Accueil > Art des lettres, science des "nombres" ... > J- Lam - Mîm

J- Lam - Mîm

ou principes, réalisation et ... Décroissance

mercredi 3 octobre 2007

Devant les difficultés de Mme Libellule à jouer certain air ukrainien bien connu (do- do do ré mi fa- sol la bémol ... ) Ptah propose de changer d’armature- bref de passer de 4 à 1 bémol à la clef-

Protestation de l’élève, pour qui la seconde version fait moins russe, remarque ironique de Ptah- comme quoi un carré de 4,2 sur 4,2 est « moins carré » qu’un carré de, mettons 5,8 sur 5,8...- intervention d’Aurore, comme quoi si Ptah à toujours raison in abstracto, c’est l’élève qui a raison vu le piano, l’accordeur, le volume, la résonance, enfin les harmonies choisies par Clèbs... qui du coup délaisse Fennec pour « meter o bedelho na conversa » (1).

Clèbs, lyrique - de facto les principes ne sont pas encore la manifestation (2) c’est pourquoi les orbites planétaires sont elliptiques, le Mîm l’emporte sur le Lam, et l’Eveillé est représenté sous un parapluie... -

Aurore - le parapluie (capuchon) du Roi des Nâgas...

Gnou - merci pour les bêtes à cornes ...

Clèbs - le cercle étant idéal, les orbites ne peuvent être circulaires, le nombre d’or à son tour n’est qu’une « limite » (vers laquelle certains motifs naturels ne peuvent que « tendre » par rapport d’entiers)

l’Eveillé prends la Terre à témoin de sa réalisation, comme c’est de la Terre que surgit l’Esprit qui illumine M° Ueshiba, c’est pourquoi c’est au Mîm hissant de l’Obscur (3) qu’il revient de fermer le demi-cercle et non au Lam ...- bref l’ alchimie, « la sainte famille » etc...

Ptah, visqueux - les saints îmams...(4)

Clèbs - « l’incarnation »...

Ptah - disons la « vaplach-chénie » ... et tout le carnaval ...(5)

Mme Libellule- je n’ai pas tout à fait saisi ....

Clèbs - Le Lam c’est le modèle, l’abstraction, la théorie d’un métier correspondant à tel ou tel capacité, talent, vocation- le Mîm c’est la réalisation, l’actualisation, l’ascèse- à travers une vie où le moi voit le Soi, comme réfracté dans le maître, ou les principes régissant telle activité particulière...

A l’intention de Gonde qui entre temps s’est faufilée...

- Disons encore que le Lam qui plonge du Ciel en apportant avec la naissance les talents, capacités, mesures (6) ressort, ou plutôt attend l’être à la station qui pour cet être correspond à la mort -

- Soit un Mîm ouvert, pour celui qui n’a rien réalisé de solide (spirituel lato sensu), un Mîm fermé, reformant « l’Oeuf du monde » - pour celui dont les oeuvres suivront dans l’autre monde, car la Terre, donc son propre corps porte témoignage de sa route ...

Gonde s’agite mais n’ose ..

Clèbs - en termes religieux « les ressuscités » portent la trace de leur « martyre » ... En moins ronflant ou grand guignolesque..., comme on fait son lit on se couche « sur les fagots de givre, prends un flocon de feu... »

Ptah que toute cette algèbre mystique fascine et, faut il le dire, irrite quelque peu.... - Mais comment représenterez-vous le passage aux.. grands mystères...

Clèbs- représenter ... - Disons que l’Alif couché, qui fait fonction de diamètre portant les (demi) tangentes opposées, se redresse, disparaît devient un point....

Aurore - et le topo censé anticiper un peu sur les suggestions de Cosmodendron ??? ... (7)

Clèbs - quel topo ???

Aurore - Vous savez bien, les lettres qui font comme un Lam Alif mais qui tournent en sens inverse, bref les deux Svastika ...

