Accueil > Bouddhique /// Celtique > G - Montagne sacrée, rites Archaïques et Dalaï Lama...(1)

G - Montagne sacrée, rites Archaïques et Dalaï Lama...(1)

samedi 11 octobre 2008

Curieuse sortie de « sa sainteté » contre un culte, on ne peut plus traditionnel, voué à certain Ange/Archange protecteur, façon tibétaine, poignard prêt à transpercer le coeur, comme chaudron où fermentent les passions...

Mieux, la haine de toute croyance...

à partir deC- Bouddhisme et Tupisme ... (1).

A un surnaturel impliquant, avec les multitudes angéliques, le Trône Céleste, et autres « superstitions »..., la certitude de l’existence d’Etres non seulement transcendant l’existence terrestre,

mais encore de celle du Jugement, Final... de l’imposture chamarrée d’Or et de Sang qui, née en occident plus précisément en Europe..., s’étend, communisme donc vertueux dictateurs aidant..., à toute la terre...

*************

Haine déjà ancienne, fermentant...

non seulement chez les marxistes et leur dupes, partant toute une jeunesse très cool mais que la moindre allusion au sacré, façon catholique romain..., fait sursauter ... (2)

mais chez nombre de maçons, y compris des « hauts grades » ... pour qui la moindre évocation de l’eschatologie, du Jugement... a le don de déchaîner le sarcasme, la peur et l’agressivité la plus irrationnelle...

Masquée, cela va s’en dire, par des considérations historiques quelque peu sollicitées, nous voulons dire par une histoire du monde faisant la part du Lion (antéchrist...)(3) au barbare protestant, germanique ou anglo-saxon ...

Comme si le protestantisme n’était pour rien dans la mise en pièces de « la robe sans couture » (4)

***************

La caméra suit des tibétains plus que frugaux, très pauvres, chaussés de maigres baskets, faisant le pèlerinage au Mont Kaïlash-

il faut absolument atteindre certain col...

Mais nous sommes sur le toit du Monde et le col est à 5700 mètres... Les dimensions sont tout sauf « humanistes »...

A un moment donné il convient, rituellement, dans un « chemin de croix » qui est tout autre chose que la pâle imitation privée de Sel, que ce terme évoque en occident...

de ramper à travers un trou au milieu d‘un Rocher- épreuve que des journées entières passées à gravir des pentes désolées, voir enneigées, rend encore plus prégnante ...

*************

Mais au fait à quoi riment ces ... techniques de pèlerinage ?? Ces kilomètres, ces (grandes) (5) prosternations, ces Mats redressés à grand ahan, en grande liesse, à faire pâlir des Opusistes plus que jamais chauves et albinos....

Well, comment dire cela, exprimer, rendre à peu près intelligible, tout spécialement aux « adeptes » sourds, muets et aveugles, de la recherche « fondamentale », tout barbouillés de géométrie non euclidienne, de particules et autres quatrièmes dimensions ...(6)

Bien, disons que dans les Mondes Parallèles où tout un chacun plonge « à l’heure de notre mort » merci Kwanonn...,marcher, s’agripper, ramper...voire débarouler ou se noyer, prennent une tout autre saveur que ces actes, qui nous semblent si triviaux, en notre vie banale et sans Grâce, encore que sous hypnose (7)

En effet ramper et se faufiler entre deux monstrueux Rochers ne fait qu’inscrire dans le corps les actes qui devront être les nôtres lorsque, arrivés de l’Autre côté, nous serons confrontés au Sur-réel...

oh combien plus surréaliste que tout nos ersatz de sagesse, bricolés * au hasard du Net ou des rencontres...

Ou le petit blanc, pour ne pas changer, rencontre moins que jamais l’autre...

Encore moins l’étrange...étranger...

Celui qui a la foi, et les gestes de la Foi ...

Peut être bien, ne disons pas la Connaissance, mais les mots vrais, les actes justes, la sincérité, la bonté...

Comme dirait Ptah, les « terres rares » sans lesquelles les techniques les plus authentiquement ésotériques transforment l’élixir en poison...(8)

De beaucoup plus fatal que la petite poudre bleue....

