Accueil > D- code D comme " dogme."... > I- A propos des guérisons miraculeuses ...

I- A propos des guérisons miraculeuses ...

mardi 29 avril 2008

retour sur R- vrais et faux toltèques... (You said Castaneda ???).

J- science et culture éclairées par l’Histoire ...,
en Bibliographie, se terminant par la figure de Carrel il venait,
en matière de commentaire aux "guérisons miraculeuses",
que les capacités Adamiques endormies par la Chute,
pouvaient être réveillées par la Grâce ...

Réveillées comment ???

Well, disons que le malade éprouvé par quelque mal incurable
(selon la science médicale du siècle...) se trouve, de par sa "foi de charbonnier",
en état de "stopper le monde", au sens du Sorcier...

Ce qui est très exactement le sens de "la foi qui déplace les Montagnes"...

En effet "les Montagnes", symboliquement parlant,
sont une image des Cycles antérieurs,donc et par là même des êtres,
ou Mondes qui nous ont précédé, au sens temporel -
mais qui sont encore, donc Actuellement,
le support de notre propre existence au sens causal...

Mais considérons maintenant plus graduellement ces mystères...

&&&&&&&

Psychologiquement la distanciation, médicalement le calme,
intellectuellement la concentration, ont en commun de libérer certaines énergies, utilisées à un certain niveau - pour les utiliser à un autre...

Globalement donc, on dérive par une discipline appropriée, l’activité vitale ou sociale ordinaire, donc dispersée, analytique, vers l’intérieur, le synthétique...conscient...

En effet il se produit toutes les 12 heures
les phénomènes de beaucoup plus radicaux du "rêve" et du "sommeil profond" réduisant l’activité vitale au strict minimum - phénomène encore plus accentué chez les Ours, où en mode calorique chez les Lézards... Enfin, en mode germinatif, dans les semences, spores et autres poussières vivantes (1)

Certes la prière, la disponibilité du mystique au sens pastel, décoloré, latin..., permet en principe, à "l’état de veille", de franchir les limites du Visible - mais ces maigres substituts d’une Voie sont peu de choses comparés à des méthodes plus orientales...

*************
Ou Atlantes... nous avons nommé
"l’interruption du dialogue intérieur"
chez le Sorcier Yaqui...

Moyennant "les plantes pouvoir". Où, plus sèchement,
tout un ensemble de techniques menées en toute lucidité...

Pour modifier la perception même à l’origine de l’Illusion Objective,
au sens bouddhique, donc étymologique du terme...

Bref la croyance forcenée en ce que le vulgaire décore du nom de réalité -
mais qui tient tout entière dans "l’Anneau de raison-parole"...

Anneau de Fer, donc du "faire", conditionné par le Grand Anneau du
"Tonal collectif de l’époque...".

Notre époque, et du simple point de vue de l’envers subtil des choses des actes,
des pensées, des sentiments, singulièrement handicapée...

Et surtout systématiquement à la fois " desséchée"
et artificiellement "réhydratée"- de façon à donner au sous-homme
les ersatz censés le maintenir dans les limites du socialement acceptable...

Mais revenons à... Ixtlan...

à la doctrine des Anneaux de pouvoir de tous les hommes
accrochés au "Faire" du monde de façon à faire le monde (2)-

Et devant les réactions, très Gnou, de Castanéda -
 : minute, minute, je n’ai rien à voir avec cette pièce, elle existe par elle même (objectivement), le Sorcier de prononcer dans un murmure ;
 tu n’as pas idée du Pouvoir qu’implique un tel accord ...

&&&&&&&&&&&&&&&&&&

Bien entendu le misérable croyant, d’autant plus sous alimenté,
carencé (en Sel) voir carrément empoisonné (il est catholique...)
ne saurait, ne fût-ce qu’imaginer de tels mystères...

la présence en lui de capacités Adamiques étant dès le départ
interdites sous peine d’Arianisme ...Notre croyant en somme
interdit de "Pouvoir" comme le futur petit saint de sexe...

Il arrive pourtant, dans un système de "double contrainte"
dont l’origine se trouve chez l’affreuse race des intégristes...,
que le malheureux charbonnier, atteint de quelque tare typique de ces milieux...(3),
se retrouve en brancard devant telle Source,
par la grâce de la Curie autorisée à faire des miracles...