Clèbs - Ah oui, en collant un Ta avec un Djîm (8) - c’est vrai , alors le motif tourne, gyre..., en sens inverse ... mais cela suppose de faire pivoter nos Trois Coupes ...

Cyber-souris - rotation 90 horaire...

Ptah - moi qui croyais que les Coupes étaient les lettres bouclées (9)

Aurore - Quelle mauvaise foi...

Ptah- (l’air innocent de Belmondo prêt à carotter un pandore)- Moi, mauvaise Foi...

Aurore - Vous qui prônez toujours la matière avant la forme, le simple avant le compliqué...

Ptah vexé - le compliqué c’est pour les autres, nous on est ...

Aurore - pour la mise en boite, la manip, la Croissance ...

Ptah - Au fait, et ce titre ??? (et Décroissance...)

Clèbs - Plus tard Maître..., plus tard....

Il y à dans ce « Maître « comme un écho du « maître et Marguerite » et comme Ptah, grand théoricien, grand maître... a cette Nuit affronté de désagréables Futuribles ...


(1) mettre le nez dans la conversation comme dirait Jurubi... Gonde ; on dirait de l’hébreu (« va iabedel » Il sépara, in Génésis)- du russe susurre Ptah, qui lui voit plutôt le verbe « diélit6 , qui en effet veut bien dire diviser chez Natacha... si possible en retournant les Proto-gogols... )

(2) Ptah ; « inatché govoria »... les idées ou les Eaux supérieures ne peuvent à elles seules générer le sublunaire, les Eaux inférieures, les mondes du devenir (dont la finalité n’est manifestée qu’à la fin du cycle).

(3) Des ténèbres inhérentes à la manifestation, mais comme reflétant le non manifesté R Guénon « les deux Nuits » (in « initiation et réalisation spirituelle » ) etc etc, c’est très facile en langue de bois (Reyor, Roman Tourniac, Gillis...)- mais pour causer en langue naturelle...

(4) On s’est partagé le travail- à Ptah de dessouder Corbin (rubrique Serpent, en cours )- à Clebs, Aurore, Gnou peut-être...de le défendre ...

(5) En russe chair (plot6) rime avec fruit (plod) etc d’où, pour « incarnation » un « voplochtchénie », qui (as)sonne un peu mieux que le très charnel latinisme, cher aux non moins corned-beef (théologiens, en Gnouchesberme...)

(6) Mesure, balance, tare, impuretés - bref la paille qui rompra la régularité, l’ordre, le cosmos... pour précipiter le héros, l’élu (« l’élue du dragon » pour les albinos à quinze pattes...) dans le toboggan de l’imprévu...

(7) Mystérieux correspondant à éclipses, et plein de suggestions ...

(8) ou Ta 9 ou Vha 900- (lettres mosquée à minarête...) Djîm 3 Qh 8 Kh 600 (lettres en forme de coupes en bois ...) soit les trois champs de cinabre au naturel (la teuf, les meufs et la beueueueu ...)

(9) sur la planche et de bas en haut en place de qh, dj, kh soit 8+3+600 (ventre, poitrine, tête // les trois champs de cinabre // Luc, Marc Jean) au naturel...) le f 80 w 6 et q 100... en forme de « neuf » carré - mais " bouclées " en cursif .

compte à l’hébraïque (186) * de façon à obtenir, en ajoutant le yah 10, le carré de 14 (186 +10 soit 196)

(10) Notons encore en sommant avec 611 et 70 (8+3+600 plus 30+40), l’anagramme de ce Qoph soit 681en place de 186...

En effet c’est en intégrant ou neutralisant les sens de rotation opposés que arrive à se situer à Plomb de la Grande Ourse (les deux fois trois combinaisons minaret / coupes dans le sens naturel, neutralisées par l’unique lam-alif dans le sens surnaturel // métanoïa, soit l‘Alif Polaire -tête en bas fantaisie de chat ou telle autre bête Tachetée ...)

note 9 * 186 pour 181 Q-A-F avec Alif 1 et non vav 6 Qu-o-ph)