Accueil > Mira Ceti > T- fragments Toltèques -

T- fragments Toltèques -

Du langage comme mystère...

lundi 1er décembre 2008

précédent R- vrais et faux toltèques... (You said Castaneda ???)

Quand Ptah reçoit Mme Libellule, la leçon de piano tôt ou tard donne lieu à des commentaires d’autant plus étrangers à la culture universitaire, qu’Aurore et Clèbs ne sont jamais très loin...

Musicalement parlant, Ptah ne peut s’empêcher de dégommer « les classiques », au motif de la lente érosion sociologique, esthétique, de seigneurs quelques peu teutoniques, remplacés par des saucissons gras... -

Bonne traduction plastique...,la comparaison (l’émission FR3 *) entre certain château en Lettonie, façon Versailles, dégoulinant de mignardise italienne, et les Forteresses espagnoles...

**************

De fil en aiguille- le piano, surtout pour débutants, se doit d’être « folklorique », c’est à dire Yang, ergo rythme, mais d’un rythme encore non pollué par le fric et le néant du fils de famille (free-jazz et autre déjections « hard » ) - on passe des formes « cheval », aux danses hongroises, georgiennes-

La conversation alors, très rapidement, dérive...

De la grande migration Atlante - destrier favori de Ptah - (de Gibraltar en Corée- sang O, femmes libres * et quelques peu sorcières, nez d’oiseau)- pour se retrouver, sur le terrain « linguistique », monture préféré de Clèbs...

**************

Qui fait remarquer l’étrange signature, tout en consonnes géminées... TL / LT - TZ (conservé en hébreu, mais effacé en arabe, où ne subsiste plus que le Sâd par contre polarisé en georgien entre TS et TZ- (1)

Et d’évoquer la rencontre avec Oeil de Faucon, sur la base de l’affadissement de l’arabe syrien J, comme à contrario de la vigueur du DJ, comme Djebel ou, pour un « pruneau »(2), Djézirah...

*************

Aurore- avez vous remarqué les Chats quand ils feulent ??? Des vrais Budokas...

Ptah- voulez vous dire maîtres du Ki-aï....

Mme Libellule - je n’ai pas bien suivi...

Aurore (lancée sur son griffon...)- un Chat, surtout quand le feulement est imperceptible, « prononce » pour « Voir »...

Ptah- mi-figue, mi-maqhvali (3) - au sens du Sorcier Yaqui, I suppose ???!!

Aurore sourit, mystérieuse...

Mme Libellule - Clèbs va tout nous expliquer...

Clèbs- ah Bon ?? C’est pourtant clair-(pause)-

Disons que le Chat émet un son exactement comme Fennec, rentré dans « I-Photo » se promène, se promène sur « ajuster » ou encore « effet »...(4)

Ptah (qui s’est mis sérieusement au Sorcier Yaqui)-
- comme le sorcier dans « Voir », module son « capteur d’esprit » ...(5)

Clèbs se tournant vers Mme Libellule - de même que Fennec, sur « ajuster », module les gris, les couleurs, le contraste, ainsi le Chat (se ravisant)- à toi Aurore ...

Aurore - C’est comme lorsque je perds un objet, il (Clèbs), fait du bruit avec n’importe quoi qui lui tombe sous la main, et l’instant d’après je trouve...

**************

Mme Libellule, un peu perdue- et le langage dans tout cela ?? je veux dire les langues parlées par les gens ??

Clèbs- à Aurore tu te rappelles quand Oeil-de-Faucon faisait ses grimaces de chameau pour nous apprendre à prononcer des Aïn ou des Qaf ??? Se tournant vers son Amie ;

Tous ces sons, que même un russe (6), trouve impossibles, barbares, sont un reliquat d’un Temps ou « prononcer » revenait, chez les peuples véritablement Antiques..., à modifier le spectre du Visible....

Ptah regarde Aurores, qui regarde Clèbs, qui regarde Ailleurs, pour ne pas changer...

*** Bon, fennec et chien huskie ont insisté pour qu’on permute titre et sous-titre... 10-03-2009 -

T- « La pesanteur et la grâce » , notes 7 et 8 "forme" et "moule", rectifications sémantiques, thèmes "le Second Anneau (de pouvoir)" Castanéda. 28-11-10.
fin de chaine.


* FR3 mercredi 26-11-2008 " des racines et des ailes "," gardiens des Palais d’europe ".

(1) Tzadé (le Lion Ailé) de même valeur, 90, que le Sâd (la coupe du corps, contenant le Soi et le moi, le Blanc et le Noir, les Dioscures)

(2) légèreté, notamment des gutturales, de l’arabe parlé par le président Syrien, grand chouchou de la juiverie médiatique française ...

péjoratif pour bronzé, bougnoule - à ce propos Dédée, qui a vécu des années en Algérie et en Côte d’Ivoire, ne goûte guère les libertés prises dans le dernier roman à la mode avec la vérité historique- impossible en effet, pour « un arabe », à l’époque ou prétends se situer le roman, de flirter, encore moins de « sortir », avec une blanche- ségrégation absolue...

(3) Maqhvali, fruit très noir- Otchi tchornyié...

(4) programmes sur I MAC.

(5) « Voir » II partie « l’affaire de « voir » » chapitre XV

(6) si le russe se poile de voir un français se planter sur les qh et les chtch, le georgien se réjouit de l‘obliger à parler « grenouille »

(« bakhakhi », c’est presque un Qaf 100 lorsque, du fait des lettres adjacentes il tire vers le kh 8, mais en plus guttural encore...)

(7) Conseils d’Hiver de Mme Libellule- pour les articulations, du poisson bien gras, y compris sardines- thé vert citron au Thym (pour les dents, because Fluor) ...