Le processus alors est d’une extrême simplicité...
"le dialogue intérieur"- impliquant l’impossibilité "objective" de guérison -
se trouve momentanément suspendu, et le "Nagual" prend le relais...

Peut être autre chose, relevant de l’Angélique à proprement parler...
Mais d’un Angélique qui n’a à peu près rien à voir avec
les débiles discours des théologiens,
incapables de nommer "le secret de l’occident’ (4)

*********

Tentons une autre image - l’objectivité y compris des "lois de la matière" (5) -
est comme une Porte fermée, ou dérobant l’accès à ce qui se trouve derrière un Mur-

Cette porte à un Verrou, du genre électro-aimant -
dont le "courant" est fait littéralement de tout ce qui constitue pour nous
"le faire du monde" (2)...

Dès lors, et dès que par accident, traumatisme, foi de charbonnier etc,
ce "courant" est interrompu, il se passe des choses étranges...-

Qui vont d’un changement de cap inespéré
à l’angoisse ou joie méta-physique,
provoquant une conversion (6).

Ou encore de l’intervention de "l’ange gardien"
sauvant la peau d’une petite marionnette,
à la "guérison miraculeuse" proprement dite.....

Que l’Eglise enseignante mieux, "l’Epouse" qui a été la première
à faire le trottoir pour le compte du Roux Dragon...(7), récupère alors
à grands flonflons de pseudo-explications et surtout d’excuses..., inutiles (8).

Car vous n’annoncez pas "la parole de Dieu", mais vos propres paroles...

Terminus obligé de tout ce que l’Occident décore du nom de religion...

&&&&&&&

réaménagé ce 14 Décembre 2015
Lien curieux M- la seconde Bête dans... le Palais du Magicien... . Carémment étrange,
II partie / Mort, P- à propos du Borgne de L’Oeil Droit...


(1) Qui par définition ont un " nom " (pour le scientikus, un ADN...)

(2) " le Voyage à Ixtlan " ch 15 " ne-pas-faire " et 16 " l’Anneau de pouvoir " - "
Tales of Power " in extenso- by the only, genuine, since 6480 avant J.C...
Castanéda R- vrais et faux toltèques... (You said Castaneda ???)

(3) Gonde et Cats nous tombent dessus pour inclure qu’il n’est pas de milieux organisant le Mal (la jouissance de ceux qui en profitent) qui ne produisent ses effets, notamment sur le plan morbide...

Mais le problème pour Nous... est dans tout ces apocalypticiens qui voient la fin du présent Cycle comme le triomphe de leur propre imposture théologique ...

(4) " le secret de l’occident " titre d’un ouvrage très intéressant, tant par son érudition (inattendue chez un physicien...)-

que du point de vue des crypto-mythes sous jacents... dirait avec René Guénon, Patrick Geay, Pierre Thuillier... - par D. Cosandey- champs, flammarion 1999.

- plus raide rubrique OPT, notre articel sur Teillard F- Oméga -
qui dévoile le pot aux droséras...

(5) en attendant les " lois " de l’économie, c’est à dire des ruses d’une bourgeoisie comme possédée par son Idée du Bien ; la Croissance, le Progrès (en cas de doute alors et nécessairement scientifik...), l’allongement de la durée de Vie, la Démocratie...

modestie de Violette quand aux promoteurs et propagateurs du Communisme,
bref des " Protocoles " plus que jamais goddons...
(heureusement que la nièce d’Abdul Raqhmanoff veille au grain...)*

* orthographié à la française, in " The Montage " Faulkner, Julliard l’Age d’Homme 1982 - sur les pensées, un peu moisies..., du "bol6choï tchélovèk" ch VI "le pas de danse"...

(6) ou Possession idéologique, tout spécialement chez le petit burjuï,
qui se fringue sale, Teuf grave, pour faire pauvre...

(7) dans une optique royaliste, nécessairement maçonnique...
En plus " européen " le Joly Rogers...(ptah)

(8) curieux que Bernanos n’ai jamais vu que tout ce qu’il dit du vieillard édenté et radotant *, du sourire des têtes de mort * s’applique historiquement,
et au premier chef (au sens causal) à l’église de Rome *

* accrochée à ses privilèges de classe insiste Cyber souris...

* jouant vis à vis des église Orientales le rôle de la royauté vis à vis de la noblesse, qu’elle n’eut de cesse de détruire...(ptah)