*************

A laquelle convie innocemment, toute une brochette de tantriques - énergies, pouvoirs, çà intéresse toutes sortes de cénacles à commencer par Sciento -

Dont on s’étonne qu’elle n’ait pas encore proposé à ses golèms * un stage spécial (corps d‘) arc en ciel...(8)

****konièts****

07-09-09 septembre Vert - bon c’est un peu mystique - disons que notre vie terrestre, fut-ce celle d’un pauvre petit « négro » de banlieue, ne peut pas, étant vie humaine..., ne pas s’inscrire dans un Champ de forces que le même visitera en Rêve, voir au cours d’une défonce particulièrement déjantée...-

Maintenant développer cela, en mode Cosmologique..., rejoint tout un tas de "superstitions" des plus remarquables - qui font, comment dire... tout l’Abyssal de thèmes aussi abstraits que « l’Homme Universel* », « Pan-Kou » ou « Corps de Dieu » (çufisme, taoïsme, judaïsme) -

en prélude article K* Rubrique les 12 soleils

09-0211- bon lien L- mantra et prière.... .


(1) émissions d’Octobre 2008 sur Arte, la Cinq ou quelque chose comme ça ...

(2) petit test " et si tu mettais un cierge ??? " Bref et si ton petit égo, chez l’idéologue en herbe déjà surdimentionné (« Mask »..) acceptait de s’incliner, donc de prier ...

Peine perdue de rappeler que le cierge, la lampe à huile ou à beurre, se retrouve précisément chez ces peuples que le jeune cool, un peu évolué, se doit de parodier... C’est tout de suite « nièt », et faut voir sur quel ton...

Comme dirait Natacha « khuï is singing ... »*

(3) le Lion du Nord contre l’Aigle romain... Curieusement le Christ et l’Antéchrist ont tout deux pour emblème le Lion, mais le moyen pour un « évangélique » d’entendre saint Hyppolite....

(4) c’est évidemment Rome qui a commencé par faire un sérieux accroc à l’expression codée (par les pères grecs...) des mystères, mais de là à mettre en vente des machines à effilocher (libre examen/spécial crétin...)

(5) Importées directement du Thibet « la grande prosternation » se retrouve telle quelle chez les moines orthodoxes ; à proposer, sinon en classe (dès la sixième...), du moins sur tatami...

(6) au sens figuré..., historiquement Natachesque, depuis copié par tout les S.R. la quatrième dimension multiplie, sous prétexte d’efficacité, ces déséquilibrés très spéciaux, censés conseiller les bons gouvernements ....

(7) « Décroissance » d’Octobre (2 euros pour les ladres, propose une superbe double page sur les colossaux moyens mis en oeuvre par la Nouvelle Religion Planétaire Infuse...(NRPI...)

(8) « corps d‘ Arc en ciel », pouvoirs adamiques, façon Naropa ou Nag-Arjuna...(donc Alif madda en arabique...)

* texte - « bricolés » - rat bleu n° 6 nous fait observer les acceptions du terme chez Shayegan Daryush, de la célèbre Université Sassanide... Pugilat Ptah/ Clèbs, à qui le premier aura droit à cette lumière... " aurorale " (mais certainemnt pas Boréale...)

Ptah citant (page 147) ; arborescence, rhizome..., fragmentation... tout un programme...- sans compter les charognes (Sartre, Bergson, Freud, Darwin, Deleuze et autres Guatari... )

Clèbs plus mystique (le chas de l’aiguille, la porte étroite, XLI in « symboles fondamentaux » Gallimard - le Vieux Chat, etc)- " Il (Shayegan) est trop gras..."

Aurore- bien entendu, avant de faire siennes les critiques de ces messieurs..., on se donne la peine de méditer sur cet ouvrage ! ! ! « la lumière vient de l’occident » D. Shayegan, édition de l’Aube, 2001.

*texte- « golèm » - Ptah de plus en plus rencardé et célinesque « tu veux dire judéo-tartare... » Clèbs (qui s’est mis au russe) « imenno... »

Note (2) * c’est vraiment vilain...mais ça rejoint le « phèt » des soit-disant kabbalistes, sauf que cette chanson se produit avec le « con »...(« khuï », like « who », façon Mac Donald, pour faire plaisir à Gnou, grand amateur de fentes...)

**** *** ****