...

ce qui permet, tout spécialement aux classes dirigeantes, d’échapper aux conséquences de ses actes....

Conséquences que le moine prétends trancher à la racine, en se refusant de procréer comme de jouir,

et Dieu sait si la jouissance, notamment sous formes déviante (6)... était recherchée par ces jeunes snobs que furent au départ nombre de futurs pères de l’Eglise...,

laquelle petit à petit s’efforça de rendre au mariage sa sainteté, tout en déséquilibrant de proche en proche (primauté de l’évêque de Rome aidant...), toute la société...(7)

Car il allait de soi, au tout débuts du monachisme, que l’homme, le mâle, avait déjà goûté aux plaisirs de la vie...

Que c’était un adulte, saisi d’une terreur métaphysique devant la révélation de possibilités que sa vie mondaine ne lui laissait même pas soupçonner,

qui décidait de s’investir totalement dans une ascèse des sens, comme de cette intelligence des mystères....

faisant apparaître la philosophie (au sens vulgaire...), comme un sous produit tout juste bon à dégrossir les béotiens ...

Ce dont témoignait l’adage athonite selon lequel seul un jeune homme dont la barbe pouvait retenir un peigne, avait le droit de postuler... (8)

Donc le moine, par définition de sa voie, est misogyne, c’est à dire veut échapper au cycle de la génération..., afin de renaître au Ciel...

Pas si simple... En effet le christianisme réellement gnostique des origines connaissait fort bien, à défaut de les formuler dans les mêmes termes...,

les deux hérésies bouddhistes, dites « éternaliste » et « nihiliste » (9)

Comme en témoigne les célèbres paroles où le divin maître fustige les pharisiens, en bons croyants furieusement « éternalistes »,

comme s’il suffisait de respecter une norme sociale pour réalise l’envers gnostique d’une morale,

c’est à dire d’une éthique ordonnée à la réalisation d’un mystère..., soit dit en passant nous entretenant de la Vie (éternelle)(10)

Comme en témoigne, cette fois serrant de près notre sujet, cette autre assertion, comme quoi

si un homme ne hait pas son père, sa mère, ses amis, ses enfants, il ne saurait Le suivre -

phrase étonnante ou précisément l’épouse n’est pas mentionnée...,

détail peu remarqué des " violents " se réclamant du passage où il est question de " l’eunuque " c’est à dire de celui qui prétends ne plus céder aux charmes d’Eve ...

Heureusement voici l’Islam, où il est plutôt recommandé, après moulte petites nubiennes (11)(manifestement engendrées par Lilith...) (12)...de prendre épouse..., voir de carrer sa « maison » en prenant quatre épouses ...

A la grande horreur des féministes...,

qui au demeurant ont tout à fait raison d’en finir avec les hypocrisies bourgeoises ou catholiques (13), mais ceci est une autre histoire, et nous avons à peine commencer de dégrossir... notre sujet...


(1) Esotérique, gyrovague, sans obligation particulière- aux Indes, en Chine, dans le monde dit Celtique....

(2) Cette différence (des périodes cycliques) se retrouve jusque dans le Sorcier de Castanéda, évoquant un Temps ou « le pouvoir » était encore d’accès relativement aisé..., avec pour corollaire, de la part des hommes une grande avidité....

(3) Au sens ordinaire de corps, fait de chair et de sang...

(4) La continence en vue de la chasteté- l’obéissance en vue du détachement -la pauvreté en vue du non manifesté ou Invisible, immédiatement « le Nagual » ou « la Mer » (des écritures) où s’effectue la navigation de saint Brendan...(de Brann, Voronn en russe).

(5) Il est évidemment pénible aux damnés de tout poil, (écaille, enclume...) d’admettre l’existence des mondes Angéliques, où réside pourtant la raison du naufrage de tant d’oeuvres nuisibles, vaines, ou inutiles ...

(6) L’homosexualité, comme tare naturelle, (affectant un tout petit pourcentage de la population) est à distinguer du vice (alors contre nature )- dont l’expansion relève d’un certain nombre de causes allant d’une claustration trop rigoureuse (du beau sexe) au militarisme..., enfin de la mise en oeuvre des sciences diaboliques...

(7) Il faut être obtus comme un moine venu du nord barbare pour imposer le célibat aux simples prêtres, où encore faire de la monogamie un point de doctrine quand ce n’est pas de salut....

(8) Il y aurait lieu ici (en notant sans plus le caractère moraliste-sexuel de la barbe) de développer le symbolisme du Peigne-

les cheveux, comme la toile d’Araignée renvoyant aux nâdis-de-la-forme-subtile ...

(9) Ou " annihilationniste ".

Difficile de trouver des mots plus moches-

A - pour la croyance béate au Paradis, du seul fait de la naissance dite humaine, ou encore d’oeuvres toutes extérieures

B- pour le matérialisme de la viande, qui ayant beaucoup joui se croit quitte....

(10) Vie, donc amour, chasse, guerre...

De même que l’indien, de sa lance, transperce le poisson - ainsi les esprits célestes, franchissant les étendue éthérées, piègent les hommes et les percent..., au moment imparti par les Destins ...

(11) J.&J. Tharaud « Fez- les bourgeois de l’Islam »

(12) Bien des superstition (ici juive) décrassées, sont comme autant d’aperçus sur les Mondes non sensible aux êtres faits de terre ...

(13) La vie, invoquée à tout bout de champ par les anti IVG, (ou encore les crétins se réclamant de l’ancien testament...), n’a en soi rien de particulièrement sacré -

par contre les persécutions d’une bourgeoisie grasse et obèse, se réclamant du catholicisme pour criminaliser les pauvresses, valent ticket pour l’Enfer...